Pour que la date du 20 avril 1980 ne soit plus exploitée    Charaf Eddine Amara, nouveau président de la FAF    FAF : le candidat unique, Charaf-Eddine Amara, fixe ses priorités    Yaoum El Ilm: Message du Président de la République    Algérie Poste : La direction menace les grévistes de licenciement    Algérie Poste appelle les travailleurs grévistes à « rejoindre immédiatement » leurs postes    Coronavirus: 167 nouveaux cas, 119 guérisons et 3 décès    Covid-19: la pandémie a fait 2.974.651 morts dans le monde    Le NMLWS condamne la décision de l'ouverture d'un bureau de LREM à Dakhla occupée    "la réforme de la Sécurité sociale est plus que délicate"    L'AIE relève ses prévisions de la demande    «La croissance économique n'atteindra pas les 4,5% prévus»    Le procès de six hirakistes reporté au 19 mai    Le Kenya désavoue l'ambassadeur marocain à Nairobi    Le RAJ appelle à une conférence nationale    Amandine mon amour    Ces partis à candidats «extra-muros»    Sommet à Sétif, virée à l'Est pour le CRB et le MCA    CA Bordj Bou Arréridj-MC Oran pour commencer    Flick va-t-il claquer la porte ?    Noureddine Tounsi risque un an de prison ferme    Tension persistante dans l'éducation    Six éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés    Près de 28 000 familles nécessiteuses recensées    Saisie de 155 kg de viande de volaille impropre à la consommation    Imposant dispositif sécuritaire durant ce mois de Ramadhan    Crise du lait en sachet, les rationnements ne suffisent plus    Ahmed Rachedi nommé conseiller chargé de la culture et de l'audiovisuel    Cérémonie des Oscars : des stars en chair et en os, pas sur Zoom    Dans les coulisses de la saison 2 du phénomène "Timoucha"    Des experts de l'ONU appellent à arrêter la colonisation et protéger le peuple palestinien    L'Algérie condamne l'assassinat de Sidi Brahim Ould Sidati    Boumerdès : Engouement au marché du Ramadhan    Bouira: Un piéton fauché par un camion    Faut-il recréer le monde sans nous ?    Nomination des chefs de sûreté    Les premiers signaux d'un emballement social    Les suggestions des opérateurs    Washington prépare à l'Otan le retrait concerté d'Afghanistan    Au Sahel, «il n'y a aucune solution sans Barkhane»    Pochettino fair-play avec le Bayern    Une offre sur la table pour Agüero    Al Menfi ferait «tous les efforts possibles» pour le départ des forces étrangères    Est-ce une nouvelle crise ?    Des partis à la recherche de candidats    La leçon d'une vie    «L'Etat n'abandonnera jamais le cinéma»    Lancement de la plateforme numérique «lawhati.dz»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Maghreb Center à l'honneur
15ème festival Rio Loco de Toulouse
Publié dans Le Maghreb le 17 - 06 - 2009


L'Algérie sera fortement présente à la 15ème édition festival Rio Loco de Toulouse qui s'ouvre aujourd'hui et qui sera entièrement consacrée au Maghreb Central, c'est-à-dire, L'Algérie, le Maroc et la Tunisie. Ce rendez- vous festif et résolument populaire se poursuivra jusqu'au 21 juin, une date qui coïncide avec le premier jour de l'été et de la fête de la musique. Plus de trois cents artistes venus d'Algérie, du Maroc et de Tunisie seront à l'affiche de cette rencontre annuelle lyrique placée sous le signe de la diversité culturelle, au cœur de Toulouse. En tout cas, Rio Loco se promet de faire danser Toulouse sur la musique du bled. Raï, Chaâbi, Gnawa, arabo-andalou, jazz, hip-hop, rap, blues, électro : avec 300 invités, c'est la "Maghreb connexion" qui est programmée sur les bords de la Garonne. Des têtes d'affiches aux rencontres inédites. Khaled dont l'album tout neuf, " Liberté ", est déjà dans les bacs sera à partir du 17 juin sur la Prairie des Filtres. Après plusieurs années d'absence le "King" oranais donné cent fois comme perdu dans les affres du show usiness, revient au meilleur de sa voix le 17 juin pour la soirée d'ouverture sur la grande scène de la Prairie des Filtres. Le feu sacré sera au rendez-vous si les musiciens qui l'accompagnent sont les mêmes que sur l'album. Rachid Taha, que les français aiment bien, parcequ'atypique sans doute, sera là le 21 juin jour de clôture et de fête de la musique. Hier à Londres avec Mick Jones des Clash, demain à la Nouvelle Orléans ou au Mali, Rachid n'est jamais là où on l'attend. Aux dernières nouvelles, il travaillait sur un album country dont la sortie est prévue pour cet été : frissons dans l'air...Tendance blues : Jimmi Oihid est programmé le 14 juin à Tournefeuille. Le "James Brown" algérien revient de Jamaïque avec un album "Oriental roots" dopé au reggae des Caraïbes. Il y aura aussi les rencontres inédites sans lesquelles Rio Loco ne pourrait pas revendiquer le label festival. Cette année, les programmateurs mettent la barre haute avec la réunion le 18 juin de la marocaine Najaat Aatabou et du guitariste anglais Justin Adams. Dans la même veine, le duo jazzy entre le chanteur tunisien Mounir Troudi et le quartet d'Erik Truffaz. La relève électro, hip-hop, rap sera représentée avec U-Cef, alchimiste marocain de la fusion électro hip-hop programmé le 19 juin sur la Prairie des Filtres. Et Youss le pionnier du rap algérois délocalisé sur la place Arnaud-Bernard, le 12 juin. Biyouna, la comédienne fétiche de Nadir Mokhneche, qui était déjà l'an dernier au Marathon des Mots de Toulouse où elle a fait sensation, sera également sur la grande scène du Pont Neuf, en bordure de la Garonne, pour un show où elle se laissera porter par ses fantaisies yé yé, chaâbies et andalouses. Un spectacle détonnant où elle sera comme à son habitude littéralement généreuse. Idir, Hasna El Bacharai etc…seront également à cette fête qui a été créée dans les années 1990. Ce festival se déroule au fil de la Garonne avec trois scènes, dans un parc de 6 hectares, la Prairie des Filtres.Associant musique, spectacle pour jeune public, art visuel, cinéma de plein air, conte, cirque et graff, il reflète la diversité et la richesse des pays invités, dans un esprit festif et populaire. Il a attiré plus de 180 000 festivaliers en 2008. Festif et populaire, ce festival international des musiques du monde ouvre chaque année une fenêtre sur la création artistique d'un pays ou d'une région du monde avec concerts en plein air, spectacles jeune public, cinéma de minuit, arts visuels, gastronomie, artisanat dans un parc en bord de Garonne. Par Rebouh H

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.