«Non c'est non !»    «Des forces non constitutionnelles gèrent le pays»    «La grève ne doit pas toucher le système pétrolier et gazier»    L'ADE prépare la saison estivale    L'après-Bouteflika a déjà commencé    Bronn forfait face au Swaziland et l'Algérie    Les Verts pour terminer sur une bonne note    Le GS Pétroliers passe en quarts    Saisie de 100 g de cocaïne et 12,5 kg de kif    Saisie de 9 322 comprimés psychotropes    Si Boutef m'était conté    RCK - Démission du président Farès: Un directoire mis en place    Seddik Chihab: Le pays est gouverné par «des forces anticonstitutionnelles»    Retards dans le lancement des VRD et malfaçons: Les souscripteurs AADL dénoncent    Tébessa: La pénurie d'eau s'installe    USM Annaba: L'attaque, ce maillon faible    Algérie - USA: Des experts du FBI pour la formation aux enquêtes sur les vols de patrimoine culture    Programme spécial vacances à la salle Ahmed Bey    Ouverture «courant 2019» de trois antennes du CRMA    Refus des visas pour les Algériens    Réunion de travail entre les présidents de clubs et la FABB    Les joueurs poursuivent leur grève    Le corps du pilote italien Giovani Stafanit en voie d'évacuation vers son pays    Aide du PAM pour plus d'un demi-million de personnes    L'ONU présente un nouveau plan pour le retrait des combattants    200 millions d'euros de dégâts depuis le début du mouvement    Première section de formation pour les enfants autistes    Les postiers rejoignent el hirak    «Le mois de mars marqué par "les hauts-faits aux objectifs nobles" du peuple»    Cinq partis politiques lancent un «Rassemblement pour une nouvelle République»    Manifestations populaires et perspectives    Un artiste promis à un million de dollars au Japon    Cheïkh Aïchouba Mostefa dit Si Safa    Célébration du 57e anniversaire de la fête de la victoire    Lamamra maintient le cap    Cascade de démentis    VEHICULES CKD-SKD: Légère baisse de la facture d'importation    De pluies assez soutenues    Constantine : Fin des travaux de consolidation des stations du téléphérique    MARCHES POUR LE CHANGEMENT : Les personnels de la santé appellent au "respect de la Constitution", à "l'indépendance de la justice"    Tamanrasset : Adapter les textes régissant le commerce extérieur avec les spécificités des régions frontalières    Les derniers terroristes del'EI acculés au bord de l'Euphrate    El-Qods occupée: Escalade israélienne, condamnations et mises en garde palestiniennes    Crise au Venezuela : Washington parle de "négociations positives" avec Moscou    Après près de 30 ans à la tête du pays : Le président kazakh Noursoultan Nazarbaïev démissionne    France : La croissance 2019 revue en baisse à 1,4%, dit Le Maire    Ghardaïa, la 51e édition de la fête du tapis reportée sine die    Tlemcen : Les accords d'Evian au centre d'une rencontre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Conseil constitutionnel rappelle les conditions
Candidature à l'élection présidentielle et dépôt des dossiers
Publié dans Le Midi Libre le 23 - 02 - 2019

Le Conseil constitutionnel a rappelé, avant-hier dans un communiqué, les conditions de candidature à l'élection présidentielle du 18 avril 2019 et les délais de dépôt desdossiers.
Le Conseil constitutionnel a rappelé, avant-hier dans un communiqué, les conditions de candidature à l'élection présidentielle du 18 avril 2019 et les délais de dépôt desdossiers.
F aisant suite au communiqué n°01 du Conseil constitutionnel du 23 janvier 2019, portant conditionsde candidature à l'élection présidentielle, leConseil constitutionnel rappelle aux candidatsà la Présidentielle du 18 avril, queles conditions de candidature sont fixéesdans l'article 87 de la Constitution, renvoyant à d'autres conditions dans la loi organique 10-16 du 25 aout 2016, relativeau régime électoral, notamment en sesarticles 139 et 142", précise le communiqué. Selon la même source, l'article 139 de
la loi organique suscitée fait obligation aucandidat, de déposer un dossier constitué des pièces suivantes : - Une copie intégrale de l'acte de naissancede l'intéressé.- Un certificat de nationalité algérienned'origine de l'intéressé.- Une déclaration sur l'honneur attestant que intéressé possède uniquement lanationalité algérienne d'origine, et qu'il n'ajamais possédé une autre nationalité.- Une déclaration sur l'honneur attestantque l'intéressé est de confession musulmane.- Un extrait du casier judiciaire N°3 de l'intéressé.- Une photographie récente de l'intéressé.- Un certificat de nationalité algérienned'origine du conjoint de l'intéressé. -
Un certificat médical délivré à l'intéressé par des médecins assermentés. - Une déclaration sur l'honneur attestantque le conjoint jouit uniquement de la nationalité algérienne. - Un certificat de nationalité algérienne d'origine du père de l'intéressé. - Un certificat de nationalité algérienne d'origine de la mère de l'intéressé. - Une copie de la carte d'électeur de l'intéressé. - Une déclaration sur l'honneur attestant de la résidence exclusive, pendant dix (10) ans, au moins, sans interruption, précédant immédiatement le dépôt de candidature de l'intéressé. - Une attestation
d'accomplissement ou de dispense du service national pour les candidats nés après 1949. - Les signatures prévues à article 142 de la présente loi organique, - Une déclaration publique sur le patrimoine mobilier et immobilier de l'intéressé à l'intérieur et à l'extérieur du pays. (Le candidat doit publier dans deux quotidiens nationaux l'un en langue nationale officielle et justifier cette publication)- Une attestation de participation à la Révolution du 1er Novembre 1954 pour les candidats nés avant juillet 1942. - Une attestation de non implication des parents du candidat né après le 1er juillet 1942, dans des actes hostiles à la Révolution du 1er Novembre 1954. - Un engagement écrit et signé par le candidat portant sur: * La non utilisation des composantes fondamentales de l'identité nationale dans sa triple dimension islamique, arabe et amazighe. * La préservation et la promotion de l'identité nationale dans sa triple dimension islamique, arabe et amazighe. * Le respect et la concrétisation des principes du 1er Novembre 1954. *
Le respect de la Constitution et des lois en vigueur et l'engagement de s'y conformer. * La consécration des principes de pacifisme et de la Réconciliation nationale. * Le rejet de la violence comme moyen d'expression et/ou d'action politique et d'accès et/ou de maintien au pouvoir et sa dénonciation. * Le respect des libertés individuelles etcollectives et le respect des droits de l'Homme. * Le refus de toute pratique féodale, régionaliste et népotique. * La consolidation de l'Unité nationale. * La préservation de la Souveraineté nationale * L'attachement à la démocratie dans le respect des valeurs nationales. *
L'adhésion au pluralisme politique. * Le respect de l'alternance démocratique au pouvoir par la voie du libre choix du peuple algérien. * La préservation de l'intégrité du territoire national * Le respect des principes de la République- Le contenu de cet engagement écrit doit être reflété dans le programme du candidat prévu à l'article 176 de la présente loi organique. Outre ces conditions, l'article 142 de ladite loi stipule, que le candidat doit présenter : - Soit une liste comprenant 600 signatures individuelles de membres d'élus d'Assemblées populaires communales, de wilaya (APC et APW) ou parlementaires, et réparties au moins à travers 25 wilayas, - Soit une liste comportant 60.000 signatures individuelles, au moins, d'électeursinscrits sur une liste électorale et cessignatures doivent être recueillies à travers, au moins, 25 wilayas. Le nombre minimal des signatures exigées pour chacune des wilayas ne saurait être inférieur à 1.500. Les signatures sont portées sur un imprimé individuel et légalisées auprès d'un officier public. Les dits imprimés sont déposés en même temps que l'ensemble du dossier de candidature. Le Conseil constitutionnel rappelle que le dernier délai de dépôt des dossiers de candidature pour l'élection de président de la République, est fixé au 3 mars 2019 à minuit.
Le dossier de candidature doit être déposé par le candidat en personne, après rendezvous convenu auprès du secrétariat général du Conseil constitutionnel, contre accuséde réception, tous les jours y compris les vendredis et samedis. Le dépôt des dossiers de candidature s'effectue sur rendez-vous pris au préalable sur les deux numéros ciaprès021 79 00 88, 021 79 00 41. Pour plus d'informations, les citoyens sont invités à consulter le site électronique du Conseil constitutionnel "http://www conseil-constitutionnel.dz"
F aisant suite au communiqué n°01 du Conseil constitutionnel du 23 janvier 2019, portant conditionsde candidature à l'élection présidentielle, leConseil constitutionnel rappelle aux candidatsà la Présidentielle du 18 avril, queles conditions de candidature sont fixéesdans l'article 87 de la Constitution, renvoyant à d'autres conditions dans la loi organique 10-16 du 25 aout 2016, relativeau régime électoral, notamment en sesarticles 139 et 142", précise le communiqué. Selon la même source, l'article 139 de
la loi organique suscitée fait obligation aucandidat, de déposer un dossier constitué des pièces suivantes : - Une copie intégrale de l'acte de naissancede l'intéressé.- Un certificat de nationalité algérienned'origine de l'intéressé.- Une déclaration sur l'honneur attestant que intéressé possède uniquement lanationalité algérienne d'origine, et qu'il n'ajamais possédé une autre nationalité.- Une déclaration sur l'honneur attestantque l'intéressé est de confession musulmane.- Un extrait du casier judiciaire N°3 de l'intéressé.- Une photographie récente de l'intéressé.- Un certificat de nationalité algérienned'origine du conjoint de l'intéressé. -
Un certificat médical délivré à l'intéressé par des médecins assermentés. - Une déclaration sur l'honneur attestantque le conjoint jouit uniquement de la nationalité algérienne. - Un certificat de nationalité algérienne d'origine du père de l'intéressé. - Un certificat de nationalité algérienne d'origine de la mère de l'intéressé. - Une copie de la carte d'électeur de l'intéressé. - Une déclaration sur l'honneur attestant de la résidence exclusive, pendant dix (10) ans, au moins, sans interruption, précédant immédiatement le dépôt de candidature de l'intéressé. - Une attestation
d'accomplissement ou de dispense du service national pour les candidats nés après 1949. - Les signatures prévues à article 142 de la présente loi organique, - Une déclaration publique sur le patrimoine mobilier et immobilier de l'intéressé à l'intérieur et à l'extérieur du pays. (Le candidat doit publier dans deux quotidiens nationaux l'un en langue nationale officielle et justifier cette publication)- Une attestation de participation à la Révolution du 1er Novembre 1954 pour les candidats nés avant juillet 1942. - Une attestation de non implication des parents du candidat né après le 1er juillet 1942, dans des actes hostiles à la Révolution du 1er Novembre 1954. - Un engagement écrit et signé par le candidat portant sur: * La non utilisation des composantes fondamentales de l'identité nationale dans sa triple dimension islamique, arabe et amazighe. * La préservation et la promotion de l'identité nationale dans sa triple dimension islamique, arabe et amazighe. * Le respect et la concrétisation des principes du 1er Novembre 1954. *
Le respect de la Constitution et des lois en vigueur et l'engagement de s'y conformer. * La consécration des principes de pacifisme et de la Réconciliation nationale. * Le rejet de la violence comme moyen d'expression et/ou d'action politique et d'accès et/ou de maintien au pouvoir et sa dénonciation. * Le respect des libertés individuelles etcollectives et le respect des droits de l'Homme. * Le refus de toute pratique féodale, régionaliste et népotique. * La consolidation de l'Unité nationale. * La préservation de la Souveraineté nationale * L'attachement à la démocratie dans le respect des valeurs nationales. *
L'adhésion au pluralisme politique. * Le respect de l'alternance démocratique au pouvoir par la voie du libre choix du peuple algérien. * La préservation de l'intégrité du territoire national * Le respect des principes de la République- Le contenu de cet engagement écrit doit être reflété dans le programme du candidat prévu à l'article 176 de la présente loi organique. Outre ces conditions, l'article 142 de ladite loi stipule, que le candidat doit présenter : - Soit une liste comprenant 600 signatures individuelles de membres d'élus d'Assemblées populaires communales, de wilaya (APC et APW) ou parlementaires, et réparties au moins à travers 25 wilayas, - Soit une liste comportant 60.000 signatures individuelles, au moins, d'électeursinscrits sur une liste électorale et cessignatures doivent être recueillies à travers, au moins, 25 wilayas. Le nombre minimal des signatures exigées pour chacune des wilayas ne saurait être inférieur à 1.500. Les signatures sont portées sur un imprimé individuel et légalisées auprès d'un officier public. Les dits imprimés sont déposés en même temps que l'ensemble du dossier de candidature. Le Conseil constitutionnel rappelle que le dernier délai de dépôt des dossiers de candidature pour l'élection de président de la République, est fixé au 3 mars 2019 à minuit.
Le dossier de candidature doit être déposé par le candidat en personne, après rendezvous convenu auprès du secrétariat général du Conseil constitutionnel, contre accuséde réception, tous les jours y compris les vendredis et samedis. Le dépôt des dossiers de candidature s'effectue sur rendez-vous pris au préalable sur les deux numéros ciaprès021 79 00 88, 021 79 00 41. Pour plus d'informations, les citoyens sont invités à consulter le site électronique du Conseil constitutionnel "http://www conseil-constitutionnel.dz"


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.