Comment maintenir un bon flux sanguin ?    Real : Zidane incapable d'expliquer la défaite face à Alaves    Liga : Le Real chute à domicile face à Alaves    LE DECOMPTE DES MORTS    Iran: Rohani accuse Israël de vouloir semer le «chaos» en tuant un scientifique    Générosité exceptionnelle    AADL: Dernière opération de choix du site au profit des souscripteurs    L'asymétrie des idioties    Ligue des champions d'Afrique : CRB - Al Nasr, aujourd'hui à 17h00: Le Chabab pour renouer avec la tradition    Football - Ligue 1: L'ESS, la JSS, l'USB et le NCM s'installent    Ligue des champions d'Afrique: Le MCA impose le nul aux Buffles du Bénin    Chlef: Le deuxième pôle universitaire réceptionné fin janvier    Bouira: Un policier retrouvé pendu    Mercuriale: Des hauts et des bas    Arènes d'Oran: La rénovation des tribunes en phase d'achèvement    Droits de l'homme en Algérie: des partis et des organisations nationales condamnent le contenu de la résolution du PE    Le gouvernement déterminé à instaurer un "modèle énergétique durable"    L'impuissance de la communauté internationale    Les souscripteurs invités à choisir leurssites    Des tests PCR à moins de 9.000 DA    1.044 nouveaux cas et 21 mortsen 24 heures    La pénurie persiste    Les vaccins anti Covid-19 dopent le marché des hydrocarbures    Covid-19: des contacts en cours pour l'acquisition du vaccin dés sa disponibilité    15 ans de prison requis contre Zoukh pour octroi d'indus privilèges à la famille Hamel    Le documentaire "Objectif Hirak" primé en Inde    Football / Ligue 1 : cinq autres clubs signent la convention tripartite    Le Maroc veut perturber une manifestation dénonçant l'agression à El Guerguerat    Energie: le gouvernement déterminé à instaurer un modèle énergétique durable    Lutte contre l'Islamophobie: L'Algérie réaffirme sa position "immuable"    Groupe parlementaire FLN : la résolution du Parlement européen dépourvue du moindre fondement diplomatique    Abiy Ahmed rencontre les envoyés spéciaux de l'UA    L'affaire de l'automobile sera rejugée    «Tant que le virus est là, il n'y aura pas de reprise»    Une vie de tumultes pour un bonheur inabouti !    La semaine des procès en appel à la cour d'Alger    Beyoncé en tête avec 9 nominations aux Grammys, devant Taylor Swift et Dua Lipa    Réparation du grand orgue de Notre-Dame, un chantier très délicat    Cambridge lance un appel pour retrouver des carnets de Darwin «volés»    "La persistance des déficits éliminera toute marge de manœuvre"    Abdelkader Ouali placé en détention provisoire    L'armée s'implique dans la lutte anti-Covid    Parfaite lune de miel dans un climat de tempête géopolitique    Sit-in de soutien à Walid Nekkiche et aux détenus d'opinion    Vers la réalisation d'un théâtre de verdure et d'une bibliothèque    Lancement du concours "Ungal" du meilleur roman en tamazight    Les actrices intensifient la sensibilisation citoyenne    Suppression de visas pour les Emirats: Le ministère des Affaires étrangères dément    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Accès gratuit et prix symbolique pour les équipements
Plages d'Alger
Publié dans Horizons le 16 - 07 - 2016


L'accès aux 72 plages autorisées à la baignade du Grand Alger est gratuit aux estivants qui peuvent aussi avoir droit aux équipements nécessaires à des prix symboliques, a indiqué hier le directeur de l'administration, du contrôle de la gestion et de l'informatique à la wilaya d'Alger, Abderrahmane Boussoualim. « L'accès aux plages algéroises est gratuit mais pour entretenir les équipements, les estivants doivent verser un prix symbolique de 500 DA afin de pouvoir se désaltérer dans le confort des chaises, tables et parasols durant toute la journée », a assuré Boussoualim dans une déclaration à l'APS. « Ces plages autorisées à la baignade sont dotées de tous les équipements nécessaires tels les postes de sûreté, parkings, vestiaires et douches en plus d'agents de sécurité et de maîtres-nageurs », a-t-il ajouté. Il a assuré dans le même cadre que 2.200 agents saisonniers ont été recrutés par la wilaya d'Alger pour la saison estivale 2016 afin de veiller au confort des estivants. « Ces agents chargés soit dans l'entretien des équipements de la plage (parasol, chaises, tables etc.) ou de la sécurité des estivants sont déployés dans les 72 plages autorisées à la baignade dans le Grand Alger », a-t-il dit. Le directeur du tourisme de la wilaya d'Alger, Salah Benakmoum, a estimé, pour sa part, que les 72 plages du Grand Alger devront accueillir durant la saison estivale environ six millions d'estivants. « Cette année, les plages vont attirer beaucoup d'estivants, soit approximativement un peu plus de six millions, un chiffre déjà atteint l'année dernière alors qu'ils étaient plus de 4 millions en 2014 », a indiqué Benakmoum. Pour ce qui est des parkings, le directeur général de l'Etablissement de gestion de la circulation et des transports urbains de la wilaya d'Alger, Ali Saidani, a assuré que 14 parkings d'une capacité de 9.000 véhicules ont été aménagés au niveau des plages de la wilaya d'Alger autorisées à la baignade. S'agissant de la propreté des plages, le directeur de l'Agence urbaine pour la promotion et la protection du littoral algérois (PPL), Youcef Saâdi, a indiqué que la wilaya d'Alger « veille au quotidien » au nettoiement des plages, et contrôle chaque jour « la qualité » de l'eau de mer et des piscines. « En plus du nettoyage quotidien des plages, la PPL dénoncera dans des rapports à la wilaya tous les dépassements qui interviennent au niveau des plages, notamment en ce qui concerne le non-respect de la gratuité d'accès aux plages », a assuré Saâdi. De son côté, le directeur général de l'Office des parcs de sports et loisirs d'Alger (OPLA), Reda Attab, a affirmé que l'office a été chargé par le wali d'Alger d'approvisionner les plages en équipements nécessaires (tables, chaises, parasols...) et de veiller à leur entretien outre l'organisation d'activités artistiques au niveau de ces plages. « 800 agents saisonniers dont 300 sont spécialisés dans la sécurité ont été déployés dans les 14 plages gérées par l'OPLA afin de veiller au confort des estivants », a-t-il tenu à préciser, signalant que les autres plages sont gérées par la régie foncière, l'Epic de la wilaya d'Alger. Pour sa part, le directeur général de l'Entreprise de l'aménagement, de gestion et d'entretien de l'immobilier urbain de la wilaya d'Alger, Nabil Haddad, a indiqué que son entreprise a mis en place des postes de contrôle au profit des éléments de la Protection civile et de la Gendarmerie nationale pour garantir la sécurité au niveau des plages. « En plus de la mise en place de ces postes de contrôle, l'entreprise a mis aussi en place des vestiaires, des douches et des cabines au profit des estivants qui peuvent s'en servir gratuitement », a-t-il assuré.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.