Une conférence sur la transition énergétique durable et innovante lundi et mardi prochains    Barça : Iniesta cite les trois joueurs clés pour remporter le Clasico    Acquittement pour 32 activistes    Nouvelles révélations du parquet d'Alger    Chengriha réclame la décontamination des sites    L'option du rationnement écartée ?    1 600 plaintes déposées en 10 ans    Pas de retour à la retraite proportionnelle «pour le moment»    Instauration de taux de redevance réduits    Nouveau rendez-vous manqué    Pour qui sonne le glas ?    Décès du prince Philip    Duel entre gauche et droite pour le second tour    Le Hirak maintient la pression    Regroupement en tête    Charef Eddine Amara, candidat unique    Le devoir de réagir    Le Chabab en quarts    Halilhodzic n'aime pas les journalistes    Djabou, le retour    Une femme arrêtée à Tiaret    Du tabac à chiquer saisi par les douanes    Démantèlement d'un réseau de dealers et saisie de plus de 2 kg de kif traité    Le film Their Algeria de Lina Soualem en compétition au 11e Festival du film arabe de Malmö    Hommage à l'insurgé de la Soummam    Adel Djassas décroche le prix Mohamed-Khadda    Plus de 300 toiles exposées    .sortir ...sortir ...sortir ...    Assemblée élective de la Fédération algérienne de football : Belmadi réaffirme sa "neutralité"    Opéra d'Alger : Ouverture des inscriptions aux ateliers de danses et de musique    Statut de la magistrature et composition du CSM: Deux Comités de révision des lois installés    Les walis soumis à une évaluation périodique    LA MAUVAISE SACRALISATION DE L'ADMINISTRATION    Un organisme marin toxique et mortel: Présence de la méduse «la galère portugaise» sur les côtes oranaises    Tlemcen: Plaidoyer pour une «communauté d'entrepreneurs»    Allégations d'agression sexuelle sur un mineur: De graves accusations contre six individus     Grave escalade à nos frontières    «Le pire des cauchemars» dans les hôpitaux de Manille    Les marchés flambent    8700 logements sociaux distribués    «Elles sont profondes et particulières»    Il est reprogrammé pour octobre prochain!    Visions abstraites du monde    L'APLS poursuit ses attaques contre les forces d'occupation marocaines    Alimenter la mémoire collective pour empêcher sa paralysie !    Pourquoi voulait-on piéger Hanoune ?    La note de Ouadjaout    La thyroïde, apprendre à la connaître    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un travail académique, didactique et ludique
Le roman algérien de langue française vu par Faouzia Bendjelid
Publié dans Horizons le 01 - 11 - 2013


Dans ce travail académique et didactique, intitulé « Le roman algérien de langue française », Faouzia Bendjelid propose une synthèse du parcours du texte romanesque dont l'objet du discours littéraire est l'Algérie dans le champ métaphorique algérien. Partant du roman colonial, de la parole du colonisateur, l'auteure enchaine sur le roman algérien à travers son histoire, allant de son émergence dans les années 1930 à son déploiement et son essor dans les temps contemporains. Cette relecture du texte romanesque considère les aspects thématiques que recouvrent son écriture ainsi que l'essor perpétuel dont témoigne la diversité de ses formes esthétiques. De ce fait, cet ouvrage ne peut être exhaustif dans son contenu, car le souci majeur de l'auteure est de synthétiser les conditions d'émergence, d'évolution et de réception du roman algérien de langue française et le déploiement de ses différentes esthétiques. Faouzia Bendjelid étale à l'aise ses pensées. Aussi, c'est avec une inspiration très limpide qu'elle nous transporte à travers un opus académique. Visiblement, la lecture constitue le fer de lance et le contenu primordial de la vie de cette écrivaine qui confie avoir été pétrie et élevée dans l'amour de la lecture. Faouzia Bendjelid est professeure, enseignante de français à l'université d'Oran et chercheure associée au centre de recherche en anthropologie sociale et culturelle (CRASC). Elle est également chef d'équipe à la faculté des lettres, des langues et des arts d'Oran, et membre d'un programme national de recherche (PNR).

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.