Andy Delort seul absent pour le déplacement de Montpellier à Reims    Ligue 1: Le programme des rencontres de la 15ème journée    Institut Cervantès à Alger : Communication « Alger dans la fiction théâtrale Lopesque »    Place aux jeunes ! Quand ils seront vieux !    Hirak, quels débouchés politiques ?    Le procès reporté à la prochaine session criminelle    Ould Kaddour dans le collimateur    Un Algérien nommé Aït Ali Brahim    Mohamed Bazoum, élu président du Niger    Le Maroc veut construire un deuxième mur de défense    La Tunisie retient son souffle    Panique en Israël    Le CICR appelé à protéger les Sahraouis dans les territoires occupés    Libération sous caution de Nabil Karoui    Á 90 ans, Goudjil confirmé à la tête du Sénat    «La pensée libre» à la barre    Le Mouloudia encore loin du compte    Trois chocs à l'affiche    Un clasico sans âme    Benchaïra forfait face au MCA    La double confrontation face à la Côte d'Ivoire officialisée    L'Algérie ou le déclin par les mathématiques    Un important lot de vaccin reçu hier    Le ministère du Travail dément l'introduction de modifications    L'avocat de Blida libéré hier    Les cinémas autorisés à rouvrir à New York    Le rêve brisé d'un amoureux du cinéma    Plus de 50 œuvres littéraires abordant la valeur de la cohésion nationale publiées    Sardine, vin, prière et pêcheurs !    Sur les traces du passé glorieux de l'ancienne "Zucchabar"    Djamaâ El Djazaïr : Le périmètre de protection et les règles de sécurité fixés    Lutte contre la criminalité : Saisie de 650 comprimés psychotropes    Journée nationale de la Casbah : 80% du patrimoine bâti de La Casbah classés «rouge»    Sans diagnostic point de remède !    L'UGTA pour un retour à la retraite proportionnelle    Pré-emploi et terrain sinistré    Football - Ligue 1: Choc alléchant à Oran, «clasico» indécis à Alger    Annexe régionale d'Oran de l'Office national des statistiques: Les travailleurs en grève illimitée    Tlemcen: Un jeune tué d'un coup de couteau à Aïn Youcef    Mascara: Une mère et son bébé sauvés in extremis à Zahana    Tiaret: Sur les traces de l'homme préhistorique de Columnata    182 nouveaux cas et 3 décès en 24 heures    Le pouvoir d'achat en cote d'alerte    Le nouveau découpage assurera la "fixité des populations"    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    Les nouveaux dirigeants libyens bientôt en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les sections syndicales pour la négociation d'un pacte d'entreprise
ArcelorMittal Annaba
Publié dans Le Maghreb le 20 - 01 - 2011

Les sections syndicales d'ArcelorMittal Annaba, réunies lundi en conférence, ont opté pour la négociation d'un ''pacte d'entreprise pour une durée d'une année'', lit-on dans une résolution rendue publique mardi. Ce pacte, proposé par la direction générale de l'entreprise, doit être "accompagné d'une augmentation salariale pour favoriser un climat social serein, susceptible de permettre la mobilisation des collectifs pour l'atteinte des objectifs de production", mentionne ce document paraphé par le secrétaire général du syndicat et le président du comité de participation (CP). "La situation actuelle du complexe sidérurgique d'El Hadjar ne dégage aucun horizon clair" en l'absence de ''visibilité et de prise de décisions de la part des pouvoirs publics et du partenaire ArcelorMittal Annaba'', rapporte par ailleurs ce document qui annonce qu'une délégation du syndicat d'entreprise d'ArcelorMittal Annaba se rendra jeudi à Alger à l'invitation de la Centrale syndicale UGTA. Le plan d'investissement 2010-2014 qui prévoit principalement la réhabilitation de la cokerie et le haut fourneau numéro 2, des aciéries et des laminoirs, a été évoqué lors de cette conférence, à l'instar du transfert de la relation de travail du personnel opérant en sous-traitance, de la convention d'entreprise en cours de finalisation et du bilan de dix années de partenariat, relève-t-on dans la résolution. Par ailleurs, il est à rappeler que l'usine ArcelorMittal Annaba emploie quelque 7 200 travailleurs pour une capacité théorique de production de l'ordre de deux millions de tonnes d'acier liquide par an. Or, en raison des dernières perturbations, le complexe a enregistré, pour le mois de septembre, une production qui ne dépasse pas les 34 412 tonnes.
Cette mauvaise performance ainsi que celle des derniers mois, en général, ont contraint le complexe à une tendance de 700 000 tonnes pour l'année 2010. Pour ce qui est des ventes du mois de septembre, elles sont de 45 900 tonnes. Même le niveau des stocks dans les dépôts et à l'usine est au plus bas. Ainsi, une multiplication d'efforts par les travailleurs est primordiale. L'Algérie, qui est parmi les premiers pays arabes à avoir construit une industrie sidérurgique, produit désormais pas plus de 1 million de tonnes de fer au complexe d'El Hadjar, alors que ses besoins sont estimés à près de 4 millions de tonnes. Le déficit en production, entre 2,5 à 3 millions de tonnes est ainsi importé. Les réserves du pays recensées au niveau des mines de Ghar Djebilet et Mechri Abdelaziz sont évaluées à 30 milliards de tonnes. Aussi, à titre de rappel, le complexe d'El-Hadjar, qui était la propriété de l'Etat algérien, avait été cédé à 70%, en octobre 2001, au partenaire indien Ispat du groupe Mittal, avant de prendre le nom de Mittal Steel en 2005 et d'être intégré au sein du géant multinational de l'acier après la fusion entre Mittal et le Luxembourgeois Arcelor.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.