Le FFS s'indigne et demande le retrait de l'article 87 bis du code pénal    Domenech abonde dans le sens de Belmadi et ses propos sur Delort    L'Algérien Mohamed Belhocine élu    Des mesures urgentes pour "décongestionner" Alger    Milan AC : Ibrahimovic fait son retour dans le groupe    Stambouli : "Nous sommes prêts pour le défi"    Tirage au sort des barrages le 18 décembre à Doha    Début des travaux de regarnissage de la pelouse    Signature de trois conventions-cadres avec l'Anade    Campagne de maintenance des raccordements au gaz naturel    Arrestation de trafiquants de drogue présumés    La Seine d'horreur    De la berceuse de Fairouz ou de l'audit ?    sortie culturelle    CS Constantine-MC Oran en ouverture de la saison    Galtier trouve Belmadi «excessif»    Belmadi invité à la visioconférence    6 morts et 30 blessés dans des échanges de tirs à Beyrouth    Le marché de gros de Semmar prochainement transféré à El-Kharrouba    Une entrée de gamme satisfaisante    Violent incendie dans un appartement    Jambes lourdes et alimentation équilibrée    Mon beau chien Giscard...    Comment bloquer les appels indésirables ?    Elections à l'algérienne et syndrome du boycott    Ils ne nous aiment pas...    Focus sur le cinéma d'émigration    Ouverture aujourd'hui à Annaba    Une visite et des attentes    Des enfants exploités: La mendicité pointée du doigt    Industrie pharmaceutique: Des dispositions réglementaires pour «booster» le secteur    Tlemcen: Un militaire tué et deux autres blessés dans l'explosion d'une bombe    Bouira: Deux morts et 2 blessés dans un accident de la route    «Pesez de votre poids sur la politique française!»    Révélations sur une alliance criminelle    Les Russes en prospection à Tamanrasset et Djanet    Belaribi brandit l'expérience algérienne    C'est l'apanage des mamans!    L'Irlande appelle à la reprise des négociations    Le Makhzen et ses promoteurs aux abois    L'ONU appelle à la cessation des combats à Marib    Quelles incidences?    Des rejets à la pelle    Me Mourad Oussedik et la défense de rupture    Deux séquences de la barbarie coloniale    La France muette face à ses massacres    La prise d'otage de tout un peuple    Petite histoire du culte de la vache au lait d'or noir.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les promesses du marché du halal
Un salon y est dédié en Jordanie
Publié dans Le Maghreb le 21 - 07 - 2009


Le halal devient un véritable phénomène de consommation. Pour preuve, la grande distribution européenne s'intéresse de très près à ce nouveau marché. Des produits halal de toutes sortes trônent en bonne place dans les rayons des grandes surfaces. Le marché du halal représenterait en France plus de trois 3 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Le terme halal est souvent mentionné sur les emballages des produits importés de l'étrangers et mis sur le marché algérien. Il est aussi utilisé sur les emballages des produits vendus dans les pays ou il existe une forte communauté musulmane. Il est précisé notamment dans les produits alimentaires afin de définir la méthode d'abattage rituel au sens strict. Le produit halal est le mode nutritionnel type dans les pays musulmans en particulier et il marque sa présence dans le reste du monde. Pour mieux connaître le sens de ce produit et ses conditions et spécifications, The Technical Consultancy Center organise une exposition internationale qui aura lieu du 22 au 24 juillet 2009 en Jordanie. Cet événement sera le marché incontournable pour que des commerçants, des investisseurs, des associations commerciales et autres organismes, mettent en place des réseaux, car il apporte une foule d'acheteurs et de vendeurs dans le domaine alimentaire des quatre coins du monde. Ce salon vise à fournir les informations internationales sur le label de l'industrie halal et sur les multiples débouchés sur ce marché tant convoité. Parmi les produits et services présents dans cette manifestation, vous trouverez les produits alimentaires tels des conserves de produits agricoles, les confiseries, les viandes, les surgelés… etc.). Il est question aussi d'exposer des produits non alimentaires tels que les cosmétiques, les parfums islamiques, les produits chimiques, les produits de recherche et développement alimentaires, abattoirs … etc.). Ce salon cible tous les secteurs d'activité tels que l'import - export, la distribution, les grossistes, les détaillants, les associations commerciales, les institutions gouvernementales, les consultants en commerce, les médias … Cet événement permettra aux entreprises qui veulent développer ce secteur d'activité de s'informer sur les exigences du marché européen en matière de certification, de normes de qualité et de traçabilité offrant à la communauté musulmane une filière halal plus accessible et transparente. En termes économiques c'est un des marchés les plus prometteurs du monde. Il se développe à grande allure sur tous les continents. Le marché halal constitue un potentiel énorme, encore mal exploré en Europe. Ne s'arrêtant plus aux simples produits alimentaires, la certification halal concerne aussi les cosmétiques qui contiennent parfois dans leur composition des graisses animales. Les grandes marques et enseignes s'y mettent : le marché est énorme. En effet, avec plus de deux milliards de consommateurs musulmans dans le monde, 20 millions en Europe, le marché des produits alimentaires halal est en constante progression. Ces grandes opportunités non encore bien explorées, attirent les grands opérateurs de tout ordre. Ainsi, les grandes marques souhaitent développer leur propre potentiel. Nassima B

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.