Barça : Messi connait sa sanction !    Mondial de Handball: l'Algérie s'incline face au Portugal (26-19)    Milan AC : C'est officiel pour Mandzukic    Dalila Touat condamnée à 18 mois de prison ferme    Relaxe pour les hirakistes d'Oran    Le verdict en appel de trois activistes renvoyé au 25 janvier    Situation kafkaïenne des souscripteurs    Hausse des prix des pâtes alimentaires : Certains opérateurs pointés du doigt    Les raisons de la pénurie    Instruction aux walis    Importation des véhicules neufs : Qu'est-ce qui retarde la délivrance des agréments provisoires ?    Signature d'une convention de partenariat avec l'Inapi    La décision de Trump en cours d'examen par le staff de Biden    "Biden ne fera pas de bouleversements exceptionnels"    Des dizaines de victimes au Darfour-Sud    Le président Touadéra officiellement réélu en Centrafrique    La mouture de la commission Laraba favorise les partis de l'ancienne majorité : Les écueils aux changements maintenus    Chanegriha supervise l'exercice tactique «Al-Hazm 2021»    Brahim Laâlami reste en prison    L'Algérie s'impose face à la Libye    La FAF a-t-elle enfreint le décret exécutif 15-73 ?    Des soucis pour Dumas    «L'acquisition de plusieurs vaccins est une bonne décision»    Sit-in de protestation des étudiants de 3e année de médecine    Secteur de l'éducation à Béjaïa : Entre grands besoins et sept nouveaux projets notifiés    Affichage d'une liste provisoire des bénéficiaires de 1 146 logements    Opération «les trottoirs pour les piétons»    Les prestations suspendues jusqu'au 8 février    Rêver à perdre la raison !    L'artiste Reche Safia honorée par les siens    L'IFA lance son premier appel à projets cinématographiques 2021    Joe Biden : Le «rassembleur» à l'épreuve d'une Amérique meurtrie    Les technologies embarquées bousculent la mécanique d'autrefois    Donald Trump : La fin de son mandat lui coûte une fortune    Kamala Harris, une vice-présidente historique    Edition amazighe à Béjaïa : L'APW offre 11 000 livres pour les établissements scolaires    Ineffable Art et Culture, le magazine culturel digital 100 % algérien : Figourra, un concept « brosseur » de portraits    OM Arzew: Le CSA, ou la source des problèmes    Mostaganem: Saisie de boissons alcoolisées, une arrestation    Le procès en appel du DG d'Ennahar reporté au 1er février    TRUMP ET LES DEMONS DE LA GUERRE DE SECESSION    Projet de révision de la loi électorale: Le candidat à la présidentielle doit déposer une garantie financière    La solidarité ne va qu'aux nécessiteux    MC Alger: L'appétit vient en mangeant    Dossier mémoriel Algérie-France: Le rapport Stora remis demain à l'Elysée    Lettre à une jeune étudiante    Restauration de la mosquée du Pacha: Lancement des travaux le mois de mai prochain    259 nouveaux cas et 4 décès en 24 heures    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Plus de 24 millions d'électeurs suivis par 501.031 encadreurs
Publié dans Le Maghreb le 12 - 12 - 2019

Plus de 24 millions d'électeurs algériens seront appelés aux urnes jeudi pour l'élection présidentielle au cours de laquelle 501.031 encadreurs ont été mobilisés pour assurer le bon déroulement de ce scrutin considéré comme crucial et décisif pour sortir le pays de la crise politique qu'il traverse depuis plusieurs mois. Il est à rappeler que les électeurs de la communauté nationale établie à l'étranger ont commencé à voter samedi. Mohamed-Chérif Belmihoub, membre de l'ANIE, a rappelé que 914 308 électeurs algériens établis à l'étranger sont inscrits dans les fichiers des consulats, M. Belmihoub a affirmé que sur ce nombre, près de 75% des électeurs vivent en France, dont 50% sont enregistrés dans la région parisienne.
En effet, ils sont 914.308 électeurs inscrits au niveau des centres diplomatiques et consulaires à l'étranger, selon le fichier électoral national électronique élaboré par l'ANIE. D'autre part, l'opération du vote dans les bureaux itinérants a débuté 72 heures avant le jour du scrutin du 12 décembre, soit ce jeudi. Il est important de rappeler, au passage, que suite à l'opération de révision périodique des listes électorales, effectuée du 12 au 17 octobre dernier, par l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), celle-ci a recensé un total 24.474.161 électeurs, dont 914.308 inscrits au niveau des centres diplomatiques et consulaires à l'étranger.
D'autre part, cette même opération a permis d'inscrire , durant la révision périodique pas moins de 289.643 électeurs, tandis que le nombre des radiés a atteint un total de 123.239 électeurs. L'Autorité nationale indépendante des élections relève, en outre que le nombre de l'électorat a augmenté de 165.804 électeurs, soit une hausse de 0,67%. Du côté de l'encadrement de l'opération de vote, l'ANIE a fait état de la mobilisation de 501.031 encadreurs, dont 427.854 encadreurs de bureaux de vote et 66.410 encadreurs de centres de vote, outre 6.164 encadreurs des commissions électorales communales de vote, 147 encadreurs des commissions électorales de wilaya, ainsi que 456 encadreurs des commissions électorales diplomatiques ou consulaires. De plus, il est important de souligner que 61.014 bureaux de vote ont été mobilisés à travers le territoire national, dont 135 bureaux itinérants, répartis comme suit : 30.301 bureaux pour hommes, 26.569 bureaux pour femmes et 4.009 bureaux mixtes. Quant au nombre des centres de vote, il est de 13.181 centres, dont 1.756 centres pour femmes.
Le président de l'ANIE, Mohamed Charfi, avait assuré, qu'il n'y aurait aucune fraude. C'est alors qu'il a affirmé que les procédures qui seront adoptées en prévision de ce rendez-vous électoral et le système informatique qui sera utilisé pour la surveillance et l'assainissement des listes du corps électoral, "relèguera la fraude au domaine de l'impossible". D'autre part, le président de l'Autorité nationale indépendante des élections a exhorté les électeurs à prendre part à ce rendez-vous "historique et crucial" que connaîtra le pays, estimant que "le futur président devra être en mesure de prendre des décisions courageuses, et le citoyen est appelé à voter en faveur de la personne qui lui semble compétente et à la hauteur de cette responsabilité".
L'Autorité nationale indépendante des élections a soutenu que l'objectif derrière la Présidentielle de jeudi prochain est "au-dessus des conceptions de certains individus", affirmant qu'elle "constituera une plate-forme solide pour les échéances électorales futures", comme elle représente "la base du changement du régime qui n'a eu de cesse de compter sur les méthodes corrompues et disperser les coalitions devant la primauté de maigres intérêts".

Caractéristiques techniques du bulletin de vote
Les citoyens doivent également savoir tout ce qu'il faut concernant le bulletin de vote qu'ils doivent utiliser ce jeudi pour cette opéraiton d'importance capitale pour sortir le pays de la crise qu'il traverse depuis des mois. C'est ainsi que l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) a fixé le libellé et les caractéristiques techniques du bulletin de vote, et ce, par décision publiée dans le Journal officiel (JO). Ainsi, et selon les dispositions de la décision du 24 novembre 2019, il est notamment stipulé que le bulletin de vote comporte les indications nominatives, la photo ainsi que la date du scrutin, et, en cas de second tour, y inscrire cette mention. S'agissant des caractéristiques techniques, il est notamment souligné que le bulletin soit de couleur Offset blanc, d'une longueur de 160 m, d'une largeur de 110 mm, d'un grammage de 80 grammes et de couleur noire au recto.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.