Man United - Cavani : "J'ai développé une grande affection pour le club"    Après des tensions avec Madrid et Berlin, le Maroc en brouille avec Téhéran    Palestine: l'artillerie israélienne bombarde deux sites au Nord de la bande de Ghaza    Chelsea : Kurt Zouma sur le départ ?    Logements : 70% des projets parachevés ou en cours de réalisation, selon le ministère de l'Habitat    Barça : Piqué envoie une pique au Real Madrid    Campagne d'information sur les services en ligne    Les enjeux d'une option    « Il faut relancer le bâtiment »    Les marches soumises à autorisation    La siesta    «La question sahraouie est une question de décolonisation»    Elle est où la fusée ?    Des chefs de partis chez Charfi    Suppression de l'essence super au plomb dès octobre prochain    "ON N'EXPORTE PLUS DEPUIS LA FERMETURE DES FRONTIÈRES"    Résultats    Une bonne préparation pour les éliminatoires du Mondial    7 décès et 204 nouveaux cas    Le Bayern champion pour la neuvième fois consécutive    Ruée vers l'Espagne    DJERAD VEUT ASSEOIR LES BASES DU DIALOGUE SOCIAL    Les établissements scolaires relativement perturbés    Ftirate    Prévention aléatoire    IL ETAIT LA VOIX GRAVE DE LA RADIO    Législatives : rencontre entre l'ANIE et des représentants de 18 partis politiques    Tizi Ouzou : Des hôtes de marque au village le plus propre    Université d'El Annasser à Bordj Bou Arréridj : Il y a 150 ans, la révolte d'El Mokrani    Arts plastiques à Guelma : Vers la renaissance de l'association Bassamate    Edition : Un ouvrage sur l'organisation traditionnelle kabyle    Ethique: Quels remèdes pour l'administration et l'entreprise publiques ?    Quand l'Egypte séduit la France    Le procès du terroriste «Abou Dahdah» reporté    Programme de modernisation de la ville: Des études pour l'aménagement des sites touchés par le relogement    Acter la consécration de l'état national    Une vingtaine de civils tués dans une attaque terroriste    La pandémie inquiète de plus en plus    La procureure de la CPI reçoit des ministres afghans    La frénésie s'empare de Béjaïa    La JSK confirme encore    L'éviction de listes charme l'opinion    Le front El Moustakbel sur les starting-blocks    L'autre star du Ramadhan    Les trois lauréats dévoilés    Divas d'Oum Kalthoum à Dalida    Mohammed Dib : un écrivain monumental    Le nouveau cap d'Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Kepler propose des solutions dématérialisées
Pour une gestion efficace des sinistres automobile
Publié dans La Tribune le 22 - 04 - 2013


Par Youcef Salami

Kepler, un groupe connu et reconnu au plan international, présent en Algérie à travers sa filiale Kepler Technologies (KT), veut mettre à la disposition des compagnies d'assurances algériennes une nouvelle technologie informatique pour la gestion des sinistres automobiles en Algérie. C'est le système «Amane Auto», un outil jugé intéressant et qui a fait l'objet de débats hier à Alger. «Amane Auto», c'est une série d'avantages en matière de gestion des sinistres automobile. C'est un système qui a été élaboré à la lumière d'une analyse des attentes des assureurs algériens pour optimiser la satisfaction des assurés dans plusieurs volets : la rationalisation des processus ; l'implémentation d'un workflow de gestion des sinistres ; la dématérialisation des dossiers à l'ère ultra informatisée et leur gestion électronique ; l'adaptabilité aux différents canaux de déclaration des sinistres et, au final, l'amélioration de la communication avec les clients. «Amane Auto» permet et garantit une fluidification et une bonne exécution de toutes les tâches liées au traitement des sinistres. C'est un système modulable. Il permet également un traitement du dossier en temps record, puisque les usagers peuvent connaître son avancement dans le processus de traitement et à tout moment, localiser la structure travaillant sur le dossier pour alerter le responsable ad hoc d'une situation anormale (non-respect d'un délai par exemple). Kepler a présenté une série d'indications évolutives relatives à la dématérialisation des données des sinistres automobiles et à la relation entre assureurs et assurés, deux éléments fondamentaux liés par un contrat de confiance ou de méfiance, c'est selon. Une réponse rapide, une bonne communication, et une solution et un règlement efficaces, cela ne peut que satisfaire le client et établir une relation de confiance. Et dans cela, les technologies de l'information jouent un rôle important, en particulier lorsque les dossiers à traiter sont nombreux. Dans beaucoup de pays développés, tout a toujours été fait de façon professionnelle sans qu'il ait été nécessaire de téléphoner afin de savoir comment les choses se passaient. La seule raison pour laquelle des assurés changent d'assureur est qu'ils trouvent un assureur meilleur marché. Cela est valable partout dans le monde. D'évidence, sans système suffisamment performant, il est impossible de proposer au client une réponse satisfaisante. Le système qui permet une procédure dématérialisée représente une avancée formidable. Il permet de déléguer les tâches d'une entité à une autre. C'est une réelle amélioration et plus les systèmes informatiques permettent d'obtenir des informations de gestion détaillées, plus nous avons une vision claire du risque. En termes de service client, si vous avez adopté une gestion électronique des dossiers, lorsqu'un client vous appelle, vous avez immédiatement accès à son dossier et ses antécédents. Vous pouvez donc lui parler en connaissance de cause, l'aider et lui apporter des solutions de manière pertinente. Ces explications fournies par Kepler ont-elles convaincu les assureurs algériens ? La technologie proposée par ce groupe leur est adaptable, puisque «Amane Auto» a pris en compte le contexte algérien et l'évolution des compagnies d'assurances locales. Un contexte totalement différent de celui européen où Kepler est fortement présent. Le secteur européen de l'assurance automobile se caractérise par une vive concurrence, une banalisation croissante et une rentabilité volatile. Dans de telles conditions, les assureurs visent à minimiser le montant des indemnisations et les frais de gestion. Pourtant, la gestion des sinistres est aussi une occasion unique pour les assureurs d'instaurer les conditions nécessaires au développement de relations positives avec leurs assurés. Une gestion optimale peut conduire à une fidélisation accrue et à une amélioration des taux de prévention des fraudes. En Europe, la gestion des sinistres est souvent le seul moyen de communication entre l'assuré et son assureur. Elle constitue donc une occasion unique pour l'assureur de créer une expérience positive pour l'assuré. L'enjeu est de mettre en place un service excellent qui aura un impact positif sur le taux de renouvellement des contrats. La société Kepler Technologies (KT), société de droit algérien fondée en 2009, est l'une des filiales les plus prometteuses du groupe Kepler, spécialisée dans les technologies de l'information et de la communication depuis près de 20 ans, avec des clients en France, en Roumanie et dans le monde entier. Kepler Technologies est connu en Algérie pour son système de communication hautement personnalisé par SMS, qui permet par exemple aux assurances d'inviter les clients à renouveler leurs polices à échéance, ou aux banques d'informer leurs clients de mouvements ou solde sur compte.
Y. S.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.