Adoption de l'avant-projet de loi relatif à la lutte contre la discrimination et le discours de haine    Une nouvelle structure de gestion du foncier industriel au profit de l'investissement productif    L'amendement de la Constitution vise à édifier un Etat fort et à protéger la société contre les turbulences    Andy Delort répond encore à Neymar !    FC Barcelone : Messi pousse pour une prolongation de Luis Suarez    MINISTERE DU COMMERCE : Rezig reçoit une délégation du FMI    AZZEDINE MIHOUBI AFFIRME : Le Hirak a rebattu les cartes politiques en Algérie    La Cour d'Alger confirme le transfert du dossier en correctionnel    LAGHOUAT : Deux sœurs meurent asphyxiées    DEMANTELEMENT D'UN IMPORTANT RESEAU DE TRAFIC DE DROGUE : La police saisit plus d'un kilo de kif à Mostaganem    Plus de 356 kg de cannabis et plus de 162.000 comprimés psychotropes saisis à Alger en 2019    L'Algérie présente au Salon international de l'Agriculture de Paris    Ajax : Le successeur de Ziyech a signé    Actes racistes en Europe, inquiétude face à la montée de l'extrême droite    Aviron: le président de la Fédération internationale en visite de travail à Alger    Ligue 1 (Classement des buteurs): Abid revient à un but de Belhoucini    Secousse tellurique de magnitude 3.0 à Sidi Bel-Abbes    Révolution Le nouvel élan    Gros risques sur les banques    Des potentialités inexploitées    Un samedi sur un air de vendredi à Tizi Ouzou    Le chef rebelle Riek Machar investi vice-président du Soudan du Sud    Les discussions sur la Libye reprendront mercredi à Genève    Le Chabab, un leader bien fragile    Burkina Faso : plus de 700 000 déplacés en 2019    L'angoisse monte en Italie    La Chine progresse dans le traitement des patients atteints du nouveau coronavirus «Covid-19»    De Yalta au monde unipolaire et à l'avènement d'un nouveau monde multipolaire -1re partie-    Le saviez-vous… ?    L'Algérie en quatrième position    ...sortir ...sortir ...sortir ...    "La poésie d'Anna Gréki répond à notre actualité"    Amour et oppression dans la Chine du VIIIe siècle    Un bon, devenu une brute et un truand !    Mes fausses notes    Le Nigeria réaffirme sa position constante sur la juste cause du peuple sahraoui    Coronavirus: la propagation du virus inquiète l'OMS, l'Europe menacée    Une exposition collective d'arts plastiques sur le patrimoine historique algérien à Alger    Ligue 2 : Pas de boycott de la 20e journée    Agriculture: une convention de soutien et d'accompagnement des startups dans le Secteur    Mouvements de grèves sauvages: Le ministère de l'Education met en garde    Le Hirak boucle sa première année    Regards opposés    Tébessa: Un mort dans une collision    BARRICADES INOPERANTES    Lancement du nouveau Groupement algérien des acteurs du numérique    Victoire impérative des Verts    Samsung prépare sa DexBook : Transformer son smartphone en PC    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





RASD : libération de prisonniers marocains
Satisfaction de la communauté internationale
Publié dans Info Soir le 21 - 08 - 2005

Stratégie n Après des années d?indifférence, Washington décide de peser de tout son poids pour aplanir le conflit opposant Sahraouis et Marocains.
L?Algérie «se réjouit de ce geste humanitaire de grande portée» et «nourrit l'espoir» que cet «événement positif (...) marque l'amorce d'une dynamique salutaire de paix, de bon voisinage et de convivialité au bénéfice des peuples de la région», a affirmé le ministère algérien des Affaires étrangères.
Se félicitant, de son côté, de cette libération, la Commission européenne a réaffirmé qu?elle «souhaite également réitérer son soutien au secrétaire général des Nations unies dans ses efforts pour trouver une solution définitive et mutuellement acceptable au conflit du Sahara occidental dans le cadre des résolutions onusiennes».
Pour sa part, Paris a affirmé «se réjouir de ce geste positif», a déclaré le porte-parole du Quai d?Orsay, en précisant que «la France rappelle son soutien constant à la recherche d?une solution politique» à la question du Sahara occidental, «dans le cadre des Nations unies». Même enthousiasme de la part du ministre canadien des AE qui espère que cette mesure «relancera les négociations en vue d'un règlement définitif du conflit au Sahara occidental». Le sénateur américain Richard Lugar, président de la Commission des affaires étrangères au Sénat, qui a supervisé l'opération de libération des 404 prisonniers marocains, a eu des entretiens avec le roi du Maroc. Juste après cette rencontre, il a déclaré à la presse : «J'ai exprimé à Sa Majesté (Mohammed VI) mon espoir que cette libération sera une opportunité pour relancer le dialogue entre le Maroc et l'Algérie afin de trouver une solution au conflit.»
Le sénateur a indiqué que «ni le Maroc ni l'Algérie n'ont proposé de nouvelles initiatives pour résoudre le conflit du Sahara occidental.» Les déclarations du sénateur américain cadrent parfaitement avec la vision de Washington qui souhaite la création d?un marché économique commun au niveau du Maghreb.
Pour rappel, le plan de paix onusien pour l'autodétermination du peuple du Sahara occidental, rejeté par le Maroc, prévoit une autonomie du territoire pour une période de transition de cinq ans, avant la tenue d'un référendum sur son statut définitif.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.