Tebboune installe la Commission chargée du projet de révision du code électoral    Contrat entre Haddad et un lobbyiste américain: Information judiciaire sur l'affaire des 10 millions de dollars    Automobile: Une plate-forme numérique pour les concessionnaires et les constructeurs    Il avait intenté une autre action contre l'Algérie: Sawiris de nouveau débouté dans l'affaire Djezzy    Offres et avantages de la CNAS: Une caravane de sensibilisation dans les zones d'ombre    En amical: Algérie-Cameroun, le 12 octobre aux Pays-Bas    Paradou AC: Le meilleur est à venir    IRB Sougueur: Mohamed Benhalima nouveau président    Sidi Bel Abbès: Un nouveau chef de daïra et un lourd dossier du logement social    Doutes et politique    Cinq enfants d'une même famille parmi les victimes: Huit morts et deux disparus après le renversement d'une barque    BRAVADE AVEUGLE    LE «KOURSI» FANTASME    Kalida Toumi bientôt devant le tribunal de Sidi M'hamed    CORONAVIRUS EN ALGERIE : Benbouzid confirme la véracité des chiffres    LE PHENOMENE EST DE RETOUR : 92 harraga dont 30 Marocains interceptés au large d'Oran    Après la Constitution, une autre mission pour Laraba    POUR FAIRE REUSSIR LE REFERENDUM SUR LA CONSTITUTION : L'ANP fournira tous les efforts    De nouveaux produits interdits a l,importation    Information judiciaire sur le transfert de 10 millions de dollars    "Nous n'importerons aucun vaccin qui ne soit pas pré-qualifié OMS"    Les contaminations poursuivent leur baisse    Mystérieuse disparition de deux fillettes    Une "étape cruciale" pour Chanegriha    250 millions de dollars perdus annuellement    Révision de la Constitution: début dimanche de la révision des listes électorales    «L'algérianisation», priorité de Belhimer    Plus de 747 000 dossiers régularisés    Tebboune bannit les lettres de dénonciation anonymes    Belatoui nommé adjoint de Casoni    Seuls 13 joueurs maintenus    Oukal (MCA) 12e recrue estivale    L'ONU salue la décision de Fayez al-Sarraj de démissionner    Genèse d'un rebondissement des contaminations    Abdelmadjid Merdaci n'est plus    3 animateurs des cafés littéraires interpellés puis relâchés    Epidémie : annulation de la Fiac 2020, principal rendez-vous du monde de l'art à Paris    Le recrutement d'Abdelhafid fait jaser    3300 habitations démolies en six ans par Israël    Erdogan prêt à rencontrer le Premier ministre grec    Niger : L'EI revendique l'assassinat de 8 personnes    Somalie : Accord pour des élections en 2021    Sept morts dans deux attaques    Ce que prévoit le projet de rénovation    Pour la solidarité avec le peuple algérien et la libération des détenus du Hirak    L'auteur Youcef Laichi Mimoun grand lauréat    "Confilmés", la résistance par l'image    Israël : le «pacte d'Abraham» et la trahison des émirs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Chine : La production manufacturière se contracte en mai
Publié dans Le Maghreb le 25 - 05 - 2013

La production manufacturière en Chine se contracte au mois de mai, une première depuis octobre dernier, selon un indicateur provisoire pour le mois en cours publié, avant-hier, par la banque HSBC qui relance les inquiétudes sur la vigueur de la croissance dans la deuxième économie mondiale.
L'indice PMI des directeurs d'achat publié par la banque est tombé à 49,6, son plus faible niveau en sept mois. Un chiffre supérieur à 50 marque une expansion de l'activité manufacturière, tandis qu'un indice inférieur à cette limite indique une contraction. La contraction anticipée par HSBC fait suite à un ralentissement de la hausse de l'activité manufacturière au mois d'avril, avec un indice PMI à 50,4, contre 51,6 en mars.
Les nouvelles commandes de l'industrie manufacturière dans son ensemble sont orientées à la baisse en mai, alors que le mois dernier, seules celles destinées à l'export connaissaient une contraction. "Le refroidissement de l'activité manufacturière en mai reflète le ralentissement de la demande intérieure et la poursuite de vents contraires à l'extérieur", a commenté Qu Hongbin, principal économiste de HSBC pour la Chine, alors que les exportateurs chinois subissent notamment le contrecoup de la crise en Europe.
"Le risque d'un ralentissement de la croissance au deuxième trimestre a quelque peu augmenté", selon lui. Au premier trimestre, la croissance du produit intérieur brut (PIB) chinois est retombée à 7,7% en rythme annuel, après un léger rebond à 7,9% au quatrième trimestre 2012.
L'an dernier, la Chine a connu sa plus faible croissance en 13 ans, à 7,8%. Pékin a arrêté pour 2013 un objectif de croissance de 7,5%, au même niveau que l'an passé. Les dirigeants chinois ont averti que la croissance économique se ralentirait dans les années à venir alors que Pékin veut accorder une place plus importante à la consommation des ménages dans une économie aujourd'hui fortement dépendante des investissements et des exportations. Mais cette réorientation peine pour l'instant à se matérialiser alors que la hausse de l'investissement reste largement supérieure à celle des ventes de détail ou de la production industrielle. Toujours préoccupé avant tout par le maintien de la croissance à un niveau élevé afin de préserver l'emploi et la stabilité sociale, le gouvernement chinois a assoupli dans le courant de l'an dernier sa politique monétaire et ouvert les vannes du crédit pour relancer l'activité. Mais l'efficacité de ces mesures est moindre que par le passé ou tarde à se manifester, selon les économistes. Aujourd'hui, "les signes d'un essoufflement du marché de l'emploi devraient amener des mesures de soutien gouvernementales", notamment par des réductions d'impôt, estime encore M. Qu. L'indice PMI définitif de la banque HSBC pour le mois de mai doit être publié le 3 juin.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.