Le Président Tebboune assure que le Hirak est un phénomène salutaire et met en garde contre toute tentative d'infiltration    Arkab reçoit une délégation du Club des entrepreneurs et industriels de la Mitidja    Abderrahmane Hadj-Nacer : « Le hirak finira par gagner »    Sidi Bel-Abbès : Lamine Osmani salue la décision du président de la République    Ex ministres et walis cités dans des affaires de corruption: la Cour d'Alger lève des charges et retient d'autres    Syrie: la vie reprend son cours normal à Alep et Idleb à l'aune des victoires de l'armée    Polisario: "le Maroc n'est qu'une puissance militaire occupante" du Sahara occidental    FC Barcelone: Guardiola répond sèchement au Barça !    FC Barcelone: Braithwaite, c'est signé (officiel)    Décès de Jean Daniel: le Président Tebboune rend hommage à un "ami de la révolution algérienne"    Cour suprême: l'ex-wali de Sidi Bel Abbes auditionné    Foot/ L2 (boycott des clubs): le Bureau fédéral refuse le report de la 20e journée    USMA : Ardji ou Yaïche pour remplacer Zouari    Tribunal de Bir Mourad Raïs : le Directeur général du groupe Ennahar placé en détention provisoire    Une expulsion et des interrogations    Plaidoyer pour un cadre juridique en faveur des start-up    "Le centre de décision ne se trouve pas chez le pouvoir formel"    «Par quelle main retenir le vent»    Le cynisme met fin au sauvetage humanitaire en Méditerranée    L'UA encourage le Mali à dialoguer avec les chefs terroristes    Khalifa Haftar reçu par le ministre russe de la Défense    Libye : retour à la case départ    Espagne/Andalousie: Création de l'intergroupe parlementaire "Paix au Sahara occidental"    Karim Younès au rang de ministre d'Etat    Le PAD engagera de larges consultations avec les anti-pouvoir    Une usine qui couvre les besoins nationaux pour les cancéreux    13,4 milliards DA d'investissement en 2019    «Le foot ne se gère pas avec un casse-croûte»    Serport annoncera aujourd'hui le rachat du club    Erling Haaland, naissance d'un géant    Le virus de l'argent en quarantaine !    Être radieuse, c'est possible !    Nouveau sit-in des enseignants de l'université de Tizi Ouzou    Les corps communs en grève les 23 et 24 février    Le Galaxy Z Flip, le premier écran en verre pliable de Samsung    Décès du poète et chercheur Ayache Yahiaoui    Les chemins vers l'art    Le message poignant De nos frères blessés    …sortir ...sortir ...sortir ...    La femme, une icône du pacifisme de la révolution    "Et si je les tuais tous, Madame", le monologue des silences bavards    Aïn témouchent : deux morts et 13 blessés dans un accident de la route    Es Sénia: Plus de 158 tonnes de tabac à chiquer saisies    Travaux de maintenance du réseau électrique: Des perturbations dans l'alimentation électrique dans trois communes    Que serait le 7e art sans les artistes ?!    Polémique autour de la délimitation des frontières maritimes    Berraf dénonce un 'montage'    Près de 700 "gülenistes" arrêtés ou recherchés en Turquie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La solution la plus douce politiquement à la crise
Publié dans Le Maghreb le 18 - 04 - 2019

L'élan extraordinaire du mouvement citoyen pacifique qui se manifeste depuis le 22 février dernier a été une fois de plus salué par le vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'ANP, Ahmed Gaïd Salah qui a renouvelé sa reconnaissance et son soutien à ce grand désir populaire pour le changement, qui, sans nul doute, transfigurera la vie politique et démocratique de la société algérienne qui s'est réveillée, qui se manifeste avec quelques étapes de retard qui devaient intervenir bien avant le 22 février 2019 mais dès le début de la convalescence du président démissionnaire. Aujourd'hui, la nouvelle vision du monde et de l'Algérien propre au changement, transforme le quotidien de la population qui dès lors ne cède pas au désir créateur de manifester son droit à la parole ; témoin de cela, le mouvement citoyen qui a démontré que malgré les agitations subversives et les dérives des adversaires de la volonté populaire elle aussi incarnée par la détermination de l'Armée pour une sortie de crise acceptable par tout le monde, il continuera pour des raisons concrètes à plonger ses propres racines dans toutes les couches sociales de la population .
L'accroissement des manifestations contre les figures du pouvoir en place depuis vingt ans, les sorties du peuple pacifiquement dans la rue à travers tout le territoire national exigeant le départ de tout le système sont la meilleure preuve qui témoigne de ce dynamisme populaire, qui avec le soutien du Haut Commandement de l'ANP, est en train d'atteindre son point culminant. L'engagement et le soutien de l'Armée au " hirak " inspire de l'assurance et tient compte de la mobilisation des Algériens et des Algériennes pour un changement profond du système politique en vigueur depuis des années. Le mérite revient de fait à ce peuple courageux qui a su calmement contribuer activement à la chute et la fin de règne d'un pouvoir. Qui a été plus que jamais par le peuple, la jeunesse en particulier.
Faire la bonne lecture des messages et déclarations du vice-ministre de la Défense nationale notamment le dernier en date à partir du siège de la 4e Région militaire (Ouargla), l'Algérie ne sera plus la même après cette profonde crise qui a remis en question la légitimité du système. L'Algérie en sortira meilleure, plus démocratique, plus unie. Mais comme souligné par le chef d'état-major de l'ANP de mettre l'accent " sur la nécessité de suivre la voie de la patience " au 2e jour de cette visite, le vice-ministre de la Défense nationale, après avoir supervisé l'exécution d'un exercice démonstratif avec munitions réelles " Enadjm Essati'a 2019 "(Etoile brillante), a tenu une réunion avec les cadres et les éléments du Secteur opérationnel Nord-est In Amenas, où il a prononcé une allocution d'orientation, au cours de laquelle il a réitéré " l'engagement immuable de l'ANP à accompagner la phase de transition, en soulignant que toutes les perspectives possibles restent ouvertes afin de trouver une solution à la crise dans les meilleurs délais ", indique un communiqué du MDN. " J'insiste, une fois encore, sur la nécessité de suivre la voie de la sagesse et de la patience, étant donné que la situation prévalant au début de cette transition est exceptionnelle et complexe, nécessitant la conjugaison des efforts de tous les patriotes dévoués en vue de sortir indemne de cette épreuve ".
Mettant l'accent fort afin de surpasser les difficultés et trouver une solution à la crise dans les meilleurs délais, car selon lui " la situation ne peut perdurer davantage, vu que le temps nous est compté. Il assure à cet effet que l'ANP " se considère toujours mobilisée aux côtés de tous les dévoués, au service du peuple et de sa Patrie, pour honorer l'engagement qu'elle a pris afin de réaliser les revendications et les aspirations légitimes du peuple, pour construire un Etat fort, sûr et stable, un Etat où chaque citoyen trouve sa place naturelle et ses espoirs mérités ", a-t-il encore précisé.
Rien de plus, ni autre considération, ni autre voie que la Constitution, l'Armée s'engage pour la solution la plus douce politiquement à la crise, si au plus fort de la mobilisation citoyenne, aux agitations contre la transition, se ligue une plateforme politique consensuelle qui combine le respect de la démocratie et la légitimation de la consultation populaire et qui suppose la défaite des agitateurs et des nostalgiques du statu-quo, à partir de là, prendre référence sur la loi fondamentale du pays, c'est consulter le peuple sur la voie à suivre pour sortir de cette tempête politique aux conséquences graves. Le plus important est de chercher et de trouver une sortie politique démocratique de la crise, de montrer que le piétinement de la Constitution n'est pas la bonne voie pour l'Algérie dont le peuple ne supporte plus les retours en arrière que d'aucuns veulent imposer.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.