Le Président Tebboune préside la cérémonie d'accueil des restes mortuaires des 24 martyrs de la Résistance populaire à l'Aéroport Houari-Boumediene    Béjaïa : moyens aériens pour éteindre un important feu de forêt à Adekar    L'Espagne ne veut pas d'Algériens sur son territoire    Deux navires de Sonatrach séquestrés au Liban    Chengriha confirmé au poste de chef d'état-major de l'ANP    L'Algérie ne renoncera pas à sa demande de restitution de ses archives détenues par la France    Colonisation. Bugeaud peut bien tomber de haut    Liste des résistants algériens dont les ossements ont été rapatriés vendredi de France    ONU/CDH: l'Algérie appelle à Genève au respect de la souveraineté des Etats    France : « Pour une République française antiraciste et décolonialisée »    SONELGAZ : Le PDG élu à la tête l'association Med-TSO    Coronavirus : 413 nouveaux cas, 490 guérisons et 9 décès durant les dernières 24h    REBOND DU CORONAVIRUS : Benbouzid incrimine les rassemblements familiaux    Le Covid-19 est une maladie ‘'de nature génétique'' propre à chaque personne    SETIF : Une septuagénaire repêchée d'un puits    413 nouveaux cas confirmés et 9 décès en Algérie    FETE DE L'INDEPENDANCE NATIONALE : La journée du 5 juillet chômée et payée    PARTI RND : Le travail collectif pour préserver la stabilité du parti    POUR SES SACRIFICES CONSTANTS AU SERVICE DE LA PATRIE : La reconnaissance de la nation à l'ANP renouvelée    Ecouter la musique pourrait réduire les crises d'épilepsie    FUNERAILLES NATIONALES LE 5 JUILLET A ALGER : Retour au pays pour 24 chahids    ORAN : Une enveloppe de 1300 milliards allouée pour les JM 2022    LE PDG DE ‘'SADEG'' A MOSTAGANEM : Des inaugurations et une redynamisation des projets en cours    Cyclisme : les Algériennes Bensalah et Bouchoucha admises comme Commissaires de courses sur piste (UAC)    Constantine/Covid-19 : des spécialistes face à un agent émergent et des agents propagateurs    Rapatriement des restes mortuaires des martyrs algériens    Heureusement que le cœur du hirak n'est pas à la place de la République.    Quotidien Ech-chaâb: la réforme prévue en Algérie repose sur une pré-prospection    Décès du poète et parolier Mohamed Angar    Le Président Tebboune renouvelle la reconnaissance de la nation à l'ANP pour ses sacrifices    Sahel: la France annonce une nouvelle force sur fond de doutes sur son efficacité    Epuration de tous les dossiers inhérents aux médicaments fabriqués localement    Optimisation des dépenses à Sonatrach : "les acquis des travailleurs ne seront pas touchés"    L'Atlético Madrid enterre presque les espoirs de titre du Barça    Des milliers de Ghazaouis manifestent contre le plan israélien d'annexion    L'empire Haddad s'écroule    Poutine dénonce les nouvelles sanctions américaines contre la Syrie    Zeffane blessé au niveau de l'ischio-jambier    Un triptyque de Francis Bacon vendu 84,6 millions de dollars aux enchères sans public de Sotheby's    Le schiste américain dans le rouge    Communiqué de l'AJSA    Agence CNAS : Une campagne d'information sur la plateforme numérique AraaCom    La mère des batailles    "Le BF a juste émis le vœu de reprendre la compétition"    Répression contre l'opposition à Hong Kong    L'épreuve    L'infrangible lien...    Mohamed Sari à la tête du Conseil national des arts et des lettres    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le bon déclic ?
Sahara Occidental
Publié dans Liberté le 20 - 08 - 2005

Cette fois-ci, l'optimisme est jouable avec les déclarations de Washington. Les Etats-Unis, se félicitant de l'initiative sahraouie, se sont déclarés pour une solution politique, dans le cadre de l'ONU, du conflit du Sahara. Cette annonce a été faite à Alger par le sénateur américain, Richard Lugar, président de la Commission des affaires étrangères du Sénat américain, à l'issue d'une rencontre avec le président Abdelaziz Bouteflika. Le porte-parole du sénateur devait indiquer avant le départ de la délégation américaine vers l'Algérie que le sénateur allait superviser en personne et, sur la demande du président Bush, la libération de 404 prisonniers marocains détenus par le Front Polisario. La médiation américaine a été confirmée par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), qui s'est chargé de l'acheminement de ces prisonniers, pour certains détenus depuis plus de vingt ans, vers leur pays. Près d'un millier de Marocains ont été faits prisonniers par le Front Polisario depuis l'éclatement du conflit du Sahara occidental en 1975 et plusieurs libérations partielles sont survenues depuis 1987. Richard Lugar, républicain, après s'être conféré avec le président algérien devait se rendre à Tétouan (Maroc) pour rencontrer le roi Mohammed VI.
Le processus de normalisation dans la région semble ainsi d'autant plus s'accélérer que toutes les parties concernées par la question du Sahara — directement et indirectement — se sont ouvertement félicitées de l'entrée en jeu des Etats-Unis dans un conflit dont l'issue a toujours été incertaine du fait de surenchères et intransigeances marocaines. Le gouvernement espagnol a, de son côté, salué la libération des Marocains espérant que cet acte créera une nouvelle dynamique de règlement du conflit dont elle reste partie prenante, en tant que puissance coloniale du Sahara occidental. À Rabat, le ton est moins acerbe, et il faudra attendre l'entrevue du président du Sénat américain avec Mohammed VI pour savoir si, cette fois-ci, c'est le bon déclic. L'Algérie s'est, quant à elle, réjouie de ce geste humanitaire de grande portée. Le porte-parole de son ministère des Affaires étrangères a nourri l'espoir que cet événement marquera l'amorce d'une dynamique salutaire de paix, de bon voisinage et de convivialité au bénéfice des peuples de la région. Le conflit du Sahara occidental, ancienne colonie espagnole annexée par Rabat en 1975, empoisonne depuis 30 ans les relations algéro-marocaines et gèle les activités de l'Union du Maghreb arabe (UMA). Le Front Polisario réclame l'indépendance du Sahara occidental, alors que Rabat propose une large autonomie sous la souveraineté marocaine, estimant que l'organisation d'un référendum d'autodétermination dans le territoire est devenue obsolète ! Les Etats-Unis, par la voix du président George W. Bush, ont exprimé leur satisfaction et salué ce succès humanitaire, qui a été réalisé en coopération avec le Comité international de la Croix-Rouge et le département de la Défense américain, a indiqué la porte-parole adjointe de la Maison-Blanche Dana Perino. Même son de cloche à la Commission européenne, qui s'est félicitée de la libération des 404 derniers prisonniers marocains par le Front Polisario, réaffirmant son souhait d'un règlement négocié du conflit dans le cadre des Nations unies. L'UE interpelle le SG de l'ONU pour relancer le processus de paix afin de trouver une solution définitive et mutuellement acceptable au conflit du Sahara occidental dans le cadre des résolutions onusiennes. Le secrétaire général de l'ONU Kofi Annan a tenté de relancer la recherche d'une solution au conflit en nommant fin juillet l'ancien ambassadeur néerlandais aux Nations unies, Peter van Walsum, comme son envoyé personnel au Sahara occidental.
D. Bouatta


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.