Les raisons du limogeage de la Juge d'El Harrach    SIDI BEL ABBES : Un octogénaire et sa fille meurent écrasés par un train    Des facilitations au profit des agriculteurs pour l'octroi des autorisations    Financement du Projet Complexe Phosphate Tébessa    Le MCA rate son premier match    Rabat prête à relever le défi    «Abeid est apte à jouer»    Personnalités et experts adhèrent au dialogue national    La peau de mouton, un patrimoine en perdition    Signature d'un mémorandum d'entente entre l'Algérie et les USA    RUSH DES ALGERIENS VERS LA TUNISIE : Le poste frontalier d'Oum Teboul pris d'assaut!    Belaili de retour à Angers? Le président du SCO dit non    Raids des forces de Haftar contre des aéroports civils    L'Unicef tire la sonnette d'alarme    Le pétrolier iranien "Grace 1" relâché    Sarko and co    Les monarchies du Golfe « arrosent» le Maroc !    La Russie propose un moratoire aux Etats-Unis    L'ex-wali de Tipasa Ghelaï Moussa en détention provisoire    La rencontre de la société civile reportée, faute d'autorisation    Les Oranais en mode "yetnahaou gaâ"    Des administrateurs pour assurer la gestion    Les Algériennes en stage à Blida    Le labyrinthe    Huawei-Algérie espionnait des personnalités de l'opposition    Hausse de 13% des touristes algériens    Les souscripteurs au programme 300 logements AADL dénoncent    L'éternel frein des tarifs prohibitifs    Bakbouka algéroise    Le rappeur Enima rentre en Algérie    Appel à participation pour le 5e Grand prix El-Hachemi-Guerouabi    Ouverture du Festival du raï    Projection du documentaire "Tadeles''    Djam sélectionné dans la compétition officielle    Des soirées dédiées au monologue et à l'humour    20 août 1956 : «La primauté du civil», comme testament de Abane    NAHD 0 - JSK 0 : Ennuyeux !    MCO - USMBA: Commencer la saison par un succès    Jijel : Les corps des deux disparus en mer repêchés    Sûreté de wilaya: Deux campagnes de sensibilisation sur le respect du code de la route    Lutte contre la corruption: Zeghmati insiste sur la récupération des fonds détournés    Pour le 26ème vendredi de suite: La mobilisation continue malgré la canicule    Le secteur de l'éducation renforcé par des infrastructures scolaires: 5 lycées, 30 groupes scolaires et 8 CEM pour la prochaine rentrée    DES ATTRIBUTS DE ZOMBIES    Le frère de Abdelghani Hamel arrêté à Oran    Une série de projets de loi et de décrets exécutifs    L'armée se rapproche de la ville clé de Khan Cheikhoun    Le Maroc tente d'induire en erreur l'opinion publique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Conseil constitutionnel rappelle les conditions
Candidature à l'élection présidentielle et dépôt des dossiers
Publié dans Le Midi Libre le 23 - 02 - 2019

Le Conseil constitutionnel a rappelé, avant-hier dans un communiqué, les conditions de candidature à l'élection présidentielle du 18 avril 2019 et les délais de dépôt desdossiers.
Le Conseil constitutionnel a rappelé, avant-hier dans un communiqué, les conditions de candidature à l'élection présidentielle du 18 avril 2019 et les délais de dépôt desdossiers.
F aisant suite au communiqué n°01 du Conseil constitutionnel du 23 janvier 2019, portant conditionsde candidature à l'élection présidentielle, leConseil constitutionnel rappelle aux candidatsà la Présidentielle du 18 avril, queles conditions de candidature sont fixéesdans l'article 87 de la Constitution, renvoyant à d'autres conditions dans la loi organique 10-16 du 25 aout 2016, relativeau régime électoral, notamment en sesarticles 139 et 142", précise le communiqué. Selon la même source, l'article 139 de
la loi organique suscitée fait obligation aucandidat, de déposer un dossier constitué des pièces suivantes : - Une copie intégrale de l'acte de naissancede l'intéressé.- Un certificat de nationalité algérienned'origine de l'intéressé.- Une déclaration sur l'honneur attestant que intéressé possède uniquement lanationalité algérienne d'origine, et qu'il n'ajamais possédé une autre nationalité.- Une déclaration sur l'honneur attestantque l'intéressé est de confession musulmane.- Un extrait du casier judiciaire N°3 de l'intéressé.- Une photographie récente de l'intéressé.- Un certificat de nationalité algérienned'origine du conjoint de l'intéressé. -
Un certificat médical délivré à l'intéressé par des médecins assermentés. - Une déclaration sur l'honneur attestantque le conjoint jouit uniquement de la nationalité algérienne. - Un certificat de nationalité algérienne d'origine du père de l'intéressé. - Un certificat de nationalité algérienne d'origine de la mère de l'intéressé. - Une copie de la carte d'électeur de l'intéressé. - Une déclaration sur l'honneur attestant de la résidence exclusive, pendant dix (10) ans, au moins, sans interruption, précédant immédiatement le dépôt de candidature de l'intéressé. - Une attestation
d'accomplissement ou de dispense du service national pour les candidats nés après 1949. - Les signatures prévues à article 142 de la présente loi organique, - Une déclaration publique sur le patrimoine mobilier et immobilier de l'intéressé à l'intérieur et à l'extérieur du pays. (Le candidat doit publier dans deux quotidiens nationaux l'un en langue nationale officielle et justifier cette publication)- Une attestation de participation à la Révolution du 1er Novembre 1954 pour les candidats nés avant juillet 1942. - Une attestation de non implication des parents du candidat né après le 1er juillet 1942, dans des actes hostiles à la Révolution du 1er Novembre 1954. - Un engagement écrit et signé par le candidat portant sur: * La non utilisation des composantes fondamentales de l'identité nationale dans sa triple dimension islamique, arabe et amazighe. * La préservation et la promotion de l'identité nationale dans sa triple dimension islamique, arabe et amazighe. * Le respect et la concrétisation des principes du 1er Novembre 1954. *
Le respect de la Constitution et des lois en vigueur et l'engagement de s'y conformer. * La consécration des principes de pacifisme et de la Réconciliation nationale. * Le rejet de la violence comme moyen d'expression et/ou d'action politique et d'accès et/ou de maintien au pouvoir et sa dénonciation. * Le respect des libertés individuelles etcollectives et le respect des droits de l'Homme. * Le refus de toute pratique féodale, régionaliste et népotique. * La consolidation de l'Unité nationale. * La préservation de la Souveraineté nationale * L'attachement à la démocratie dans le respect des valeurs nationales. *
L'adhésion au pluralisme politique. * Le respect de l'alternance démocratique au pouvoir par la voie du libre choix du peuple algérien. * La préservation de l'intégrité du territoire national * Le respect des principes de la République- Le contenu de cet engagement écrit doit être reflété dans le programme du candidat prévu à l'article 176 de la présente loi organique. Outre ces conditions, l'article 142 de ladite loi stipule, que le candidat doit présenter : - Soit une liste comprenant 600 signatures individuelles de membres d'élus d'Assemblées populaires communales, de wilaya (APC et APW) ou parlementaires, et réparties au moins à travers 25 wilayas, - Soit une liste comportant 60.000 signatures individuelles, au moins, d'électeursinscrits sur une liste électorale et cessignatures doivent être recueillies à travers, au moins, 25 wilayas. Le nombre minimal des signatures exigées pour chacune des wilayas ne saurait être inférieur à 1.500. Les signatures sont portées sur un imprimé individuel et légalisées auprès d'un officier public. Les dits imprimés sont déposés en même temps que l'ensemble du dossier de candidature. Le Conseil constitutionnel rappelle que le dernier délai de dépôt des dossiers de candidature pour l'élection de président de la République, est fixé au 3 mars 2019 à minuit.
Le dossier de candidature doit être déposé par le candidat en personne, après rendezvous convenu auprès du secrétariat général du Conseil constitutionnel, contre accuséde réception, tous les jours y compris les vendredis et samedis. Le dépôt des dossiers de candidature s'effectue sur rendez-vous pris au préalable sur les deux numéros ciaprès021 79 00 88, 021 79 00 41. Pour plus d'informations, les citoyens sont invités à consulter le site électronique du Conseil constitutionnel "http://www conseil-constitutionnel.dz"
F aisant suite au communiqué n°01 du Conseil constitutionnel du 23 janvier 2019, portant conditionsde candidature à l'élection présidentielle, leConseil constitutionnel rappelle aux candidatsà la Présidentielle du 18 avril, queles conditions de candidature sont fixéesdans l'article 87 de la Constitution, renvoyant à d'autres conditions dans la loi organique 10-16 du 25 aout 2016, relativeau régime électoral, notamment en sesarticles 139 et 142", précise le communiqué. Selon la même source, l'article 139 de
la loi organique suscitée fait obligation aucandidat, de déposer un dossier constitué des pièces suivantes : - Une copie intégrale de l'acte de naissancede l'intéressé.- Un certificat de nationalité algérienned'origine de l'intéressé.- Une déclaration sur l'honneur attestant que intéressé possède uniquement lanationalité algérienne d'origine, et qu'il n'ajamais possédé une autre nationalité.- Une déclaration sur l'honneur attestantque l'intéressé est de confession musulmane.- Un extrait du casier judiciaire N°3 de l'intéressé.- Une photographie récente de l'intéressé.- Un certificat de nationalité algérienned'origine du conjoint de l'intéressé. -
Un certificat médical délivré à l'intéressé par des médecins assermentés. - Une déclaration sur l'honneur attestantque le conjoint jouit uniquement de la nationalité algérienne. - Un certificat de nationalité algérienne d'origine du père de l'intéressé. - Un certificat de nationalité algérienne d'origine de la mère de l'intéressé. - Une copie de la carte d'électeur de l'intéressé. - Une déclaration sur l'honneur attestant de la résidence exclusive, pendant dix (10) ans, au moins, sans interruption, précédant immédiatement le dépôt de candidature de l'intéressé. - Une attestation
d'accomplissement ou de dispense du service national pour les candidats nés après 1949. - Les signatures prévues à article 142 de la présente loi organique, - Une déclaration publique sur le patrimoine mobilier et immobilier de l'intéressé à l'intérieur et à l'extérieur du pays. (Le candidat doit publier dans deux quotidiens nationaux l'un en langue nationale officielle et justifier cette publication)- Une attestation de participation à la Révolution du 1er Novembre 1954 pour les candidats nés avant juillet 1942. - Une attestation de non implication des parents du candidat né après le 1er juillet 1942, dans des actes hostiles à la Révolution du 1er Novembre 1954. - Un engagement écrit et signé par le candidat portant sur: * La non utilisation des composantes fondamentales de l'identité nationale dans sa triple dimension islamique, arabe et amazighe. * La préservation et la promotion de l'identité nationale dans sa triple dimension islamique, arabe et amazighe. * Le respect et la concrétisation des principes du 1er Novembre 1954. *
Le respect de la Constitution et des lois en vigueur et l'engagement de s'y conformer. * La consécration des principes de pacifisme et de la Réconciliation nationale. * Le rejet de la violence comme moyen d'expression et/ou d'action politique et d'accès et/ou de maintien au pouvoir et sa dénonciation. * Le respect des libertés individuelles etcollectives et le respect des droits de l'Homme. * Le refus de toute pratique féodale, régionaliste et népotique. * La consolidation de l'Unité nationale. * La préservation de la Souveraineté nationale * L'attachement à la démocratie dans le respect des valeurs nationales. *
L'adhésion au pluralisme politique. * Le respect de l'alternance démocratique au pouvoir par la voie du libre choix du peuple algérien. * La préservation de l'intégrité du territoire national * Le respect des principes de la République- Le contenu de cet engagement écrit doit être reflété dans le programme du candidat prévu à l'article 176 de la présente loi organique. Outre ces conditions, l'article 142 de ladite loi stipule, que le candidat doit présenter : - Soit une liste comprenant 600 signatures individuelles de membres d'élus d'Assemblées populaires communales, de wilaya (APC et APW) ou parlementaires, et réparties au moins à travers 25 wilayas, - Soit une liste comportant 60.000 signatures individuelles, au moins, d'électeursinscrits sur une liste électorale et cessignatures doivent être recueillies à travers, au moins, 25 wilayas. Le nombre minimal des signatures exigées pour chacune des wilayas ne saurait être inférieur à 1.500. Les signatures sont portées sur un imprimé individuel et légalisées auprès d'un officier public. Les dits imprimés sont déposés en même temps que l'ensemble du dossier de candidature. Le Conseil constitutionnel rappelle que le dernier délai de dépôt des dossiers de candidature pour l'élection de président de la République, est fixé au 3 mars 2019 à minuit.
Le dossier de candidature doit être déposé par le candidat en personne, après rendezvous convenu auprès du secrétariat général du Conseil constitutionnel, contre accuséde réception, tous les jours y compris les vendredis et samedis. Le dépôt des dossiers de candidature s'effectue sur rendez-vous pris au préalable sur les deux numéros ciaprès021 79 00 88, 021 79 00 41. Pour plus d'informations, les citoyens sont invités à consulter le site électronique du Conseil constitutionnel "http://www conseil-constitutionnel.dz"


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.