Deux nouveaux chefs pour la Sûreté de Aïn-Séfra et Mécheria    Le FFS va-t-il se retirer du PAD ?    Kafkaien    Alerte aux pesticides périmés à Blad-Touahria    La nouvelle feuille de route    A la croisée des chemins, l'Otan aurait-elle «perdu le Nord» ?    Les vérités de Boukadoum    La Grande Khalouta !    Un recrutement en catimini    «Des dérogations seront accordées pour certaines activités»    Près de 20 000 personnes verbalisées pour non-respect du confinement    Le Syndicat des directeurs accuse la tutelle    Les nouveautés, en temps de pandémie    Hourof El Jenna, un spectacle de calligraphie arabe lumineuse    Saison blanche au Sénégal et au Gabon    La direction charge Sonatrach et le wali d'Alger    Les pro-démocratie ouvrent les primaires pour les législatives à Hong Kong    Mouvement de contestation au Mali : Escalade à Bamako    Algérie Poste de la wilaya de Tipasa : Plus de 100 TPE installés à la mi-mai    Une voiture dans un sac à dos    Aveu d'échec    On vous le dit    Leur coût de production a pourtant baissé de 90% : Les énergies renouvelables, ces mal-aimées    ASO – ES FIRME : Saïdi, un dirigeant hors pair s'en va    Kaci Hadjar, Moudjahid. Professeur en gynécologie-obstétrique décédé le 13 juillet 2019 : Le professeur qui rajoutait de la vie aux années    Edward Saïd, une pensée de l'exil    Zabor ou les psaumes : langage et liberté    Covid-19: L'Aïd de toutes les incertitudes    CS Constantine: Rachid Redjradj poussé vers la sortie    Brentford: Benrahma frappe de nouveau    Le SNAPO et l'association des consommateurs exigent plus: Les publicités «mensongères» des compléments alimentaires interdites    FIFA - Coronavirus: Amendement du code de l'éthique    Victimes de plus en plus d'agressions: Les gardes forestiers réclament des armes    ASILE DE FOUS    Taisez-vous Marine Le Pen !    Tlemcen : Les grottes de Mghanine attirent des visiteurs en pleine crise sanitaire    Tebboune préside aujourd'hui un Conseil des ministres    TLS Contact Algérieréaménage ses RDV- visas    Commerce: Rezig préside une réunion avec les cadres centraux    Boukadoum réaffirme le rejet par l'Algérie de toute ingérence étrangère en Libye    La liste de Hakim Belahcel à la tête de l'instance présidentielle    10 ANS DE PRISON REQUIS CONTRE UN COUPLE : Vaste escroquerie immobilière à Oran    Kaïs Saïed met en garde contre un danger interne    Le barreau s'engage à défendre les droits de la victime    Le port de Skikda et les instructions d'Amar Ghoul    Nouvelle lune de miel entre Alger et Paris    "Tout geste unilatéral serait diplomatiquement malheureux"    Le général-major Omar Tlemsani, nouveau commandant de la 4e Région militaire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pour la création d'un « jardin des écoliers » au CFPA de Misserghine
Journée d'information sur la Moringa à Oran
Publié dans Horizons le 25 - 10 - 2015

Les participants à une journée d'information sur la Moringa, arbre aux propriétés médicinales, nutritionnelles et de purification, ont évoqué, samedi dernier, à Oran, la création d'un « jardin des écoliers » au centre de formation professionnelle et d'apprentissage (CFPA) de Misserghine, à l'ouest d'Oran. « Le CFPA de Misserghine vient d'octroyer une parcelle agricole d'un hectare, pour initier les élèves à l'arboriculture et nous avons choisi l'introduction, pour la première fois en Algérie, du Moringa, une plante miracle qui guérit des dizaines de maladies, comme le colon, l'obésité et qui peut servir aussi comme aliment de bétail et de volaille et à des fins cosmétiques », a indiqué, à l'APS, le président de bureau de wilaya d'Oran de l'Union nationale des parents d'élèves, Malek Hassan Brahim, insistant sur la nécessité de mettre les enfants en contact direct avec la nature dans le cadre des activités d'éveil.
« Il faut faire participer les enfants dans le maintien et la sauvegarde de la biodiversité, leur apprendre à aimer la terre où chacun doit planter un arbre et le protéger », a souligné la présidente de l'association de promotion de la femme rurale « Main dans la main », Allou Baba Ahmed, à l'adresse des clubs verts présents lors de cette rencontre, notamment dans le cadre des activités environnementales. La présidente de l'association a également appelé à faire du futur « jardin des écoliers », qui sera réalisé avec le concours des établissements scolaires, un modèle pour promouvoir la Moringa. Il s'agit de « l'arbre de la vie, car il peut remplacer des aliments de base comme le lait (12 fois plus riches en calcium, 7 fois en vitamine C, 15 fois en potassium, 9 fois en protéine, outre sa richesse en vitamines A et B », a-t-elle expliqué.
Hadjira Abdellaoui, experte agricole à la direction des services agricoles de la wilaya d'Aïn Témouchent et membre du réseau méditerranéen de l'agriculture biologique, a appelé, dans sa communication intitulée « Agriculture et préservation de la biodiversité », à une meilleure gestion de l'environnement en faisant appel à des alternatives protectrices de l'environnement par le recours à la fertilisation organique, à l'encouragement du développement des semences locales.Mme Abdellaoui a insisté, dans ce contexte, sur la valorisation du savoir-faire traditionnel et l'introduction de variétés adaptées aux conditions climatiques et du sol dont le Moringa, un arbre économiquement viable et qui peut être utilisé dans différents domaines, industriel, médical et cosmétique. Pour le Pr Belkacem Chafi, cancérologue, il est impératif de respecter les conditions de vie de cet arbre, afin de lui permettre un développement durable et sain. Cette journée d'information et de dégustation, à laquelle ont pris part des spécialistes de l'Institut national de la protection des végétaux, des représentants de clubs verts, des retraités de l'éducation ainsi que des représentants de l'association des enfants trisomiques « Les amis de Tinhinane », a été mise à profit par les organisateurs pour faire connaître cette plante, notamment l'utilisation des feuilles comme tisane, sa poudre comme condiment et surtout comme additif nutritif et à des fins cosmétiques.
Cette journée a été marquée par la plantation d'un premier Moringa dans ce périmètre agricole, situé à l'intérieur du CFPA de Misserghine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.