Saïd Bouteflika, Mohamed Mediène, Athmène Tartag et Louisa Hanoune, devant le tribunal    Mohamed Charfi rassure les Algériens    Examen demain de la demande de levée d'immunité de Tliba et de Benhamadi    Démission de Salima Ghezali de l'APN    La participation de Karoui évoquée    80 Palestiniens dont un enfant blessé par des tirs israéliens à l'est de Ghaza    Bien négocier la manche aller    Encore buteur, Benzema se retrouve porté en triomphe à Madrid    L'Algérien Youcef Reguigui termine meilleur sprinter    Le Gouvernement tiendra-t-il ses promesses ?    Un espace pour préserver l'histoire de cette forme d'expression populaire    Une fresque murale en hommage au défunt Cheikh Atallah    BACCALAUREAT PROFESSIONNEL : Installation d'une Commission pour l'examen du dossier    MASCARA : 8 individus arrêtés pour vol de véhicule    ELECTION PRESIDENTIELLE : Le parti de Makri garde le suspense    AIN TEMOUCHENT : 3 ‘'harraga'' interceptés à Oulhaça    Vent de contestation au groupe média d'Ali Haddad    Le bilan s'élève à près de 200 victimes    Résultats    Batelli critique le rendement des joueurs    Bouchar risque 4 matches de suspension    Le temps des incertitudes    L'Iran plaide pour un projet régional de sécurité    L'armée envoie des renforts à proximité du plateau du Golan    Près de 300 manifestants arrêtés depuis vendredi    Les travailleurs exigent le versement de leurs salaires    Plus de 16 500 étudiants affiliés    Lancement de la campagne à Naâma    Un Plan national climat pour bientôt    Les magistrats confirment et dénoncent    "Trésor humain vivant" du Sénégal    Blonde ou brune ?    Tinder lance une série interactive qui influencera les rencontres proposées à l'utilisateur    Affaire Kamel Chikhi : Report du procès au 6 octobre prochain    «La classe politique et les personnalités doivent se positionner avec le peuple»    JS Kabylie : Enchaîner par une troisième victoire face au CRB    MO Béjaïa : Nechma remplace Bouzidi    La langue de Molière ou la langue de Shakespeare : «Is that ‘‘la question'' ?»    Aït Ferrach (Bouzeguène) : Un mémorial de chouhada en chantier    Aïn Defla : Abdelkader Chaterbache, un artisan au service de l'éducation    Le spleen du professeur avant la retraite    El-Tarf: Des transporteurs bloquent l'accès d'une base de vie chinoise    Pommades cancérigènes: Les précisions du SNAPO    Le ministère s'explique    Les victimes protestent et réclament leur argent    Téhéran met une nouvelle fois en garde contre une attaque    Présidentielle en Tunisie … La logique arithmétique plaide pour Kaïs Saïed    Brexit : Le Royaume-Uni quittera l'Union européenne le 31 octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un assortiment de poèmes déclamés en ouverture de la manifestation
Journées de la poésie créative à Biskra
Publié dans Le Midi Libre le 22 - 01 - 2019

L'ouverture de la 4e édition des Journées littéraires arabes de la poésiecréative de Doucen (Biskra) a été marquée, samedi, par la déclamationd'un assortiment de poèmes algériens mais aussi d'autres pays arabes.
L'ouverture de la 4e édition des Journées littéraires arabes de la poésiecréative de Doucen (Biskra) a été marquée, samedi, par la déclamationd'un assortiment de poèmes algériens mais aussi d'autres pays arabes.
Lors de l'ouverture de cet événement,organisé dans le complexe sportif dela commune de Doucen, un certainnombre de poètes arabes ont récité despoèmes à l'instar du poète saoudienAli Ibrahim Al Daroura, le TunisienAbdelhamid Brik et l'AlgérienneFatiha Maamri qui ont été longuementovationnés par le public. Outre l'ambiancepoétique chamarrée, des conférencesportant sur le parcours dudéfunt grand poète algérien AthmaneLoucif, dont le milieu littéraire algérienet arabe est orphelin depuis sondécès le 27 juin 2018, ont égalementémaillé cet évènement, eu égard auxefforts qu'il a consentis pour embellirla poésie arabe. Le directeur du départementdu livre au ministère de laCulture, Djamel Foughali, a salué, àce propos, à l'ouverture de ces journéeslittéraires,
les efforts déployéspour sauvegarder de telles initiativesculturelles, qui visent, selon lui, de revitaliser le fait culturel, soulignantqu'en honorant la mémoire du défuntpoète Athmane Loucif est une reconnaissance pour ce que cette personnalité,dont le souvenir restera à jamais gravé dans les coeurs à travers sa poésie.Cette manifestation, qui se poursuivra jusqu'au 21 janvier en cours,verra la participation d'un certainnombre de poètes innovants venus de différentes régions du territoire national et de pays arabes, comme leKoweït, la Syrie, l'Iraq, la Palestine etla Tunisie, des poèmes seront récitéslors de soirées poétiques, en plus de spectacles de chants traditionnels et de visites dans les oasis de la région.Selon le responsable de l'association culturelle Besma, Tarek Khalfallah,
la4e édition de ces journées littéraires,devenues la Mecque de l'expression poétique, sera caractérisée par des lecturesde poésie récitées par des éruditsdu melhoun. Les Journées littéraires arabes de lapoésie créative de Doucen sont organiséespar l'association culturelleen coordination avec l'associationculturelle El Wafa de la communede Laghrous et les assemblées communales de Laghrous, OuledDjellal, Doucen de la wilaya deBiskra.
Lors de l'ouverture de cet événement,organisé dans le complexe sportif dela commune de Doucen, un certainnombre de poètes arabes ont récité despoèmes à l'instar du poète saoudienAli Ibrahim Al Daroura, le TunisienAbdelhamid Brik et l'AlgérienneFatiha Maamri qui ont été longuementovationnés par le public. Outre l'ambiancepoétique chamarrée, des conférencesportant sur le parcours dudéfunt grand poète algérien AthmaneLoucif, dont le milieu littéraire algérienet arabe est orphelin depuis sondécès le 27 juin 2018, ont égalementémaillé cet évènement, eu égard auxefforts qu'il a consentis pour embellirla poésie arabe. Le directeur du départementdu livre au ministère de laCulture, Djamel Foughali, a salué, àce propos, à l'ouverture de ces journéeslittéraires,
les efforts déployéspour sauvegarder de telles initiativesculturelles, qui visent, selon lui, de revitaliser le fait culturel, soulignantqu'en honorant la mémoire du défuntpoète Athmane Loucif est une reconnaissance pour ce que cette personnalité,dont le souvenir restera à jamais gravé dans les coeurs à travers sa poésie.Cette manifestation, qui se poursuivra jusqu'au 21 janvier en cours,verra la participation d'un certainnombre de poètes innovants venus de différentes régions du territoire national et de pays arabes, comme leKoweït, la Syrie, l'Iraq, la Palestine etla Tunisie, des poèmes seront récitéslors de soirées poétiques, en plus de spectacles de chants traditionnels et de visites dans les oasis de la région.Selon le responsable de l'association culturelle Besma, Tarek Khalfallah,
la4e édition de ces journées littéraires,devenues la Mecque de l'expression poétique, sera caractérisée par des lecturesde poésie récitées par des éruditsdu melhoun. Les Journées littéraires arabes de lapoésie créative de Doucen sont organiséespar l'association culturelleen coordination avec l'associationculturelle El Wafa de la communede Laghrous et les assemblées communales de Laghrous, OuledDjellal, Doucen de la wilaya deBiskra.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.