Groupe F : Le Cameroun sans sourciller face à la Guinée-Bissau    SELON SALIM LABATCHA, LE NOUVEAU SG : L'UGTA adhérera au Hirak    Défiant l'armada policière, les étudiants donnent une leçon de nationalisme    Bouira : Etudiants, élus et citoyens marchent pour la libération des dix-sept détenus    Plusieurs actions de protestation à Béjaïa    Protestation des journalistes hier à Tizi Ouzou    Samy Agli, nouveau président du FCE    L'union de la wilaya de Tizi Ouzou dénonce "un simulacre"    Poutine prolonge l'embargo alimentaire contre les Occidentaux    Ankara discute avec Moscou sur la date de livraison des missiles S-400    L'ordre des avocats dénonce une atteinte aux libertés    Le Mozambicain Anibal Manave élu président de FIBA Afrique    Dix à quinze jours d'indisponibilité pour Salif Sané    Allik sur les traces de Benkhelifa…    L'ONA actionne son dispositif d'intervention et d'alerte    Le plan canicule activé à Constantine    L'Algérien Toufik Hamoum à la tête du Conseil technique de l'Unesco    ACTUCULT    Le plasticien Ahmed Stambouli dévoile une nouvelle exposition    Deux stèles à l'effigie de Matoub Lounès et d'Imache Ammar    17,56 millions de dollars pour un film jamais tourné    Rétrospective sur le virtuose du cinéma algérien    Nouvelles de l'Ouest    Le secteur de la santé à Chlef : Beaucoup d'argent consommé sans impact sur la population    Retards dans la réalisation de projets sportifs : Des mises en demeure adressées aux entreprises et bureaux d'études    Saison estivale 2019 : Aménagement de 62 plages autorisées à la baignade    Equipe nationale: Pouvait mieux faire !    El Khroub: 8 compteurs électriques détruits par un incendie     Rocher de la vieille: Chute mortelle d'un homme du haut de la falaise    Tri et recyclage des déchets: Près de 1.024 tonnes de plastique valorisées par des entreprises en 6 mois    Chambre de commerce et de l'industrie de l'Oranie - CCIO: La commission ad-hoc des JM 2021 installée    MC Oran: Une feuille de route à appliquer en urgence    Le PDG de Sonelgaz à Oran: Deux nouveaux directeurs de distribution installés à Oran et Es-Senia    Conseil de la nation: La demande de levée de l'immunité parlementaire de Amar Ghoul à l'étude    Ali Benflis au « Le Quotidien d'Oran »: «Impérieuse nécessité d'un grand compromis national»    Alger : Rassemblement pour la libération de manifestants détenus    L'ARBRE DESSECHE    Pour "réduire leur dépendance envers Moscou" : Les USA veulent accorder des prêts aux pays de l'Otan    Dédollarisation : Les alliés des Etats-Unis se débarrassent eux aussi du dollar    Energies renouvelables : L'Algérie s'est dotée d'une stratégie "ambitieuse" pour son développement    Avec Uptis : Michelin lance le pneu increvable    Libye: Le président du Conseil social des tribus Touareg salue les efforts de l'Algérie    Analyse : Paix et sécurité en Afrique pour les nuls…et les plus avertis    Les études se poursuivent pour la reconversion de la prison de Serkadji en musée public    L'Etat à la rescousse    L'opposant Abdourahman Guelleh a pu quitter le pays    Mustang Shelby GT 500, un V8 de…770 chevaux !    Speedy Algérie : Promo vacances sur les pneus, freins et cli    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Panasonic : S&P relève la note d'un cran à "A-", rentabilité améliorée
Publié dans Le Maghreb le 28 - 11 - 2015

L'agence de notation financière Standard & Poor's a relevé d'un cran, à "A-", la note de la dette à long terme du géant japonais de l'électronique Panasonic, saluant "l'amélioration de sa rentabilité".
Elle attribue ces progrès aux "réductions de coûts" mises en oeuvre par le groupe et à sa transition vers une clientèle plus professionnelle, un domaine qui permet de dégager des "marges relativement plus élevées" que les produits vendus au grand public.
L'agence, qui avait déjà relevé en juillet 2014 la note d'un cran, à "BBB+", a assorti sa nouvelle appréciation d'une perspective stable, ce qui signifie qu'elle n'envisage pas d'autre changement à court terme. "Au cours de ces deux à trois dernières années, la compagnie s'est restructurée, a rationalisé son offre de produits numériques, aux revenus très volatils, et a réduit les coûts fixes", estime S&P dans un communiqué. De ce fait, elle a "nettement amélioré sa rentabilité", et "nous tablons sur une poursuite" de cette tendance malgré "un environnement économique national et international incertain". "Nous pensons aussi que le cycle de vie des solutions dites +B to B+ (pour la clientèle d'entreprise), plus long que dans le grand public, renforce la stabilité des revenus de Panasonic", ajoute l'agence.
L'ex-Matsushita Electric Industrial a notablement diminué le poids de son offre pour les particuliers au profit d'équipements pour les professionnels. La firme peut désormais s'appuyer sur deux nouveaux piliers: les composants ou technologies pour l'automobile et les équipements électriques ou autres pour le secteur du bâtiment. Panasonic n'est ainsi plus sur le même terrain que Sony, autrefois considéré comme son "éternel rival", et échappe de la sorte à une intense concurrence sur les produits audiovisuels comme les téléviseurs.
Cette transformation a également été saluée depuis l'an dernier par les deux autres agences financières Moody's et Fitch. "Panasonic peut maintenir une position financière saine même si le groupe accroît ses investissements modérément en quête de croissance", souligne encore Standard & Poor's.
Fort d'un solide premier semestre, Panasonic vise pour l'exercice qui sera bouclé en mars 2016 un chiffre d'affaires de 8 000 milliards de yens (quelque 60 milliards d'euros), en hausse de 3,7% sur un an.
Il table aussi sur une amélioration de près de 13% de son résultat opérationnel à 430 milliards de yens, même si le bénéfice net, lui, devrait à peu près stagner sur un an à 180 milliards de yens.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.