Adopter une "approche réfléchie" pour adapter la formation aux nouveaux défis et enjeux    8e session de la haute commission mixte algéro-égyptienne: le Premier ministre égyptien à Alger    JM: le programme des épreuves d'athlétisme    JM /Boxe : les Algériens Mordjane et Benlaribi en demi-finale, Bouloudinats éliminé    JM: quatre soirées du festival international de danse populaire programmées à El Bahia    Le président Tebboune reçoit le Secrétaire général de l'UGCAA    Infirmières agressées à proximité du CHU de Beni Messous: le suspect arrêté    JM/Cyclisme: ''Nous visons le podium de la course en ligne'' (Reda Kehlal)    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les forces de l'occupant marocain dans le secteur d'al Farsia    Cour d'Alger: L'ancien ministre Abdelwahid Temmar condamné à 4 ans de prison ferme    Mise en échec d'introduction d'énormes quantités de drogue par les frontières marocaines    Un plan d'urgence pour la relance de l'activité du port de Ténès en partenariat avec le groupe Gica    Festival de la musique et de la chanson oranaise: clôture en apothéose    JM: un engouement sans précédent pour les spectacles dans la rue    PSG : Départ inattendu de Xavi Simons    «Rachad», ses sources de financement et le «MAK»: Le grand déballage de Benhalima se poursuit    JSM Tiaret: Un parcours satisfaisant mais...    Drame de Melilla: Le Maroc tente une diversion, Alger répond    Facteurs défavorables    17 ha de blé, 16.000 arbres fruitiers et 20.000 poussins ravagés par le feu    Enseignement supérieur: Assurer l'employabilité des diplômés universitaires    Des opérations de contrôle inopinées des transporteurs: Des mesures pour veiller au respect du nouveau plan des transports    Traversée du «Tassili II» Marseille-Skikda quasiment vide: Une action délibérée    Chlef: Parer aux coupures d'électricité    Industrie pharmaceutique: La facture d'importation d'insuline réduite de 50% en 2023    Surfer prudent, surfer intelligent    Bouchouareb première recrue    Ça brûle au conseil d'administration    Le mot de Lamamra à la diaspora    Ces obstacles à franchir    Une délégation américaine à Caracas pour parler «agenda bilatéral»    Les start-up pour briller    Chakib Khelil condamné à 20 ans de prison ferme    «Chaud» sera l'été...    Le service d'addictologie inauguré    Le CHU sera concrétisé    La session prolongée au 15 juillet    Loukal rattrapé par la justice    562 véhicules livrés    Luis Suarez à River Plate?    Freestyles et punchlines au rendez-vous!    «M'tember» exposition collective    Hamidouche, le chanteur à la voix douce    Migrants africains tués par la police marocaine: l'OIM et le HCR expriment leurs "plus vives inquiétudes"    JM: la présence de jeunes de la communauté nationale établie en France, très importante    8 ans pour Tliba, 6 pour Ould Abbès    A l'initiative de Mohamed Afane: La maison d'Oran d'Yves Saint Laurent retrouve une nouvelle vie    Le mouvement des réformes (1986-1991), précurseur du Hirak    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Formation professionnelle : La rentrée dans l'Ouest du pays marquée par l'ouverture de nouvelles sections
Publié dans Le Financier le 11 - 12 - 2011

Les wilayas de l'Ouest du pays ont été dimanche au rendezvous de la rentrée professionnelle qui a été marquée par l'ouverture de nouvelles sections et spécialités. A Oran, Plus de 6.000 nouveaux stagiaires ont rejoint, les établissements de formation professionnelle, dont 4.060 pour le mode de formation dit prioritaire (1.480 pour la formation résidentielle), 2.110 pour la formation en alternance et 280 pour les cours du soir, selon la direction du secteur. Les offres de formation se répartissent entre 4.060 postes pour le mode de formation dit prioritaire dont 1.480 pour la formation résidentielle et 2.110 postes de formation en alternance, alors que la formation en cours du soir s'est renforcée de 280 postes, selon la même source.
A Sidi Bel-Abbes, les 19 établissements de la wilaya ont eu à accueillir 5.346 nouveaux stagiaires dont 1.273 pour l'apprentissage, 301 par le biais des cours du soir, 948 pour la formation à la carte, 751 par la formation résidentielle. Quelque 1.073 nouveaux postes ont été offerts aux femmes au foyer.
Selon la direction de la formation et de l'enseignement professionnels, ces stagiaires sont pris en charge par 526 encadreurs, en plus de 87 enseignants dans le cadre de contrat insertion des diplômés. Le nombre de spécialités est de 83 regroupées en 18 filières classées. En ce qui concerne la formation résidentielle, la direction dispose de 1.260 lits répartis à travers les daïras de Sidi Bel-Abbes, Ben Badis, Sfisef, Telagh, Ras El Ma, Sidi Lahcen, Sidi Ali Boussidi, Belarbi et Mostapha Benbrahim. A Mostaganem, pas moins de 4.000 nouveaux stagiaires ont rejoint les établissements de formation, dont 1.110 en formation résidentielle, 1.220 en apprentissage et 510 pour les cours du soir. L'offre de formation est de 600 postes pour les femmes au foyer, 720 pour la préformation des jeunes sans niveau et la formation en milieu rural. Trois nouvelles sections dont le jardinage et autres filières à l'instar de la plomberie, la ferronnerie d'art ont été ouvertes cette année.
A Relizane, plus 2.600 nouveaux stagiaires ont regagné leurs centres de formation dont le coup d'envoi a été donné au niveau de la salle «Nedjma Benaouda» qui abrite les éliminatoires locales des olympiades en présence des autorités locales. Les apprenants, soit 1.334 sont répartis, pour le résidentiel, dans 24 spécialités et 795 pour l'apprentissage qui englobe 48 spécialités. Il a été inscrit 48 postes dans le mode de formation contractuelle, 221 postes de formation pour ce qui est des cours du soir, en plus de 114 postes de formation pour femmes au foyer ainsi que 86 autres postes au profit des pensionnaires des établissements pénitentiaires. A noter que le secteur dispose dans la wilaya d'un Institut national de formation spécialisé, 12 CFPA et un centre régional pour handicapés. La rentrée du secteur de la formation et de l'enseignement professionnels a été marquée, dans la wilaya d'Ain Temouchent, par un véritable engouement des stagiaires pour les offres de formation ouvertes.
Cet attrait s'est concrétisé par l'inscription de 3.628 stagiaires, tous types de formation confondus, pour une offre de 2.636 postes. A Tissemsilt, 1.554 stagiaires ont rejoint les établissements de formation de la wilaya dont 294 dans la formation résidentielle, 443 pour l'apprentissage et 215 en cours du soir, 525 dans le cadre de la formation de la femme au foyer et plus de 77 pensionnaires des établissements pénitentiaires. Cette rentrée a été marquée par l'ouverture de six nouvelles spécialités, à savoir les grandes cultures, entretien des parcs sportifs, marketing sportif, comptabilité et gestion, paysagiste et électronique auto.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.