Annoncée par Bensalah pour demain.. La conférence de concertation aura-t-elle lieu ?    Commémoration du printemps berbère et du printemps noir.. Imposante marche contre l'oubli et le déni à Bouira    Rassemblement des militants et cadres du RND pour exiger son départ.. Ouyahia charge Chihab    Elles sont de l'ordre de 17 %.. Les recettes douanières en hausse    Ouyahia et Loukal convoqués par le tribunal de Sidi Mhamed d'Alger    ETRHB Haddad à Tizi Ouzou.. Incertitude et angoisse des travailleurs    FAC.. L'AG élective fixée au 27 avril    Championnats d'Afrique U18 et U20 d'athlétisme.. Médaille d'or pour l'Algérien Ameur    Championnat de France de natation.. Médaille de bronze pour Sahnoune sur le 100m    Annaba.. 26 kg de drogue saisis    Lutte contre la criminalité.. Interpellations à Tlemcen, Tébessa, et Aïn defla    Célébration du mois du patrimoine à Tizi-Ouzou.. Pour la sauvegarde du patrimoine amazigh    Le président américain motive le maréchal Haftar.. Washington soutient la guerre en Libye    TLEMCEN : Du chocolat fourré aux psychotropes !    France.. Les protestations continuent    PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE : Le DG des douanes, Farouk Bahamid limogé !    TLEMCEN : Plus de 400 kg de kif saisis en 90 jours !    PROCHAINE SAISON ESTIVALE A ORAN : Trois nouvelles plages autorisées à la baignade    AEROPORT DE TUNIS : Saisie de plus de 100.000 euros sur un Algérien    Près de 223 000 cas suspects de choléra signalés en 2019    Damas mise sur le tourisme après la restauration de ses sites historiques    Laskri appelle les militants à resserrer les rangs    Les travailleurs décrètent 3 jours de grève dès le 28 avril    Début du référendum sur une révision constitutionnelle    «Je ne laisserai personne détruire ce que nous construisons»    Mois du patrimoine    Des atouts non exploités !    Le parcours scientifique du penseur Abdelkrim Bekri mis en exergue    Asma Ben Messaoud désignée DTN de la FASM    Sous le signe de «dégage !»    Papicha sur la croisette    Davantage d'efforts pour prendre en charge les bâtisses du vieux ksar    Plusieurs films algériens distingués    En bref…    L'opposition met l'armée devant le fait accompli    Un milliard d'euros pour Notre-Dame de Paris, combien pour les enfants du Yemen?    Oum El Bouaghi : 5 morts dans un accident de la route    El Braya: Un homme mortellement poignardé    Mascara: Plus de 30 dealers arrêtés    Football - Ligue 2: Une journée explosive    Affaire NCM-MCS: Le président Bennacer accuse Medouar de vengeance    LFP - Ligue 1: Les quatre dernières journées en plein mois de Ramadhan    Ils revendiquent le droit au recrutement: Les chômeurs de Bethioua entament leur troisième semaine de protestation    Nabni: Pour un système électoral anti-fraude en six mois    Tizi Ouzou: Des maires marchent pour refuser l'encadrement de la présidentielle    Les marches se poursuivent: Les Algériens exigent des comptes    La date sera fixée dimanche    Exposition « L'Afrique à la mode » jusqu'au 25 juillet à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le bon déclic ?
Sahara Occidental
Publié dans Liberté le 20 - 08 - 2005

Cette fois-ci, l'optimisme est jouable avec les déclarations de Washington. Les Etats-Unis, se félicitant de l'initiative sahraouie, se sont déclarés pour une solution politique, dans le cadre de l'ONU, du conflit du Sahara. Cette annonce a été faite à Alger par le sénateur américain, Richard Lugar, président de la Commission des affaires étrangères du Sénat américain, à l'issue d'une rencontre avec le président Abdelaziz Bouteflika. Le porte-parole du sénateur devait indiquer avant le départ de la délégation américaine vers l'Algérie que le sénateur allait superviser en personne et, sur la demande du président Bush, la libération de 404 prisonniers marocains détenus par le Front Polisario. La médiation américaine a été confirmée par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), qui s'est chargé de l'acheminement de ces prisonniers, pour certains détenus depuis plus de vingt ans, vers leur pays. Près d'un millier de Marocains ont été faits prisonniers par le Front Polisario depuis l'éclatement du conflit du Sahara occidental en 1975 et plusieurs libérations partielles sont survenues depuis 1987. Richard Lugar, républicain, après s'être conféré avec le président algérien devait se rendre à Tétouan (Maroc) pour rencontrer le roi Mohammed VI.
Le processus de normalisation dans la région semble ainsi d'autant plus s'accélérer que toutes les parties concernées par la question du Sahara — directement et indirectement — se sont ouvertement félicitées de l'entrée en jeu des Etats-Unis dans un conflit dont l'issue a toujours été incertaine du fait de surenchères et intransigeances marocaines. Le gouvernement espagnol a, de son côté, salué la libération des Marocains espérant que cet acte créera une nouvelle dynamique de règlement du conflit dont elle reste partie prenante, en tant que puissance coloniale du Sahara occidental. À Rabat, le ton est moins acerbe, et il faudra attendre l'entrevue du président du Sénat américain avec Mohammed VI pour savoir si, cette fois-ci, c'est le bon déclic. L'Algérie s'est, quant à elle, réjouie de ce geste humanitaire de grande portée. Le porte-parole de son ministère des Affaires étrangères a nourri l'espoir que cet événement marquera l'amorce d'une dynamique salutaire de paix, de bon voisinage et de convivialité au bénéfice des peuples de la région. Le conflit du Sahara occidental, ancienne colonie espagnole annexée par Rabat en 1975, empoisonne depuis 30 ans les relations algéro-marocaines et gèle les activités de l'Union du Maghreb arabe (UMA). Le Front Polisario réclame l'indépendance du Sahara occidental, alors que Rabat propose une large autonomie sous la souveraineté marocaine, estimant que l'organisation d'un référendum d'autodétermination dans le territoire est devenue obsolète ! Les Etats-Unis, par la voix du président George W. Bush, ont exprimé leur satisfaction et salué ce succès humanitaire, qui a été réalisé en coopération avec le Comité international de la Croix-Rouge et le département de la Défense américain, a indiqué la porte-parole adjointe de la Maison-Blanche Dana Perino. Même son de cloche à la Commission européenne, qui s'est félicitée de la libération des 404 derniers prisonniers marocains par le Front Polisario, réaffirmant son souhait d'un règlement négocié du conflit dans le cadre des Nations unies. L'UE interpelle le SG de l'ONU pour relancer le processus de paix afin de trouver une solution définitive et mutuellement acceptable au conflit du Sahara occidental dans le cadre des résolutions onusiennes. Le secrétaire général de l'ONU Kofi Annan a tenté de relancer la recherche d'une solution au conflit en nommant fin juillet l'ancien ambassadeur néerlandais aux Nations unies, Peter van Walsum, comme son envoyé personnel au Sahara occidental.
D. Bouatta


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.