Tourisme: Air Algérie appelée à accompagner les efforts de développement du secteur    La décision de la Cour africaine est une attestation du statut juridique du conflit    Hand/CAN 2022 (dames): "Ce sera difficile mais jouable"    Lancement officiel du réseau parlementaire sur le climat et l'environnement    Mémoire nationale: élaborer un guide académique pour l'enseignement de l'histoire    Sommet arabe: un tournant qualitatif dans l'action arabe commune en faveur de la cause palestinienne    Handball: décès de l'ancien international algérien Ahmed Hadj Ali    Foot (match amical) : Algérie A' - Soudan à huis clos    Le nouveau stade de Tizi-Ouzou sera livré dans les délais    Grippe saisonnière: réception de 2,5 millions de doses de vaccin    L'Armée sahraouie bombarde des retranchements des forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Festival national du Malouf de Constantine : un spectacle des plus élégants à la troisième soirée    Le Premier ministre inaugure la 21ème édition du SITEV    Alcool frelaté: 19 morts dans le nord du Maroc    Sonatrach: Priorité à l'exploration    Une centaine de supporters blessés    Algérie A'- Soudan aujourd'hui à 20h00: Maintenir la dynamique des résultats    Ligue 1: Deux duels attrayants    Tiaret: L'usine de plaques PVC entre en production    De la dualité désordre-ordre humain à la guerre Ukraine-Russie    Huit agences de voyages agréées pour la Omra 1444: 21 millions de cts au minimum pour une «Omra simple»    Préservation des îles Habibas: Lancement de l'atelier chargé de l'élaboration du schéma directeur    Les chantiers de la santé : éviter de se perdre    Tlemcen: Les nouveautés de la codification des marchandises    A quand une rencontre Président-Maires ?    LA VIE... ET LE RESTE    «Nos entreprises sont prêtes à investir en Algérie»    Une aubaine pour les cimentiers    Des «lignes rouges» tracées    Les autorités pro russes revendiquent la victoire    Un géant qui voit grand    60 Cantines scolaires à l'arrêt    Ce qu'en attendent les syndicats    Trois ateliers illégaux démantelés    Tensions accrues au Sahel    Du bon et du moins bon    Maguire, c'est désastreux    Festival algérien des arts et de la culture «Dz Fest»    Le Japon invité d'honneur    Saint Augustin de retour à Souk Ahras    Le Président Tebboune reçoit l'ambassadeur du Ghana    APN: Réunion de coordination sous la présidence de Boughali    Festival national du Malouf de Constantine : une ambiance apaisante lors de la 2ème soirée    Conseil de sécurité de l'ONU: La Ligue arabe, l'UA et l'OCI soutiennent l'Algérie    Une commission et des Interrogations    Le wali, homme-orchestre    Le FFS fêtera jeudi ses 59 ans    Un coup de piston et...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ghoul s'appuie sur «le bilan de Bouteflika»
TAJ tient son premier Conseil national
Publié dans La Tribune le 04 - 01 - 2013

Pour une première réunion de son conseil national, le TAJ du ministre des Travaux publics, M. Amar Ghoul, a plutôt parlé du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, que du parti lui-même.
La rencontre, qui devrait être une occasion de présenter ce que peut apporter un nouveau parti à la scène politique, a viré vers une succession de compliments et de louanges à l'adresse d'Abdelaziz Bouteflika. Aussi bien sur les questions nationales, régionales, internationales, qu'économiques, Ghoul ne s'est pas lassé d'«attribuer» les bons points au chef de l'Etat. La paix et la stabilité du pays, les réformes institutionnelles, la gestion de la crise au Sahel, le paiement des dettes sont autant de «performances réussies par l'Algérie grâce à la clairvoyance de Bouteflika», énumère Amar Ghoul.
Amar Ghoul, transfuge du MSP et de l'Alliance de l'Algérie verte, sous les couleurs de laquelle il a été élu à l'Assemblée populaire nationale le 10 mai 2012, a convoqué ses «militants» pour la première session ordinaire du Conseil national. Au rendez-vous de TAJ, abrité par la salle de la mutualité de Zéralda, il y avait certaines personnalités venues signer leur adhésion au nouveau né sur la scène politique nationale.
Des figures du monde artistique, il y avait Bahia Rachedi, Adjaidj, déjà présents au congrès constitutif tenu au mois de septembre dernier.
TAJ a recruté également dans le monde sportif, représenté par Mokhtar Kalem, ancienne vedette du CRB et de l'équipe nationale, Nacerdine Baghdadi, ancien et éphémère président de la FAF.
Le TAJ compte, par ailleurs, des députés et des sénateurs, à l'image de Zahia Benarous, ex- présentatrice du journal de l'Entv. A la tribune officielle, Amar Ghoul était entouré de Habib Yousfi, président d'une association patronale, et qui a présidé cette session du Conseil national. Salah Djenouhat, de l'Ugta, fait aussi partie des appuis de Ghoul. L'ordre du jour était l'adoption du projet de règlement intérieur du TAJ. Mais, dans son allocution d'ouverture de cette session, Amar Ghoul ne trace guère les contours de ce qu'il compte ramener en créant le parti TAJ.
«Notre message est clair, limpide, direct et simple. Nous œuvrons à mobiliser toutes les forces vives de l'Algérie pour une Algérie forte et solidaire et qui a une place parmi les grands de ce monde», déclare Ghoul. Il s'attribue, par ailleurs, la mission de «semeur d'espoir», tout en appelant à «une moralisation de l'acte politique».
A. Y.

Ghoul : «Ouyahia est libre dans ses choix»
«Nous n'avons pas pour habitude de commenter ce qui se passe chez les autres partis politiques». C'est la réponse d'Amar Ghoul au sujet de la démission d'Ahmed Ouyahia de son poste à la tête du RND. Après avoir marqué une hésitation face à cette question, le ministre des Travaux publics et président du parti TAJ, défend que «c'est son choix et qu'il est libre dans ses choix».
A. Y.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.