Les opérateurs désirant produire ou importer le gel hydro-alcoolique invités à retirer une pré-autorisation    Registre de commerce: 11.427 nouveaux inscrits en mars    Barça : Bartomeu obtient la démission de six membres de la direction    Barça : Messi réagit à la rumeur qui l'envoie à l'Inter Milan    Ouargla/Covid-19 : initiative d'un groupe de jeunes au profit de la polyclinique de Sidi-Khouiled    Coronavirus à Chlef : un médecin volontaire pour soigner les paysans dans les zones reculées    Tlemcen : Belkhir Nesrine, une infirmière face au coronavirus    Coronavirus: l'agenda culturel chamboulé en Algérie    OPEP + : Accord pour une réduction de 10 millions de barils/jour dont 200 000 barils pour l'Algérie    Le Front Polisario déplore l'"inaction" et "le silence" du Conseil de sécurité    Revue El Djeïch: une cohérence totale entre le Président de la République et l'ANP    Yémen: cessez-le-feu unilatéral pour prévenir une propagation du Covid-19    94 nouveaux cas confirmés et 30 nouveaux décès en Algérie    Real Madrid: le rétropédalage de Kroos sur la baisse des salaires    Report du jugement et proposition de procès à distance    M.Belhimer adresse ses condoléances "les plus attristées" à la famille du défunt Mohamed Baghdadi    Le Général Rachedi nommé directeur général adjoint de la Sécurité intérieure    Le journaliste Mohamed Baghdadi n'est plus    "Avec le Ramadhan, la reprise de la compétition devient de plus en plus difficile"    Belaïdi : "Je m'entraîne le matin en forêt"    Suspension de la rotation des Casques bleus    L'Adra lance une cagnotte    Ali Mecili ou l'initiateur de l'organisation de l'opposition    Les marchés pétroliers entre doute et optimisme    2 morts dans le crash d'un hélicoptère de l'armée    La FIFA contre les championnats à blanc    Ben Mohamed, poète "Mes seules angoisses sont alimentées par la situation politique du pays"    Lancement d'un concours national de scénario    Le vécu d'une femme à l'écriture miraculeuse    Le permafrost, un milieu peu connu    Malgré des débits supplémentaires : Facebook tourne au ralenti    «Nous sommes tous dans le même bateau»    Covid-19 en Europe : Le confinement commence à payer mais gare au relâchement    L'ONU condamne les bombardements d'un hôpital à Tripoli    Confinement culturel et solidaire sur les réseaux sociaux : Un artiste par jour avec la galerie Le Paon    Mila: Plus de 3 quintaux de viande blanche saisis et détruits    Bouira: Collecte de sang aux malades    En difficulté de remboursement de leur endettement bancaire et de renouvellement de leurs lignes de crédit d'exploitation: Dispositif particulier d'aide aux petites et moyennes entreprises publiques et privées    Education: Des syndicats et des parents d'élèves demandent le report du bac et du BEM    LA TERRE TOURNE EN ROND    Le temps qui passe: Le temps relatif    Sa composition, son organisation et sa mission définis au JO    L'Armée détaille son plan de bataille    JOURNEE MONDIALE DE LA SANTE : Le Président Tebboune rend hommage au secteur de la santé    Covid19-Foot: le payement des frais d'engagement et amendes ajourné    Coronavirus ou pas, le régime algérien réprime    Mohamed Kaïdi remplace Mohamed Bachar    Youcef Gamouh ou le reflet dans l'art de siffler    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nouvelle journée meurtrière en Irak
57 personnes au moins ont été tuées dans des attaques
Publié dans Le Maghreb le 25 - 03 - 2008


Un attentat-suicide au véhicule piégé visant une position de l'armée irakienne a coûté la vie à 13 soldats et fait au moins 42 blessés dimanche à Mossoul dans le nord du pays. Dans le même temps, à Bagdad, la "Zone verte" hautement sécurisée a été par deux fois la cible de tirs de roquettes et de mortiers attribués à des extrémistes chiites. En outre, un attentat-suicide à la voiture piégée a fait sept morts et 14 blessés dans le secteur chiite de Choula, dans l'ouest de la capitale. Au total, 57 personnes au moins ont été tuées dans des attaques dimanche à travers l'Irak. Ces attaques, lancées au moment où de nombreux chrétiens célébraient Pâques, témoignent de la fragilité de la situation en Irak sur le plan de la sécurité malgré un recul des violences au cours des 12 derniers mois. Elles interviennent également à l'heure où le bilan approche des 4.000 morts dans les rangs de l'armée américaine, quelques jours après l'entrée de la guerre dans sa sixième année. A Mossoul, les forces de sécurité irakiennes ont ouvert le feu sur un kamikaze au volant d'un véhicule piégé qui se dirigeait vers une caserne de cette ville située à 360km au nord-ouest de Bagdad, mais n'ont pas réussi à déjouer l'attentat. L'explosion, selon la police, a fait 13 morts dans les rangs de l'armée irakienne et au moins 42 blessés -30 soldats et 12 civils. Pour les Etats-Unis, Mossoul constitue le dernier bastion urbain du groupe Al-Qaïda en Irak dirigé par les sunnites. Parallèlement, à Bagdad, une dizaine de détonations dues à des tirs de roquettes et de mortiers a commencé à retentir peu avant 6h dans la Zone verte, qui abrite notamment le siège du gouvernement irakien, ainsi que les ambassades des Etats-Unis et de Grande-Bretagne. D'autres mortiers et roquettes ont été lancés sur le même secteur dans la journée. Aucune information faisant état de victimes dans la Zone verte, située sur la rive occidentale du Tigre qui coupe la ville en deux, n'a été diffusée. Mais l'explosion d'un obus dans la matinée sur la rive orientale du fleuve a blessé deux passants, selon la police. Les personnes à l'intérieur de la Zone verte hautement sécurisée ont été appelées à se mettre à l'abri et à se tenir éloignées des fenêtres à la suite des attaques. La responsabilité des tirs de dimanche n'a pas été revendiquée. Cependant, les projectiles semblaient provenir de secteurs situés dans l'est de la capitale, où opère la plus importante milice chiite, l'Armée du Mahdi de l'imam radical Moqtada al-Sadr. Ce dernier a ordonné un cessez-le-feu en août, mais certains craignent sa remise en cause après une série d'affrontements entre les forces américaines et irakiennes, d'un côté, et des miliciens, de l'autre, à Bagdad, Kout et dans des zones au sud de la capitale. Des tirs de mortiers ont également visé une base américaine dans la ville chiite d'Hillah (environ 95km au sud de Bagdad), selon la police irakienne. L'armée américaine a de son côté annoncé dimanche que 17 insurgés avaient été tués et 30 autres interpellés ce week-end lors d'opérations militaires en Irak. L'intervention la plus meurtrière, menée selon elle dimanche, visait un réseau présumé de kamikazes à l'est de Baqouba et s'est soldée par la mort de 12 hommes armés. D'autres violences ont été signalées dans le pays. Une attaque au mortier a fait huit morts, dont deux femmes et deux enfants, dans le sud-est de Bagdad. Des hommes armés ont tiré sur des personnes qui attendaient l'arrivée de bus dans une zone à majorité chiite de ce même secteur de la capitale, faisant au moins sept morts et 16 blessés, a rapporté la police. Un commandant de la police a été abattu avec son chauffeur à Balad Rouz, à 70km au nord-est de Bagdad. Par ailleurs, quatre soldats irakiens sont morts dans l'explosion d'une bombe en bordure de route près de Touz Khormato, dans le nord du pays.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.