CRISE POLITIQUE : Les partis de l'alternative démocratique rejettent le dialogue    EXPORTATIONS DU CIMENT : 30 millions de dollars de ciment exportés en 5 mois    Hafid Derradji qualifié de ‘'terroriste''    EGYPTE : Des dizaines de supporters algériens bloqués au Caire    AU PROFIT DES NOUVEAUX BACHELIERS : Les portes ouvertes sur l'université    GROGNE DES IMAMS : Hadjimi menace d'un vendredi blanc !    SURETE DE WILAYA DE MASCARA : Deux vendeurs de boissons arrêtés    TIARET : Belkacem Zaidouri, le chahid éclaireur    Scènes de liesse populaire à Béjaïa    «Un dialogue serein ne peut cohabiter avec des arrestations pour délit d'opinion»    Mihoubi plébiscité à la tête du RND    Grandiose !    Boisson naturelle pour lutter contre le stress    D'Arles-Avignon au Milan AC, le parcours exceptionnel de Ismaël Bennacer    ACTUCULT    Bensalah peut-il rester jusqu'à la présidentielle ?    Lourdes condamnations de deux élus pour meurtre    Vu au Cairo Stadium    Accueil triomphal pour les Verts    Un sacre… un conte de fées    En France, la fête jusqu'au bout de la nuit…    Plus du tiers des ménages ruraux en insécurité alimentaire    Al-Baghdadi Al-Mahmoudi libéré    Un pétrolier algérien dirigé vers les eaux territoriales iraniennes    Algérie, les dangereuses liaisons émiraties    Un taux de réussite de 50,41% au bac    Il a purgé sa peine : Hadj Ghermoul libéré    Explosion de joie sur fond de révolution    Formation de 400 jeunes dans les arts dramatiques    Témoignage sur un paradis perdu    Coup d'envoi des festivités    Mostaganem : Trois frères impliqués dans un trafic de drogue    Oran : Deux morts en marge de la fête après la victoire des verts    De la catastrophe écologique à la désertification    Merci, El Khadra !    Montage automobile, les vrais coupables !    Chantiers à l'arrêt, crédits bloqués, patrons en prison: L'économie nationale en panne    Le festival de la chanson oranaise revient    Maroc : Son implication dans le trafic de drogues, un danger direct pour la paix et la sécurité    Iran : Téhéran rappelle aux Etats-Unis leur situation géographique    Bourses : Les actions européennes reculent dans un climat tendu    Solaire : Saint-Etienne (France) passe au vert    Invité à la Radio : Karim Younes contre ceux qui rejettent toutes les initiatives et ceux qui veulent d'un dialogue sans les mesures d'apaisement    Chine : Huawei lève le voile sur son propre système d'exploitation    Et le peuple algérien créa le «Hirak» !    Côte d'Ivoire : Polémique sur l'usage des réseaux sociaux par les stars du coupé décalé    L'Asus Rog Phone 2 aura droit à un Snapdragon 855 Plus    Apple va probablement abandonner ses claviers papillon    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





MCA : Arous : «J'étais le joueur le plus utilisé, mais en 2019 j'ai été miné par deux blessures»
Publié dans Le Buteur le 15 - 02 - 2019

S'exprimant que rarement dans les médias, Islam Arous, le joueur le plus utilisé durant le premier acte, se retrouve depuis 2019 sans la moindre minute de jeu dans les jambes. Arrous affirme qu'il sera d'attaque contre le MCO tout en se mettant à disposition du coach face à Al Merrikh.
Avant toute chose, comment ça été ce voyage vers le Soudan ?
Il a été très fatigant. Heureusement que la direction a pris ses prédispositions en venant le mardi. Cela nous permet d'avoir assez de temps pour récupérer physiquement tout en se préparant pour le rendez-vous de ce samedi.
Vous êtes hébergés dans des conditions idoines, non ?
Il n'y a rien à redire. C'est dans cet hôtel que l'Equipe nationale a préparé le fameux match contre l'Egypte. On est mis dans les meilleures conditions.
Il y a toutefois la chaleur qui tranche avec le climat en Algérie.
C'est drôle. En Algérie, il y a le froid alors qu'ici on doit faire face à une chaleur étouffante. Mais, on n'a pas le choix, il faut s'adapter très vite aux conditions climatiques si on veut être très performants.
Lors de cette première séance d'entraînement, vous avez dû suivre un entraînement spécifique…
Effectivement, j'ai travaillé sous la houlette de Caleca. Et au fil des jours, je me sens beaucoup mieux.
Malgré ce match nul concédé au match aller, pensez-vous avoir une chance de valider votre billet pour le carré d'as ?
Avec un zéro à zéro, tout est possible. Il suffit qu'on marque pour obliger Al Merrikh à en mettre trois buts. Il y a aussi le match contre la JSK qui nous a permis d'engranger de la confiance. Lorsqu'on affronte le deuxième du championnat à dix contre onze pendant une heure en frôlant la victoire, il y a de quoi afficher ici un grand optimisme.
Sur un plan personnel, vous avez été le joueur de champ le plus utilisé durant la phase aller pour se retrouver en 2019 sans la moindre minute dans les jambes.
C'est vrai, durant le premier acte, j'ai disputé pratiquement toutes les rencontres dans des registres différents. J'étais dans une forme optimale. Mais j'ai eu des blessures qui m'ont empêché de rejouer. J'ai eu tout d'abord une blessure au niveau de la cheville droite qui a nécessité cinq points de suture. Et puis, j'ai eu ce souci au niveau de l'ischio-jambier droit qui m'oblige à passer par l'infirmerie. Mais maintenant, ça va beaucoup mieux.
A quand vous avez programmé votre retour à la compétition ?
Je serai à coup sûr d'attaque contre le MCO en championnat au stade du 5-Juillet. Maintenant, je n'ai pas fait le voyage pour rien. Je suis là pour aider mon équipe. Si le coach fait appel à mes services, je me mets à la disposition du groupe.
Face à cette forte concurrence, pensez-vous navigué sur les mêmes bases que durant la première partie de la saison qui fut très aboutie pour vous ?
La concurrence est une très bonne chose. L'équipe s'est renforcée sur le côté gauche avec Lamara. Il y a eu Benaldjia et Frioui. Merouani et Kenniche. L'équipe ne pourra qu'être plus forte. Ce sera à moi de travailler en me donnant les moyens pour m'imposer à nouveau.
Qu'avez-vous à dire sur cette rogne des supporters du Mouloudia qui s'en prennent à vos partenaires à chacune de leur sortie ?
Contre la JSK, les fans présents ont ovationné les joueurs après avoir produit un gros match.
Nos supporters, c'est la force première du club. On ne peut aller loin sans leur soutien. On sait aussi qu'une qualification ici au Soudan pour les quarts de finale va sans l'ombre d'un doute nous réconcilier avec notre public. A nous de rendre cela possible en déjouant tous les pronostics comme on sait si bien le fait lorsqu'il s'agit de se produire hors de nos bases.
Vous allez devoir le faire encore une fois avec plusieurs cadres blessés…
Ça été le cas au match aller et face à la JSK. Le Mouloudia possède un effectif riche avec des joueurs polyvalents. On voit Bendebka évoluait en libéro sans souci. Hachi au milieu du terrain. Ce qui fait notre force, c'est cette solidarité. On est tous soudés pour sortir la tête de l'eau et permettre au Mouloudia de terminer la saison en force. C'est une condition sine qua non pour être aussi en adéquation avec les aspirations de nos dirigeants.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.