Défilé de VIP devant les juges    Que dira Gaïd Salah ?    L'ancien ministre des Transports Amar Tou mis sous contrôle judiciaire    Le FLN réitère sa revendication de la démission de Bouchareb de la présidence de l'APN    Connexion perturbée et silence des autorités    La campagne présidentiellebat son plein    Renault : Le Maire et Senard jouent l'apaisement, se tournent vers l'avenir    Forum de la mémoire : Violation continue des droits de l'enfant sahraoui par le Maroc    Crise Libyenne : al-Sarraj préconise des élections avant la fin de l'année    Jeux africains de plage: trois nouvelles médailles dont deux en vermeil pour l'Algérie    CAT: l'Algérien Mohamed Bessaâd élu vice-président    Le coup d'envoi donné à Rouiba    La gendarmerie annonce un dispositif special    Plus de 420.000 Algériens schizophrénes    BAC 2019: aucune fuite de sujets au premier jour des épreuves    Schizophrénie: la difficulté de la prise en charge face à la complexité de la pathologie (conférenciers)    "El faqir", premier spectacle de rue pour enfants à Oran    Les idées sont au chevet des actions    Laïd Benamor désavoué    Des activités en hausse    Ouverture de la saison estivale à Jijel : Près de 30 kilomètres de plages surveillées    Souscripteurs des programmes LPA et LSP : Unis pour le départ de la «mafia de l'immobilier»    Du règne sans partage à la déchéance    La preuve de la «généralisation de la corruption»    Derniers réglages avant le Kenya    El-Hennani confirme : «ma démission est irrévocable»    Allik et Amrani restent    Zoubir Kerraz dit «Tereza» n'est plus    Près de 100 chasseurs bénéficient d'un stage à Mila    Sachez que…    Le groupe Haddad obligé de faire des concessions financières    ACTUCULT    Pressions sur un imam pro-mouvement du 22 février    La révolution du 22 février intéresse les Français    Abu Dhabi se trouve un pied à terre au Niger    L'autre transition dont personne ne parle    Première partie : Naissance de la CAF et de la CAN    Des avocats comptent introduire une action en justice : Naïma Salhi s'attaque à Djamila Bouhired    Les enfants font leur «cinoche»    «Faire découvrir au public ce riche patrimoine du Gharnati, Sanaa et El Malouf»    Afin de saluer les décisions de la justice contre la corruption : Marches à travers les wilayas du pays    Chine VS Etats-Unis : Pékin pourrait-il se servir des obligations américaines comme d'un moyen de pression ?    Deux pétroliers ciblés dans le golfe d'Oman : L'or noir en hausse    Nouvelle escalade entre les Etats-uniset l'iran    Un avion d'Air Algérie rebroussechemin !    La situation s'enlise    Affrontements meurtriers à Nzérékoré    Le prix du chef de l'Etat Ali-Maâchi décerné à 24 jeunes talents    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





1er salon du miel et ses dèrivés à Oum El Bouaghi
Une manifestation aux couleurs végétales
Publié dans El Watan le 09 - 07 - 2008

Du 5 au 10 juillet, la salle omnisports du chef-lieu de wilaya abritera le premier salon consacré au miel et ses dérivés. Plusieurs wilayas participent à cette manifestation, haute en couleur et surtout en saveur. L'apiculture, cette science millénaire, a, de tout temps, intéressé l'homme.
En tout, ce sont 25 stands d'exposition que le visiteur pourra découvrir. Les apiculteurs exposants sont venus d'Alger, Blida, Tizi Ouzou, Annaba, Skikda, Khenchela, Mostaganem et bien sûr de la wilaya organisatrice de la manifestation. Ce qui est intéressant c'est l'éventail des différents miels produits par les pépinières de ruchers. Les apiculteurs de Tizi Ouzou proposent un grand choix de miel : du miel de sainfoin, de montagne, d'oranger, de jujubier, de lavande et de forêt.
D'ailleurs, l'on découvre du miel d'eucalyptus, de romarin, de fleurs, de thym… Chaque miel a un goût et une couleur spécifiques. L'occasion est aussi donnée au public pour qu'il s'initie à l'élevage des abeilles, à la préservation de leurs essaims, surtout en périodes glaciale ou de sécheresse, où les apiculteurs doivent redoubler de soin pour éviter aux « habitants des ruches » une mort certaine. C'est dire que l'élevage des abeilles requiert une attention et des soins de tous les instants. Un apiculteur a relevé que le manque de moyens et d'aides de la part de l'Etat pénalise cette forme de culture. C'est ce qui fait que la production mellifère en Algérie est insuffisante, eu égard à la forte demande.
Ce sont surtout les propriétés et autres vertus médicinales du miel qui intéressent les consommateurs. En effet, le miel avec ses immenses vertus combat et guérit de nombreuses maladies. Si le miel de sainfoin régule le rythme cardiaque, celui provenant d'eucalyptus guérit les diarrhées, alors que celui de la lavande combat l'anémie et l'anorexie. Selon le directeur de la CAM (Chambre de l'artisanat et des métiers), qui chapeaute les deux wilaya d'Oum El Bouaghi et Khenchela, en l'occurrence Kamel Siad, cette manifestation permet au public de connaître cette activité, tout comme elle constitue un excellent moyen d'échange entre les apiculteurs, surtout les méthodes d'élevage des abeilles. En plus, le salon organise un concours sur la cuisine traditionnelle, notamment celle à base de miel. Justement, concernant ce voler, les wilaya de Skikda et de Blida ont exposé de la pâtisserie traditionnelle avec, surtout, de la pâte d'amandes, des noix et du miel d'abeille.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.