JUSTICE : Le RCD appelle à juger Bouteflika    FAUTE DE CANDIDATS, LA PRESIDENTIELLE ANNULEE : La présidence de Bensalah prolongée    Nouvelles nominations à la tête de Sonelgaz, l'EPTV, l'ANEP et l'ARAV    SAISON ESTIVALE A ORAN : 17, 5 milliards de cts pour l'aménagement des plages    Retour des djihadistes maghrebins constitue une réelle menace pour le vieux continent    Programme de classification et de restauration    Libération de deux journalistes libyens enlevés par les pro-Haftar    Le ministère opte pour un dispositif spécial    Chelsea : Lampard pour remplacer Sarri ?    Confusion autour de l'expiration du délai    La revanche posthume de Ferhat Abbas    L'intimidation n'a pas payé    Oman tente de "calmer les tensions"    Le Brexit fait tomber Theresa May    Démission surprise de l'émissaire de l'ONU    Les Algérois signent l'acte 14 de la contestation    Une compétition internationale par club    Kebir : "Il faut sortir le grand jeu face au CSC"    «Le régime est aux abois et la victoire est toute proche !»    Après l'automobile, l'Exécutif tranche dans l'alimentaire    Pas moins de 690 familles exclues de la liste du logement social    Oran : 9 familles se réfugient à la mosquée Pacha    Une mineure de 13 ans libérée par la police    Le souci des sans-bourses…    Le quota global plafonné à 2 milliards de dollars    Gaïd Salah élude la question du scrutin présidentiel    Man City évoque la rumeur qui envoie Guardiola à la Juventus    Kwiret esselk, du goût et des forces    JSK - Mellal: «J'espère que le CSC respectera l'éthique sportive»    Le peuple à la croisée de son destin    De la démocratie et des femmes : Pour Louisa Hanoune    Un ouvrier tué après la chute d'un monte-charge    Violence dans les stades: La FAF sur la même longueur d'onde que le MJS    Tribune - L'Afrique que nous voulons tous : une terre d'opportunités    Ahnif: Un mort et un blessé dans une collision    L'école des gourous    Création d'un comité de surveillance    L'Ukraine en l'espace d'un iftar à Alger    Le gouvernement suspend les pourparlers avec la mission onusienne    Facebook supprime trois milliards de comptes    La candidature de Berraf acceptée    Huawei prépare son propre système d'exploitation    La violence contre les femmes très présente dans les dramas arabes    Projections de films documentaires au Ciné-planète    Divertissement garanti!    Un Iftar en l'honneur des médias    Plus de 4.000 commerçants mobilisés à Alger    Haro sur les infractions de change    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Marchés d'Alger : Les prix flambent au premier jour du Ramadhan
Publié dans Le Financier le 29 - 06 - 2014

Les prix des produits de large consommation, notamment les légumes et les viandes rouges et blanches ont affiché au premier jour du mois sacré de ramadan une hausse sensible sur les différents marchés de la capitale, a-t-on constaté.
Des citoyens, courroucés par cette hausse vertigineuse des prix au premier du jour du mois sacré de ramadhan jugent injustifiable «un phénomène qui se répète» chaque année.
Devant un achalandage attrayant, plusieurs pères et mères de familles, couffin à la main, restent hésitant. les prix «exorbitants» ne sont pas pour encourager les emplettes. Les commerçants ont reconnu pour leur part la tendance haussière des prix par rapport à la semaine dernière voire la veille. Au marché Ali Mellah, place du 1e mai, un vendeur de légumes explique cette hausse des prix par l'augmentation des cours au niveau des marchés de gros. Un autre commerçant souligne que l'absence de contrôle était à l'origine de cette hausse vertigineuse des prix.
IL confie n'avoir pas pu se ravitailler ce matin car de nouveaux prix étaient appliqués.
Le prix de la courgette qui affichait 70 DA la semaine dernière a atteint 120 DA, a-t-il ajouté. Les commerçants estiment que les prix devraient connaître une tendance à la baisse après deux ou trois jours de l'entame du mois de ramadan ajoutant que les ventes ce matin étaient «faibles» car les citoyens se détournent en découvrant les prix.
Les prix des légumes ont enregistré une hausse record avec 60 DA le kilogramme de pomme de terre, 50 DA l'oignon et 80 DA la tomate alors que la courgette est passée de 70 à 140 DA soit une augmentation de 100%. La laitue est cédée contre 110 et 120 DA le kilogramme. Les prix des viandes rouges et blanches ont connu, eux aussi, une importante augmentation affichant 1350 et 1500 DA le kilogramme de viande ovine fraîche contre 1000 et 1200 DA à quelques jours du mois de Ramadan. La viande congelée est cédée à 650 DA et le poulet à 300 DA. Les prix des fruits sont restés en revanche, stables selon les citoyens et commerçants. Ainsi, la datte oscille entre 500 et 680 DA le kilogramme alors que le raisin importé a atteint 400 DA. La pastèque s'est vendue entre 35 et 50 DA le kg et la pomme à 200 DA.
Le directeur du commerce de la wilaya d'Alger, Bouras Mimoun, avait déclaré samedi que la hausse des prix qui caractérise les premiers jours du mois de Ramadhan était d'ordre «psychologique».
«La flambée des prix durant la première semaine de Ramadan est un phénomène provoqué par le changement brusque dans la manière de consommation et cela n'est pas propre seulement à l'Algérie», appelant les consommateurs à «rationaliser» leurs achats.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.