L'Algérie du second souffle    "Hélicoptère Draghi": La BCE ressort la sulfateuse à liquidités    LG: Technologie 8K au service des téléviseurs OLED & NANOCELL    Bourses: Les places mondiales prudentes en attendant la Fed    Tunisie: La fin d'une époque politique ?    Riyad ripostera-t-il aux attaques contre ses installations pétrolières?    AG extraordinaire de la Fédération algérienne de football : Adoption d'un nouveau système de compétition    Coupe arabe: Le CS Constantine éliminé par Al-Muharraq Bahreini    JM Oran-2021 : Le logo et la mascotte de la 19e édition dévoilés    Batna: Les opérateurs privés appelés à investir dans des établissements pour enfants à besoins spécifiques    Une nouvelle amnistie générale décretée    Tliba refuse de céder    Des mesures d'urgence pour El-Hadjar    Toutes les conditions "propices" réunies    Une cache d'armes et de munitions découverte à Tamanrasset    Parution. L'Encyclopédie algérienne (édition 2019) : Un coffret fort intéressant    VISITE DU MINISTRE DE LA COMMUNICATION ET DE LA CULTURE A ORAN : Rabehi appelle à mobiliser les efforts au service du pays    Les Rohingyas vivent sous la menace d'un «génocide»    Entre le souhaitable et le possible    PrAbderrahmane Mebtoul expert international : invité du jour de la radio internationale Beur/FM    Huit blessés dans une explosion de gaz butane    Les Tunisiens toujours dans l'attente des résultats préliminaires des élections présidentielles    Décès du réalisateur Moussa Haddad    Participation d'une vingtaine d'artistes    MASCARA : La BRI démantèle un réseau de faussaires de billets de banque    Boumerdès : 4 harragas meurent noyés en mer et 9 autres disparus    EN : Une dernière étape avant d'officialiser le match face à la Colombie    Juve - Sarri : "le foot italien ne peut pas se considérer parmi les favoris"    Craintes d'un nouveau conflit armé dans le Golfe    L'entraîneur de Horoya AC évoque le match retour    Les commissions d'inspection des écoles primaires à pied d'œuvre    Rebiai et Bouhalfaya libérés, Koudri et Moussaoui appelés    «Le circuit de distribution doit être assaini»    Le Trésor public réalise une importante économie    ACTUCULT    sortir ...sortir ...sortir ...    Les super héros des Comics et Marvel débarquent à Alger    L'ONU s'excuse après l'avoir attribué à l'Espagne    L'appui des syndicalistes et de la société civile à Béjaïa    La délivrance de l'agrément du ressort du wali    Le CSA menacé de paralysie    157 kg de viande rouge et 62 kg d'abats impropres à la consommation saisis    30ème mardi de mobilisation: Les étudiants maintiennent la pression malgré les interpellations    Alger, Constantine: Samir Belarbi et trois manifestants en détention provisoire    Pour s'enquérir des dysfonctionnements du secteur de l'Education: Une commission d'inspection du ministère de l'Intérieur sur le terrain    Des instructions fermes quant au respect des délais d'avancement des travaux    L'UA demande des efforts concertés aux pays africains pour assurer une gouvernance efficace des migrations    Les plus lus et les plus traduits au monde    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Consolider les acquis
Plan d'action du gouvernement
Publié dans Le Maghreb le 23 - 05 - 2009

Le projet de plan d'action du gouvernement contribue, au regard des thèmes expliqués par le Premier ministre, à participer à la satisfaction des besoins élémentaires de la population dans tous les domaines. En effet, demeuré fondamentalement fidèle à ses engagements, le président Abdelaziz Bouteflika complète son œuvre par un nouveau programme quinquennal et une nouvelle feuille de route au gouvernement pour assurer la pérennité du progrès à travers une nouvelle série de mesures économiques, sociales, financières et juridiques visant à venir à bout de tous les défis. Aujourd'hui, l'essor visé est en train de prendre une dimension nouvelle. Et un fait est certain : c'est la détermination inflexible du gouvernement à renverser la vapeur qui se fait entendre. La réussite de son plan d'action contribuera à parachever et approfondir tous les chantiers, tout en marquant l'entame d'une phase extraordinaire de réduction de la dépendance des hydrocarbures. Elle constitue désormais une priorité s'appuyant surtout sur la diversification de la production économique créatrice de richesses. C'est là aussi, un vrai front à mener par tous pour améliorer le renflouement du marché interne et surseoir un tant soit peu aux importations assez coûteuses au Trésor public. Cette démarche ne peut avoir pour but que le développement et la concrétisation de l'indépendance économique. Les arguments avancés par le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, doivent trouver des forces afin d'entraîner une participation active de tous les acteurs économiques afin de permettre la résolution peut-être plus rapidement des problèmes les plus criants qui se posent dans la sphère socioéconomique. Cela constitue, en effet, une étape essentielle pour l'objectif final tracé par le programme présidentiel et qui pose les véritables problèmes et leur solution à moyen et long termes. Un principe de base sur lequel s'appuie le plan d'action du gouvernement tout en ne dissimulant rien : son application et sa mise en œuvre s'inscrivent dans une convergence d'intérêts au seul profit du peuple. Cela exige en toute logique de prendre en compte les contraintes actuelles pour parvenir à une politique de développement généralisée qui aille dans le sens du programme présidentiel approuvé par le peuple. C'est dire que ce plan d'action touche à tous les secteurs en proposant de nouvelles " pistes " ambitieuses fixant les points de passage pour un progrès cohérent de la société algérienne tant il reste très fortement éloigné de l'impossible. L'aisance financière du pays et les critères de la bonne gouvernance sont garants de son succès.
Par ailleurs, l'essence économique et sociale de l'action future de l'Exécutif se confond avec l'édification d'une société moderne et dont la toile de fond devrait viser une finalité essentielle : la réponse à l'objectif premier et fondamental de pouvoir satisfaire les besoins premiers de l'Algérien et permettre, par l'élargissement de la base matérielle de l'économie, l'élévation constante du niveau de vie matériel et l'épanouissement de toutes les facultés humaines et cela au profit de l'ensemble du peuple.
Aussi, la mise en œuvre progressive de ce nouveau plan d'action va très certainement organiser dans le temps la réalisation des différentes étapes articulées autour de ces objectifs majeurs de la période. La reprise des grands axes du programme présidentiel par le gouvernement est ainsi conçue comme un instrument d'application de la stratégie de développement et comme méthode d'organisation générale de l'économie au service de ses objectifs sociaux fondamentaux..


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.