Réunion du gouvernement: examen du projet d'extension du port de Djen-Djen    L'armée sahraouie mène de nouvelles attaques sur les sites des forces marocaines aux secteurs de Mahbes et El Farsya    Algérie-Italie: des relations économiques en constante évolution    Judo: le parc sportif d'Oran est en mesure d'accueillir le championnat du monde    Incendies de forêts: un dispositif opérationnel de mobilisation générale et d'alerte maximale    MDN: Chanegriha supervise un exercice tactique dans la 2ème RM    Tizi Ouzou: ouverture du 2e Salon du livre "Mouloud Mammeri" d'Ath Yanni    Saïda: décès du président de l'APC de Youb    Ligue 1/WAT-ESS: les Sétifiens en quête de rachat    Affaire GB Pharma: Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal condamnés à 3 ans de prison ferme    Journée mondiale de l'Afrique: face aux défis de la paix, santé et agroalimentaire    Sahara occidental: une délégation US arrêtée par les autorités marocaines à l'aéroport de Laâyoune occupée    OMS : la transmission de la variole du singe peut être stoppée dans les pays non endémiques    Industrie: Zeghdar reçoit le président du Médef    Lutte contre la spéculation illicite: 53 délits enregistrés durant les quatre premiers mois 2022    Présentation à Alger du bilan du projet des parcs culturels    Real : Valverde n'a pas apprécié les déclarations de Salah    Tlemcen: Le changement climatique fait sa formation    Des mentalités à formater    Météo: Des températures «au-dessus des moyennes saisonnières»    Non, l'ennemi de l'homme n'est pas le singe !    Agression du domaine public et forestier: Des instructions pour intensifier la lutte contre les constructions illicites    MC Oran: Le Mouloudia pas encore sauvé    USM Khenchela: Un retour au premier plan    Tebboune met fin aux fonctions du Gouverneur de la Banque d'Algérie    Figure incontournable du cinéma algérien: Chafia Boudraâ tire sa révérence    La première règle de l'investissement    Amman condamne la décision de l'entité sioniste    Le Bénin se prépare à retirer ses troupes de la Minusma    La 3e guerre mondiale n'aura pas lieu    Les moteurs de la débrouille    «Les grandes firmes attendent de la visibilité»    L'ex-ministre de la Justice vide son sac    Les directeurs des CEM se rebellent    La société civile en question    Des nouveautés en attendant le 5 Juillet...    Les dernières retouches    Le Palais des sports fait peau neuve    Les Verts sans forcer    Prestation de l'association «Mezghena» d'Alger    «Tant de féminicides...»    Tribunal: 10 ans de prison ferme requis contre Tayeb Louh    Sahara occidental: Le Maroc détourne le thème de ses conférences pour quémander un soutien international    Un réseau de prévention mis en place    L'armée s'engage    «sauvegarder un pan de la Mémoire de la nation»    Ramtane Lamamra: Aucune médiation entre l'Algérie et le Maroc    Affaire du groupe Metidji: 10 ans de prison requis contre Sellal    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les promesses de Oued Amizour
Gisement de zinc et de plomb
Publié dans El Watan le 15 - 08 - 2007

Le 31 mai dernier, la compagnie australienne estimait les réserves à environ 55 millions de tonnes, alors que les premières estimations faites lors de la découverte du gisement par l'ORGM, dans les années 1990, indiquaient un potentiel de 30 millions de tonnes.
La compagnie australienne Terramin, qui a obtenu en partenariat le projet d'exploration du gisement de zinc et de plomb de Oued Amizour (le site de Tala Hamza), a signé lundi une lettre d'intention pour une étude de préfaisabilité avec WorleyParsons en association avec Golders Associates. Le travail d'étude doit débuter ces jours-ci. L'accord prévoit de terminer l'étude de portée à la fin de l'année 2007 et l'achèvement de l'étude de préfaisabilité au mois d'août 2008.Le gisement de zinc-plomb de Oued Amizour va transformer la région vu son importance en capacités de production. En effet, les forages effectués ont dans une première étape confirmé le potentiel découvert par l'ORGM en 1989. Au cours de la seconde étape qui a consisté en des forages d'estimation globale, il s'est avéré que le potentiel du gisement est bien plus important que l'on ne pensait. En effet, le 31 mai dernier, la compagnie australienne estimait les réserves à environ 55 millions de tonnes alors que les premières estimations faites lors de la découverte du gisement par l'ORGM dans les années 1990 indiquaient un potentiel de 30 millions de tonnes. Du coup, les capacités de production ainsi que la durée de vie du gisement sont en hausse. D'autres travaux sont aussi programmés pour le mois de septembre et qui pourraient encore réévaluer à la hausse le potentiel du gisement de Tala Hamza, selon Terramin. Les analyses ont été effectuées dans un laboratoire d'Adélaïde, en Australie. Les données de Terramin du mois d'avril après les premiers forages confirmaient des réserves de 30 millions de tonnes, une estimation qu'avait faite l'ORGM au moment de la découverte du gisement. La compagnie australienne avait effectué 6 forages à près de 600 mètres de profondeur. Le travail de maturation a été effectué au nom de la compagnie mixte algéro-australienne, la Western Mediterranean Zinc (WMZ). La WMZ, qui regroupe la compagnie australienne Terramin, l'Entreprise nationale des produits non-ferreux (ENOF) et l'Office de la recherche géologique et minière (ORGM), a acquis le permis en 2006. C'est l'ORGM qui a mis en évidence le gisement en 1989. L'annonce le 31 mai dernier d'une évaluation de 55 millions de tonnes a pratiquement doublé les estimations qui étaient de l'ordre de 30 millions de tonnes. Du coup, le gisement devient d'une importance mondiale après les forages positifs effectués. Les capacités de production calculées au départ étaient de 100 000 à 150 000 tonnes par an de concentré de zinc et 30 000 à 40 000 tonnes par an de plomb. Elles pourraient augmenter encore avec la hausse des estimations des réserves. Sur le marché des matières premières, le prix de la tonne de zinc est nettement supérieur à 3000 dollars. Tandis que la tonne de plomb est autour de 3000 dollars aussi. La compagnie Western Mediterranean Zinc (WMZ), issue de l'association entre Terramin Australia Ltd (65%) et le groupement ENOF-ORGM (35%) pour le développement du gisement de zinc-plomb d'Oued Amizour, localisé dans la wilaya de Béjaïa, avait remporté le projet en 2006 pour des investissements estimés à 107,1 millions de dollars. L'entrée en production du gisement de Oued Amizour va permettre la création de centaines d'emplois, comme elle va développer l'activité économique autour du pôle industriel qui va être créé. Sur le plan des exportations, les recettes des produits hors hydrocarbures vont augmenter vu l'importance du gisement et les prix actuels des métaux de base que sont le zinc et le plomb.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.