15 ans de prison requis contre Zoukh pour octroi d'indus privilèges à la famille Hamel    Covid-19: des contacts en cours pour l'acquisition du vaccin dés sa disponibilité    Le documentaire "Objectif Hirak" primé en Inde    Premier League: Man City s'amuse contre Burnley    Le Maroc veut perturber une manifestation dénonçant l'agression à El Guerguerat    Football / Ligue 1 : cinq autres clubs signent la convention tripartite    Coup d'envoi d'une campagne de reboisement au niveau des structures universitaires    Zetchi donne des nouvelles de Belmadi    Energie: le gouvernement déterminé à instaurer un modèle énergétique durable    Groupe parlementaire FLN : la résolution du Parlement européen dépourvue du moindre fondement diplomatique    Lutte contre l'Islamophobie: L'Algérie réaffirme sa position "immuable"    PSG : Les mots forts de Neymar en hommage à Diego Maradona    Accidents de la route : Six décès et 253 blessés durant les dernières 48 heures    Décès de Aissa Megari : le Premier ministre présente ses condoléances    Abiy Ahmed rencontre les envoyés spéciaux de l'UA    «À Omar-Hamadi pour un résultat positif»    Ciccolini signe sa lettre de licenciement et rentre chez lui    Le Mouloudia décidé à relever le défi !    La dernière de Trump    Des membres du COA convoqués par la justice    La semaine des procès en appel à la cour d'Alger    «Tant que le virus est là, il n'y aura pas de reprise»    Saisie de 100 grammes de kif traité    7 personnes arrêtées pour des violences dans les quartiers    L'affaire de l'automobile sera rejugée    Beyoncé en tête avec 9 nominations aux Grammys, devant Taylor Swift et Dua Lipa    Réparation du grand orgue de Notre-Dame, un chantier très délicat    Cambridge lance un appel pour retrouver des carnets de Darwin «volés»    Le dernier Premier ministre élu démocratiquement emporté par le coronavirus    Le président Kaboré tend la main à l'opposition    L'OAIC confirme et précise    Vers l'extension de l'actuel accord de réduction    L'armée s'implique dans la lutte anti-Covid    Sit-in de soutien à Walid Nekkiche et aux détenus d'opinion    Les étudiants maliens en Algérie bloqués à Bamako    Abdelkader Ouali placé en détention provisoire    Des campagnes de vulgarisation pour améliorer les récoltes    Parfaite lune de miel dans un climat de tempête géopolitique    Nul sur toute la ligne    Vers la réalisation d'un théâtre de verdure et d'une bibliothèque    Lancement du concours "Ungal" du meilleur roman en tamazight    Les actrices intensifient la sensibilisation citoyenne    Secteur de l'habitat à Bouira : Les projets de logement social à la traîne    Ruines romaines de Bellimor à Bordj Bou Arréridj : Un patrimoine historique menacé    ANSEJ: Les créances des startups en difficulté rééchelonnées    Le ministre des Finances: Le problème de liquidités réglé dès décembre    Suppression de visas pour les Emirats: Le ministère des Affaires étrangères dément    Budget primitif 2021 de la wilaya: Plus de 30 milliards pour la réhabilitation du réseau de voirie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Dr Lyes Merabet met en cause le "non-respect" du confinement
Propagation inquiétante du coronavirus
Publié dans Le Midi Libre le 05 - 04 - 2020

Le Dr Lyes Merabet, président du Syndicat national des praticiens de la santé publique (SNPSP), a expliqué la propagation inquiétante du coronavirus
Le Dr Lyes Merabet, président du Syndicat national des praticiens de la santé publique (SNPSP), a expliqué la propagation inquiétante du coronavirus
Covid-19 en Algérie par le "non-respect du confinement sanitaire". " Je rappelle que le 19 mars, on parlait de 90 cas confirmés et de 9 décès du coronavirus Covid-19. Aujourd'hui, soit deux semaines après, on parle de 1.171 cas confirmés, et malheureusement de 105 décès. Il y a deux semaines, on parlait de 17 wilayas touchées, aujourd'hui il y a 40 wilayas où sont recensés des cas de Covid-19. Cela signifie que les chiffres augmentent très vite, qui veut dire une hausse des cas graves et des décès. La situation est très dangereuse", constate le Dr Merabet.Après avoir souligné en chiffres la propagation inquiétante de la pandémie, le président du Snpsp passe aux explications, en pointant le non-respect du confinement. "Cela veut que nous ne prenons pas au sérieux le confinement sanitaire. Je parle notamment des jeunes. Je constate ici dans la wilaya de Blida, ou dans d'autres wilayas, que le confinement n'est pas pris au sérieux.
Ce n'est pas un bon indice. Si on continue comme ça, la situation va se compliquer. On risque de se retrouver avec des milliers de cas, comme dans de nombreux pays", met en garde le Dr Merabet, en déplorant que toutes les opérations de sensibilisation menées pendant un mois sur le confinement sanitaire n'ont pas été entendues. "Qu'est ce qu'on attend ? Voulez-vous qu'on atteigne les niveaux de contaminations des pays les plus touchés ?", interroge le Dr Merabet, qui insiste sur " le respect du confinement sanitaire".
Le DrMerabet souligne "la forte pression sur les hôpitaux, notamment à Blida. Les services réquisitionnés sont saturés, les personnels de santé sont fatigués et inquiets, et constatent que les citoyens ne les aident pas, en organisant des parties de foot, et passent leur temps dans les rues, sans respect des mesures de prévention". "Le confinement n'est pas respecté, le citoyen n'a pas encore élevé son degré de conscience, comme durant le hirak", regrette encore le Dr Merabet qui lance un appel notamment aux jeunes. "Pensez à vos parents, à vos frères, à vos amis. Soyez patients deux ou trois semaines, nous sortirons peut-être de cette crise. Restez à la maison, ne la quittez pas sauf en cas de nécessité absolue", a-t-il conclu.
Covid-19 en Algérie par le "non-respect du confinement sanitaire". " Je rappelle que le 19 mars, on parlait de 90 cas confirmés et de 9 décès du coronavirus Covid-19. Aujourd'hui, soit deux semaines après, on parle de 1.171 cas confirmés, et malheureusement de 105 décès. Il y a deux semaines, on parlait de 17 wilayas touchées, aujourd'hui il y a 40 wilayas où sont recensés des cas de Covid-19. Cela signifie que les chiffres augmentent très vite, qui veut dire une hausse des cas graves et des décès. La situation est très dangereuse", constate le Dr Merabet.Après avoir souligné en chiffres la propagation inquiétante de la pandémie, le président du Snpsp passe aux explications, en pointant le non-respect du confinement. "Cela veut que nous ne prenons pas au sérieux le confinement sanitaire. Je parle notamment des jeunes. Je constate ici dans la wilaya de Blida, ou dans d'autres wilayas, que le confinement n'est pas pris au sérieux.
Ce n'est pas un bon indice. Si on continue comme ça, la situation va se compliquer. On risque de se retrouver avec des milliers de cas, comme dans de nombreux pays", met en garde le Dr Merabet, en déplorant que toutes les opérations de sensibilisation menées pendant un mois sur le confinement sanitaire n'ont pas été entendues. "Qu'est ce qu'on attend ? Voulez-vous qu'on atteigne les niveaux de contaminations des pays les plus touchés ?", interroge le Dr Merabet, qui insiste sur " le respect du confinement sanitaire".
Le DrMerabet souligne "la forte pression sur les hôpitaux, notamment à Blida. Les services réquisitionnés sont saturés, les personnels de santé sont fatigués et inquiets, et constatent que les citoyens ne les aident pas, en organisant des parties de foot, et passent leur temps dans les rues, sans respect des mesures de prévention". "Le confinement n'est pas respecté, le citoyen n'a pas encore élevé son degré de conscience, comme durant le hirak", regrette encore le Dr Merabet qui lance un appel notamment aux jeunes. "Pensez à vos parents, à vos frères, à vos amis. Soyez patients deux ou trois semaines, nous sortirons peut-être de cette crise. Restez à la maison, ne la quittez pas sauf en cas de nécessité absolue", a-t-il conclu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.