Révision de la Constitution: lancement de l'inscription en ligne sur les listes électorales    Mali : Boukadoum tient à Bamako une réunion de concertation avec les acteurs internationaux    Foire agricole du 23 au 27 septembre à Alger: une occasion pour écouler les méventes    Fédération algérienne de handball : l'assemblée générale ordinaire fixée au 25 septembre    Coronavirus: 203 nouveaux cas, 124 guérisons et 7 décès    Mascara: vers une stratégie pour l'organisation du travail du mouvement associatif en Algérie    Farès en colère contre la direction de la Lazio    Webinaire sur les opportunités du tourisme à l'ère du Covid-19    Cour d'Alger: report du procès en appel de l'affaire Ali Haddad au 27 septembre    Ligue 1 : Paris se ressaisit et s'impose face à Nice    Real : Un couac avant le premier match de Liga face à la Sociedad    Ligue 1-reprise des entraînements: les clubs voient enfin le bout du tunnel    Gloire à l'ANP et gratitude envers l'Armée rouge !    Manifestations pour plus de démocratie    Des opposants poursuivis pour terrorisme    "Libérez Drareni, libérez tous les détenus d'opinion"    Tebboune installe une commission pour l'amender    Liberté de dire. Toujours !    La justice à la recherche des complices de Haddad    Les partis privés de subventions de l'Etat    Un "casus belli" technologique nommé TikTok    Mort d'un conducteur suite au renversement de son camion    Le flou persiste et inquiète les concernés    Fin prêtes pour accueillir les étudiants    Les cafés littéraires dénoncent et condamnent    Jimi Hendrix, mythes et légendes marocaines 50 ans après sa mort    Appel à la solidarité au profit des démunis    L'Algérie participera à l'édition BFM du Limousin    Plus de 4000 logements à attribuer avant la fin de l'année    Le projet de la cité des 1000 logements «dégommé»    Tikjda : Encore des feux de forêt    Où est l'Algérie ?    Etats-Unis et Chine : duel à distance    Automobile : Une plateforme numérique de préinscription dédiée aux opérateurs    Match amical Algérie – Cameroun aux Pays-Bas    Caricatures... indigènes : le décryptage d'Alain Ruscio    Lettres de mon moulin anonyme !    Paradou AC: Le meilleur est à venir    IRB Sougueur: Mohamed Benhalima nouveau président    Il avait intenté une autre action contre l'Algérie: Sawiris de nouveau débouté dans l'affaire Djezzy    Offres et avantages de la CNAS: Une caravane de sensibilisation dans les zones d'ombre    Tlemcen: Une question de conformité    BRAVADE AVEUGLE    LE «KOURSI» FANTASME    Une "étape cruciale" pour Chanegriha    "Nous n'importerons aucun vaccin qui ne soit pas pré-qualifié OMS"    L'ONU salue la décision de Fayez al-Sarraj de démissionner    Israël : le «pacte d'Abraham» et la trahison des émirs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le dispositif de la Protection civile déployé
Surveillance des plages
Publié dans Horizons le 01 - 06 - 2014


Afin de garantir la sécurité et la quiétude des baigneurs, la direction de la Protection civile de la wilaya de Tipasa a mis en place un dispositif à travers toutes les plages autorisées à la baignade qui a été mis en service à partir de ce premier juin, date du lancement officiel de la saison estivale. « Sur les 55 plages de la wilaya, 43 sont autorisées à la baignade. Cette sélection s'appuie sur des critères bien définis, entre autres l'existence d'un accès praticable à la plage et la propreté des eaux », dira un officier de la Protection civile. « Au niveau des 43 plages, nous disposons de 39 postes construits en dur. Dans les quatre sites restants, nos éléments prendront leurs quartiers dans des postes démontables. Cela dit, nous avons affecté, dans le cadre du dispositif spécial été, 90 surveillants professionnels issus de nos rangs sur les sites de baignade, 8 officiers en qualité de contrôleurs, 5 médecins et 24 plongeurs », énumère le lieutenant Michalikh. Et d'ajouter : « Les surveillants de plage seront appuyés par des maîtres-nageurs saisonniers qui ont passé un test d'endurance physique, de techniques de sauvetage et en secourisme. Nous avons sélectionné 350 candidats pour ce mois de juin et autant en prévision du mois prochain. Au cours de la haute saison qui coïncidera avec le mois d'août, ce nombre sera revu à la hausse pour atteindre un effectif de 416 maîtres-nageurs, tandis qu'en septembre, ils seront 90. » Sur le plan matériel, la Protection civile a mobilisé, entre autres, et ce jusqu'à la fin de la saison, 17 ambulances et 20 embarcations pneumatiques. « La majorité des cas de décès de noyade sont enregistrés dans les zones rocheuses interdites à la baignade. Par voie de conséquence, j'invite les vacanciers à se rendre uniquement dans les sites autorisés à la baignade et de se conformer aux consignes de sécurité. Les éléments de la Protection civile veilleront durant tout l'été à la sécurité et au bien-être des estivants. C'est notre mission et nous comptons bien s'en acquitter », conclut le chargé de la communication à la direction de la Protection civile à Tipasa.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.