JUSTICE : Le RCD appelle à juger Bouteflika    FAUTE DE CANDIDATS, LA PRESIDENTIELLE ANNULEE : La présidence de Bensalah prolongée    Nouvelles nominations à la tête de Sonelgaz, l'EPTV, l'ANEP et l'ARAV    SAISON ESTIVALE A ORAN : 17, 5 milliards de cts pour l'aménagement des plages    Retour des djihadistes maghrebins constitue une réelle menace pour le vieux continent    Programme de classification et de restauration    Libération de deux journalistes libyens enlevés par les pro-Haftar    Le ministère opte pour un dispositif spécial    Chelsea : Lampard pour remplacer Sarri ?    Confusion autour de l'expiration du délai    La revanche posthume de Ferhat Abbas    L'intimidation n'a pas payé    Oman tente de "calmer les tensions"    Le Brexit fait tomber Theresa May    Démission surprise de l'émissaire de l'ONU    Les Algérois signent l'acte 14 de la contestation    Une compétition internationale par club    Kebir : "Il faut sortir le grand jeu face au CSC"    «Le régime est aux abois et la victoire est toute proche !»    Après l'automobile, l'Exécutif tranche dans l'alimentaire    Pas moins de 690 familles exclues de la liste du logement social    Oran : 9 familles se réfugient à la mosquée Pacha    Une mineure de 13 ans libérée par la police    Le souci des sans-bourses…    Le quota global plafonné à 2 milliards de dollars    Gaïd Salah élude la question du scrutin présidentiel    Man City évoque la rumeur qui envoie Guardiola à la Juventus    Kwiret esselk, du goût et des forces    JSK - Mellal: «J'espère que le CSC respectera l'éthique sportive»    Le peuple à la croisée de son destin    De la démocratie et des femmes : Pour Louisa Hanoune    Un ouvrier tué après la chute d'un monte-charge    Violence dans les stades: La FAF sur la même longueur d'onde que le MJS    Tribune - L'Afrique que nous voulons tous : une terre d'opportunités    Ahnif: Un mort et un blessé dans une collision    L'école des gourous    Création d'un comité de surveillance    L'Ukraine en l'espace d'un iftar à Alger    Le gouvernement suspend les pourparlers avec la mission onusienne    Facebook supprime trois milliards de comptes    La candidature de Berraf acceptée    Huawei prépare son propre système d'exploitation    La violence contre les femmes très présente dans les dramas arabes    Projections de films documentaires au Ciné-planète    Divertissement garanti!    Un Iftar en l'honneur des médias    Plus de 4.000 commerçants mobilisés à Alger    Haro sur les infractions de change    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





RASD : libération de prisonniers marocains
Satisfaction de la communauté internationale
Publié dans Info Soir le 21 - 08 - 2005

Stratégie n Après des années d?indifférence, Washington décide de peser de tout son poids pour aplanir le conflit opposant Sahraouis et Marocains.
L?Algérie «se réjouit de ce geste humanitaire de grande portée» et «nourrit l'espoir» que cet «événement positif (...) marque l'amorce d'une dynamique salutaire de paix, de bon voisinage et de convivialité au bénéfice des peuples de la région», a affirmé le ministère algérien des Affaires étrangères.
Se félicitant, de son côté, de cette libération, la Commission européenne a réaffirmé qu?elle «souhaite également réitérer son soutien au secrétaire général des Nations unies dans ses efforts pour trouver une solution définitive et mutuellement acceptable au conflit du Sahara occidental dans le cadre des résolutions onusiennes».
Pour sa part, Paris a affirmé «se réjouir de ce geste positif», a déclaré le porte-parole du Quai d?Orsay, en précisant que «la France rappelle son soutien constant à la recherche d?une solution politique» à la question du Sahara occidental, «dans le cadre des Nations unies». Même enthousiasme de la part du ministre canadien des AE qui espère que cette mesure «relancera les négociations en vue d'un règlement définitif du conflit au Sahara occidental». Le sénateur américain Richard Lugar, président de la Commission des affaires étrangères au Sénat, qui a supervisé l'opération de libération des 404 prisonniers marocains, a eu des entretiens avec le roi du Maroc. Juste après cette rencontre, il a déclaré à la presse : «J'ai exprimé à Sa Majesté (Mohammed VI) mon espoir que cette libération sera une opportunité pour relancer le dialogue entre le Maroc et l'Algérie afin de trouver une solution au conflit.»
Le sénateur a indiqué que «ni le Maroc ni l'Algérie n'ont proposé de nouvelles initiatives pour résoudre le conflit du Sahara occidental.» Les déclarations du sénateur américain cadrent parfaitement avec la vision de Washington qui souhaite la création d?un marché économique commun au niveau du Maghreb.
Pour rappel, le plan de paix onusien pour l'autodétermination du peuple du Sahara occidental, rejeté par le Maroc, prévoit une autonomie du territoire pour une période de transition de cinq ans, avant la tenue d'un référendum sur son statut définitif.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.