Ali Benflis déposera son dossier cette semaine    La difficulté d'accès aux sources mise en exergue    Appel à l'arrêt de «l'instrumentalisation de la justice»    Le rendez-vous de Benflis    Djaballah poursuit en justice Tahar Missoum    Le face-à-face    Les résultats plombés par les lignes intérieures    «Le système de Sécurité sociale n'est pas menacé»    Des «GAG» à plus de 10 milliards de DA par le Conseil des ministres…    Pedro Sanchez sous pression de la droite en Espagne    Daesh derrière le bouclier d'Erdogan    Londres demande officiellement le report du Brexit    La police disperse les manifestants à Hong Kong    L'autre révolution des Tunisiens    Les Libanais crient liberté, révolution    L'EN des locaux, l'autre échec programmé !    L'Algérie dans le groupe D en compagnie du Maroc    Taoufik Makhloufi et Walid Bidani honorés à Alger    D'autres actions des supporters en vue    Championnats du monde de Karaté Do (Cadets-juniors et espoirs)    Retour des mouvements de grève    87 kg de kif et de la cocaïne saisis sur l'autoroute, 3 narcotrafiquants arrêtés    Un homme tué par arme à feu    Le mal en perpétuelle augmentation    Un cauchemar FLN bis    Entre Mounia et Bahia y'a pas photo !    Bellaâ !    "Synapse" de Noureddine Zerrouki en compétition officielle    L'Afrique dans toute sa splendeur    Un espace de tous les arts    Monaco : Des stats impressionnantes pour le duo Ben Yedder-Slimani    «Papicha» ou le drame de la censure?    Bordj-Bou-Arreridj : Réunion du Conseil exécutif de la wilaya    L'enseignement religieux : Une pratique séculaire dans les ksour et oasis de Ghardaïa    Syrie: Paix toujours fragile au deuxième jour de la trêve entre Turcs et Kurdes    M'SILA : Pose de 514 km de câbles de fibres optiques en 2019    Grand prix Chantal Biya de cyclisme au Cameroun : L'Algérien Azzedine Lagab toujours en tête    Jeux Méditerranéens 2021 : Noureddine Bedoui préside une réunion interministérielle consacrée aux préparatifs    L'euro et le yuan remplaceront-ils le dollar pour les prêts extérieurs de la Russie en 2020?    Salah-eddine Dahmoune met en garde la "fitna"    Finances: M. Loukal aux plénières des Assemblées annuelles de la BM et du FMI à Washington    Guerre drogue au Mexique: Un fils du Mexicain "El Chapo" arrêté, puis libéré par des narcos surarmés    Sonatrach explique son projet    Six candidats prennent rendez-vous    13.410 comprimés psychotropes saisis    Des milliers de manifestants à Londres pour un second référendum    Recul de la facture d'importation    Priorité aux jeunes auteurs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Etats-Unis : Donald Trump signe deux décrets favorables aux oléoducs
Publié dans Le Maghreb le 16 - 04 - 2019

Depuis le Texas, le président américain Donald Trump a signé mercredi deux décrets visant à réduire la durée des procédures dans la construction d'oléoducs de transport de pétrole et de gaz, au grand dam des écologistes. Le président américain Donald Trump a annoncé mercredi au Texas la signature de deux décrets visant à permettre d'accélérer la construction d'oléoducs de transport de pétrole et de gaz, au grand dam des écologistes. Celles-ci visent notamment à limiter les délais d'obtention de permis pour construire certains oléoducs, et à transférer au président américain la capacité directe de valider ou non la construction d'oléoducs internationaux. " Trop souvent, les infrastructures nécessaires sont bloquées par des groupes d'intérêt, une bureaucratie étouffante et des activistes radicaux ", a affirmé le président lors d'un discours à Crosby, près de Houston, au Texas. Ces deux ordres exécutifs sont à voir comme une réponse à l'industrie pétrolière et gazière, qui s'est plainte des retards de développement des pipelines. Le 29 mars, le locataire de la Maison Blanche a notamment validé le nouveau permis de construire de l'oléoduc géant Keystone XL, qui doit relier les champs pétrolifères du Canada aux Etats-Unis, et qui a été suspendu en novembre par un juge américain.

Une action qui cherche à limiter le pouvoir des Etats ?
Les annonces de Donald Trump ont évidemment suscité une levée de boucliers dans la communauté environnementale et parmi certains opposants politiques. Selon le Washington Post, qui a consulté l'une des deux ordonnances, l'action du président Trump viserait aussi à limiter le pouvoir des Etats américains. Certains, comme le gouverneur démocrate de Washington et candidat à la présidence, Jay Inslee, estiment que la capacité du chef de l'Etat de valider directement les permis de construction d'oléoducs empiéterait sur les pouvoirs délégués aux Etats, en vertu de l'Article 401 de la loi l'assainissement de l'eau (Clean Water Act). Aujourd'hui, les entreprises doivent obtenir une certification des États concernés avant de lancer un projet énergétique. " [En vertu de cette loi], les États ont pleinement le pouvoir de protéger nos eaux et d'assurer la santé et la sécurité de notre peuple. (...) Washington ne permettra pas à cette administration ni à aucune administration présidentielle de nous empêcher de nous acquitter de cette autorité légalement et efficacement. " Toujours selon le quotidien américain, ce "transfert de responsabilité" bénéficierait, entre autres, à Energy Transfer, société chargée notamment de développer le controversé pipeline Dakota Access, et dont le directeur général, Kelcy Warren, a grandement contribué à la compagne de Donald Trump.

12,2 millions de barils de pétrole par jour
Les annonces de Donald Trump mercredi s'inscrivent dans la droite lignée d'autres décisions prises depuis son accession à la Maison Blanche, visant à alléger la réglementation en vigueur dans l'industrie de l'énergie, l'une des plus puissantes au Texas, qui offre de nombreux emplois et est source de croissance. A l'échelle nationale, les Etats-Unis produisent 12,2 millions de barils de pétrole brut par jour en moyenne selon les derniers chiffres de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) publiés mercredi, la production la plus large au monde, dont une part conséquente provient de deux champs pétroliers au Texas, le bassin permien et Eagle Ford.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.