Urgence au dialogue consensuel    L'ancien officier supérieur, Mohamed Khalfaoui estime : "Nulle sortie de crise n'est envisageable sans dialogue et mutuelles concessions"    Selon des experts économiques : La persistance de la crise politique affectera négativement l'économie nationale    Djellab : "L'Algérie mise sur la coopération avec les pays de l'Afrique et du nord de la Méditerranée"    Une amitié de voisinage et une coopération régionale    Comité bilatéral stratégique algéro-malien: La contribution de l'Algérie saluée    Le combat des étudiants continue    Bensalah inaugure la 52e édition    La justice se penche sur les dossiers du secteur    Nouvelles déclarations de Gaïd Salah    Début des inscriptions le 20 juillet    6 lourds griefs retenus par le Tribunal    La première déclaration de Soudani après sa signature à l'Olympiakos    AFFAIRE SOVAC : Ouyahia face à une nouvelle affaire de corruption    17e manifestation des étudiants: La mort de Morsi renforce la conviction d'un Etat civil    Rien que la présidentielle...    Le Conseil de la concurrence revendique une autonomie    Serraj refuse tout dialogue avec Haftar    «Piratage de l'esprit»    «La corruption n'est pas un phénomène, c'est un système qu'il faudrait changer»    Belmadi : "Il y a encore des choses à parfaire"    Cherif El-Ouazzani s'interroge ...    Salah Assad honoré pour l'ensemble de sa carrière à Doha    L'arrivée au Caire avancée de 24 heures    «Il est parti sans raison particulière»    Jean-Christophe Hourcade, nouveau préparateur physique    Ali Haddad écope de 6 mois de prison    Courrier des lecteurs    Nouvelles de l'Ouest    Trois candidats exclus pour fraude    102 élèves ont obtenu 10/10    Un candidat devant la justice    Manifestation «Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011» : Le chapiteau de tous les scandales    Le sujet de lettres arabes fait polémique    sortir ...sortir ...sortir ...    La judicieuse combinaison entre mémoire et histoire    Les deux faces d'un même dollar    Sant' Egidio bis?    Baccalauréat 2019 à Médéa : L'heure de vérité pour les 12 566 candidats    Une bonne nouvelle enregistrée lors du dernier entrainement des Verts à Doha    Requête pour un réarmement moral de l'Algérie    Foire internationale d'Alger : Ouverture de la 52e édition ce mardi avec la participation de 15 pays    Sénégal : Le "dialogue national" engagé, "nécessaire" ou "jeu de dupes"?    Ali Haddad écope de 6 mois de prison ferme    Seat algérie : main-d'oeuvre gratuite pour la première vidange    Rajoelina obtient la majorité absoluedes députés    Mohamed Morsi meurt pendant son procès    130 millions DA pour l'aménagement de lazaouia de Sidi Cheikh    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





30e anniversaire de la création de l'UMA : Le Président Bouteflika affirme aux chefs d'Etat de la région l'attachement de l'Algérie à redynamiser ...
Publié dans Le Maghreb le 18 - 02 - 2019

Le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a adressé aux chefs des Etats du Maghreb des messages de félicitations à l'occasion du 30ème anniversaire de la création de l'Union du Maghreb arabe (UMA) dans lequel il a réaffirmé "l'attachement de l'Algérie à la redynamisation de ses institutions et de ses structures".
Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika a adressé au souverain du Maroc, le Roi Mohamed VI, un message de félicitations, à l'occasion du 30e anniversaire de la création de l'Union du Maghreb Arabe (UMA), dans lequel il lui a affirmé que cette célébration était "une halte pour évaluer le parcours de l'UMA et développer son action en fonction des exigences et de la conjoncture actuelle".
Au président du Conseil présidentiel du gouvernement d'Union nationale de Libye, M. Faïz Mustapha al-Serradj, le président Bouteflika a indiqué dans son message qu'il "m'est agréable, à l'occasion de la célébration du 30e anniversaire de la création de l'Union du Maghreb Arabe, de vous adresser, au nom du peuple et du gouvernement algériens, et en mon nom personnel, les plus chaleureuses félicitations et les vœux les meilleurs, priant Dieu Tout Puissant de vous accorder santé et bonheur et d'accorder au peuple libyen frère davantage de progrès et de prospérité dans la sécurité et la stabilité", écrit le président dans son message.
Le même message a été adressé au Président tunisien, M. Béji Caid Essesb, en poursuivant que "la célébration de cet anniversaire constitue une occasion pour rappeler les relations de fraternité, de solidarité et de bon voisinage qui lient les peuples maghrébins, leurs fondements civilisationnels et la communauté de destin", soulignant que "cette station est une opportunité pour méditer et évaluer le parcours de l'Union du Maghreb arabe en vue de la révision et du développement de son mode de fonctionnement pour lui permettre d'être un regroupement agissant dans son environnement régional et international".
Le chef de l'Etat a réaffirmé à ses homologues, dans son message, "l'attachement constant de l'Algérie à l'Union du Maghreb arabe en tant que choix stratégique et revendication populaire et sa volonté de redynamiser ses institutions et ses structures pour permettre à nos pays de défendre leurs intérêts communs, relever les défis croissants et répondre aux attentes et aspirations des peuples maghrébins à davantage d'unité, de complémentarité et d'intégrité". Dans son message au Président de la Mauritanie, M. Mohamed Ould Abdelaziz, le président de la République poursuit en estimant que cet anniversaire historique "est une occasion pour mettre en avant les liens de fraternité, de solidarité et de bon voisinage existant entre nos peuples maghrébins". Le président de la République a indiqué que cette halte "implique une méditation et une évaluation du processus pour une révision globale et objective de son système de fonctionnement et son adaptation aux développement en cours afin de permettre à l'édifice maghrébin d'être un regroupement actif sur la scène internationale".
"La célébration de cet anniversaire constitue une occasion pour rappeler les liens de fraternité, de solidarité et de bon voisinage établis entre les peuples maghrébins et les constantes civilisationnelles qu'ils partagent et dont les fondements sont la langue, la religion et la communauté du destin", a ajouté le chef de l'Etat, soulignant que cette occasion "en appelle à une évaluation globale et objective de l'édifice maghrébin pour une révision de son mode de fonctionnement pour lui permettre d'être au diapason des développements en cours et de devenir un acteur régional et international efficace".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.