Production et distribution du lait: Un système de traçabilité en cours de préparation    Séisme à Jijel : pas de pertes humaines ou matérielles    Services d'urgence et femmes enceintes: le ministère trace une nouvelle feuille de route    PREPARATION DU CONGRES DU RND : Mihoubi évoque de ‘'nouvelles bases'' pour le parti    CORONAVIRUS : L'Algérie met en place un dispositif d'alerte et de riposte    MOSTAGANEM : 5 personnes écrouées pour trafic de drogue et vente d'alcool    La plateforme proposée pour l'aboutissement de la révolution    Tébessa: Recrutement de Trois Gardiens pour sécuriser la Nouvelle Mosaïque découverte à Négrine    PROGRAMME ECONOMIQUE DE TEBOUNE : BATATA ET GAZ DE SCHISTE    Au moins 11 soldats tués par des terroristes    Brexit : Boris Johnson a signé l'accord    Réunion de conciliation avec Téhéran en février    Ferme condamnation algérienne    «Nous devons respecter nos adversaires»    La wilaya de Aïn Témouchent nous écrit    Un gouvernement de la chefferie à la primature    Le procès de Fodil Boumala programmé pour le 9 février    Un vendredi dédié aux détenus d'opinion    Une secousse tellurique de magnitude 3.3 enregistrée à Jijel    Plus de 4 500 postes à pourvoir pour la session de février    Opération coup-de-poing à Oued R'hiou    880 ha réservés à la production d'eucalyptus    Le réflexe de Chitour    Mostaganem abritera la 3e édition du Festival national de la poésie des jeunes    La prochaine édition sous le signe du rapprochement avec le citoyen    ACTUCULT    Les redevances des droits d'auteur, objet d'incompréhension    Célébration de l'anniversaire de la naisance de Matoub Lounès    Le jugement de Si Slimane    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 16ème journée    Bouira : Hommage à Matoub Lounès    Vita Club - JSK (aujourd'hui à 17h) : Belaïli «Nous avons les moyens de les surprendre»    PAC 1 - CSC 2 : C'est le grand retour du CSC    En bref…    CAN-2020 de Handball : Les Verts éliminés par l'Egypte    WAT – JSMB : Les Béjaouis avec les réservistes    Transport de marchandises : La logistique qui fait défaut aux exportations    Venezuela : Maduro célèbre «l'échec de l'aventure putschiste» de Guaido    Energie et télécommunications : L'USTDA confirme l'intérêt américain    Indice de perception de la corruption 2019: L'Algérie à la 106e place    Réunion des voisins de la Libye à Alger: Rejet de l'ingérence étrangère    Pour des travaux de maintenance du réseau: Des coupures d'électricité annoncées dans trois communes    Les raisons de la colère    Lancement d'un nouveau site web    Blessé, Slimani forfait face à Strasbourg samedi    Les nouveaux projets expansionnistes du Maroc dénoncés    Tebboune, à coeur ouvert    Sahara occidental: Podemos dénonce les manœuvres expansionnistes du Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Agonie des bourses mondiales : De plus en plus d'inquiétudes
Publié dans Le Maghreb le 09 - 12 - 2019

Après le calme… la tempête? Suite à une période prolongée d'expansion, les indices boursiers mondiaux ont connu une chute impressionnante après l'ouverture par Donald Trump d'un nouveau front dans les conflits commerciaux entre les États-Unis et leurs grands partenaires.

Les bourses ont lourdement réagi aux mesures commerciales des États-Unis à l'encontre de la Chine, de deux partenaires sud-américains et, plus récemment, de Paris. D'après certaines revues financières, les investisseurs se montrent préoccupés par les nouveaux droits de douane américains.
Selon Vestifinance, les bourses européennes ont affiché leur reflux le plus important depuis le 2 octobre. Le 1er décembre, la Bourse de Paris est brutalement retombée sous les 5.800 points (-2,01%), lestée par un durcissement de la position américaine en matière commerciale. L'indice CAC 40, qui évoluait encore autour de 5.900 points vendredi, a décroché de 118,43 points à 5.786,74 points, dans un volume d'échanges nourri de 4,4 milliards d'euros. Vendredi, il avait terminé en léger recul de 0,13%.
Dans le même sens, le secteur du luxe français a reculé en réaction aux menaces tarifaires américaines. L'action Hermès International perdait 1,56% à 654,60 euros, celle de LVMH 1,41% à 390,80 euros et celle de Kering 1,22% à 533,40 euros.
La Bourse new-yorkaise a elle aussi reculé à l'issue de la première séance de décembre, les investisseurs se montrant tout autant préoccupés par les nouveaux droits de douane américains. À Wall Street vers 18h10 (17h10 GMT), le Dow Jones Industrial Average reculait de 0,68%, l'indice Nasdaq de 1,02% et l'indice élargi S&P 500 de 0,65%. L'Eurostoxx 50, l'indice boursier de la zone euro, a chuté de 2,08%. Sur les marchés européens, Francfort a lâché 2,05%, Londres 0,82%, Milan 2,28%, Madrid 2,09%, Lisbonne 0,77%, la Bourse suisse 1,38%, Amsterdam 1,70% et Bruxelles 1,09%.

Trump attaque
Donald Trump a annoncé lundi que les États-Unis allaient imposer des droits de douane sur les importations d'acier et d'aluminium en provenance du Brésil et de l'Argentine, justifiant sa décision par le besoin de riposter à la dévaluation des monnaies de ces pays. Les médias ont rapporté que les autorités argentines et brésiliennes négociaient activement pour résoudre le problème.
Durant la nuit, le Président américain s'est attaqué également à la France en menaçant d'imposer des droits de douane additionnels, pouvant aller jusqu'à 100%, sur l'équivalent de 2,4 milliards de dollars de produits français en réponse à l'instauration par le pays d'une taxe sur les géants américains du numérique.

L'inquiétant indice des directeurs d'achat
L'indice des directeurs d'achat (PMI) du secteur manufacturier américain ne contribue pas à la reprise de la hausse, raconte Vestifinance. L'activité du secteur manufacturier aux États-Unis a continué de se contracter en novembre plus vite qu'attendu, selon l'indice de l'association professionnelle ISM. Dans le même temps, l'indice reste sous le seuil des 50 depuis quatre mois consécutifs, ce qui indique une baisse constante, relate le média russe.
Toutefois, selon Capital, les PMI pour le secteur manufacturier laissent augurer d'une amélioration de la conjoncture mondiale. "Ainsi, les PMI pour la Chine, la zone euro et la France ont progressé plus que prévu en novembre, selon une nouvelle estimation. Ce même indicateur pour les États-Unis sera publié à 15h45 dans sa version Markit et à 16h dans sa version ISM", relate le journal dans un article du 2 décembre.

Marché du pétrole
Le marché du pétrole n'a pas non plus affiché de dynamique positive, bien qu'une croissance soutenue ait été observée.
La faiblesse des chiffres macroéconomiques ne laisse pas de place à l'optimisme: les traders s'attendent à une baisse de la demande.
La publication de Bloomberg selon laquelle l'OPEP mise sur un déclin de la production de pétrole de schiste aux États-Unis n'a pas corrigé la situation. L'OPEP+ se réunira à Vienne à la fin de la semaine, où il est prévu de prendre la décision de prolonger l'accord de réduction de la production.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.