Sahara Occidental: Berlin exhorté à ne pas céder aux pressions de Rabat    Real : La promesse de Zidane pour la fin de saison    Un texte d'un «autre temps»    Deux ex-ministres appellent à son retrait    "L'économie ne peut se suffire d'ordres administratifs"    Tendances instables    Les modifications et les instructions de Tebboune    Vote de confiance sur fond d'optimisme modéré    Sultana Khaya victime d'une tentative d'élimination physique    L'historien Maati Monjib, en grève de la faim    Lomé pour faire le point sur les réformes    Le Commandant de la GN salue les réalisation et les succès de la femme algérienne    "Nous reprenons confiance"    La commission interministérielle tranchera le cas de la FAF    La sélection algérienne à la 2e place    Les Algériennes Ouallal et Asselah précocement éliminées    Benlamri ouvre son compteur but    «L'EN attend toujours l'autorisation pour s'envoler au Maroc»    Véritable drame à Chlef    7 personnes brûlées dans un incendie de véhicule    Au cinquième jour de fermeture de la RN 24, l'arbitrage de l'administration persiste    Des citoyens en attente d'un logement depuis 40 ans !    Petits beignets    "Pour endiguer le féminicide, il faut en finir avec le patriarcat"    La statue de Mohand Oulhadj inaugurée    Le Festival national du théâtre professionnel revient    La nation du quart de page    Les passionnés au rendez-vous de la première séance à New York depuis un an    Ils se sont rassemblés à Constantine: Retraités et radiés de l'ANP reviennent à la charge    Tiaret: Nouvelle cité, vieux problèmes    Environnement hostile    Comment vaincre l'échec ?    Les partis politiques s'y préparent    C'était un certain 08 mars 2007    Une campagne prématurée    Le vieux rêve prend forme    Les armes de la cyberguerre    La fabrique des mensonges!    Un réseau de narcotrafiquants démantelé    La mairie de Mizrana fermée    Le président Tebboune présente ses condoléances    Cinq personnes tuées dans une embuscade au nord du pays    Le MCO rejoint l'ESS en tête    L'Iran appelle les Européens à éviter «toute menace ou pression» sur le nucléaire    La Dgsn célèbre la Journée internationale de la femme    «Les femmes ont joué un rôle décisif dans l'histoire de l'Algérie»    Le double combat de la femme algérienne    Ces audacieuses qui façonnent la République    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





De nouvelles conditions imposées sur les véhicules
Auto-écoles
Publié dans Le Midi Libre le 24 - 01 - 2021

Dorénavant, les véhicules destinés à l'enseignement de la conduite automobile doivent répondre à de nouvelles exigences. C'est ce qui ressort de l'arrêté correspondant au 14 février 2019 portant cahier des charges des auto-écoles, qui vient de sortir dans le dernier numéro du Journal officiel. Concernant ces nouvelles exigences, le véhicule doit être doté d'unecarte de voiture- école d'enseignement de la conduite, délivrée par le directeur des transports de wilaya.
Dorénavant, les véhicules destinés à l'enseignement de la conduite automobile doivent répondre à de nouvelles exigences. C'est ce qui ressort de l'arrêté correspondant au 14 février 2019 portant cahier des charges des auto-écoles, qui vient de sortir dans le dernier numéro du Journal officiel. Concernant ces nouvelles exigences, le véhicule doit être doté d'unecarte de voiture- école d'enseignement de la conduite, délivrée par le directeur des transports de wilaya.
Les véhicules, destinés à l'enseignement de la conduite automobile, doivent répondre à la condition d'âge et aux caractéristiques suivantes : L'âge d'accès pour la première fois en exploitation est de moins de dix (10) ans pour les véhicules dont le poids total autorisé en charge (Ptac) n'excède pas 3.500 kilogrammes ; quinze (15) ans pour les véhicules de transport en commun de personnes et de transport de marchandises ; dix (10) ans pour les remorques et les semi-remorques. Ces véhicules en exploitation doivent être retirés de l'activité d'enseignement de la conduite automobile lorsqu'ils atteignent l'âge : de huit (8) ans pour les motocyclettes ; de quinze (15) ans pour les véhicules dont le poids total autorisé en charge n'excède pas 3.500 kilogrammes ; de vingt-cinq (25) ans pour les véhicules de transport en commun de personnes et de transport de marchandises ; de trente (30) ans pour les remorques et les semi-remorques. ar ailleurs, l'âge du véhicule est calculé, à compter de la date de sa mise en circulation
Les véhicules dont le poids total en charge autorisé n'excède pas 3.500 kilogrammes, doivent avoir un moteur d'une cylindrée de 900 cm3 au minimum ; une longueur minimale de 3 mètres ; être constamment propre et en parfait état. Les véhicules de transport en commun de personnes et de transport de marchandises, doivent être plus de 19 tonnes du poids total autorisé en charge pour la catégorie C ; égale ou supérieure à 5.5 tonnes du poids total autorisé en charge pour la catégorie C1 ; véhicule de la catégorie D d'une longueur d'au moins, 6.20 mètres, et d'une largeur, d'au moins, 2.10 mètres : être constamment propre et en parfait état. Toutefois, un délai de trente-six (36) mois, à partir de la date de publication du présent arrêté est accordé aux propriétaires des auto-écoles pour le changement de véhicule ayant atteint l'âge de retrait d'exploitation.
Les véhicules, destinés à l'enseignement de la conduite automobile, doivent répondre à la condition d'âge et aux caractéristiques suivantes : L'âge d'accès pour la première fois en exploitation est de moins de dix (10) ans pour les véhicules dont le poids total autorisé en charge (Ptac) n'excède pas 3.500 kilogrammes ; quinze (15) ans pour les véhicules de transport en commun de personnes et de transport de marchandises ; dix (10) ans pour les remorques et les semi-remorques. Ces véhicules en exploitation doivent être retirés de l'activité d'enseignement de la conduite automobile lorsqu'ils atteignent l'âge : de huit (8) ans pour les motocyclettes ; de quinze (15) ans pour les véhicules dont le poids total autorisé en charge n'excède pas 3.500 kilogrammes ; de vingt-cinq (25) ans pour les véhicules de transport en commun de personnes et de transport de marchandises ; de trente (30) ans pour les remorques et les semi-remorques. ar ailleurs, l'âge du véhicule est calculé, à compter de la date de sa mise en circulation
Les véhicules dont le poids total en charge autorisé n'excède pas 3.500 kilogrammes, doivent avoir un moteur d'une cylindrée de 900 cm3 au minimum ; une longueur minimale de 3 mètres ; être constamment propre et en parfait état. Les véhicules de transport en commun de personnes et de transport de marchandises, doivent être plus de 19 tonnes du poids total autorisé en charge pour la catégorie C ; égale ou supérieure à 5.5 tonnes du poids total autorisé en charge pour la catégorie C1 ; véhicule de la catégorie D d'une longueur d'au moins, 6.20 mètres, et d'une largeur, d'au moins, 2.10 mètres : être constamment propre et en parfait état. Toutefois, un délai de trente-six (36) mois, à partir de la date de publication du présent arrêté est accordé aux propriétaires des auto-écoles pour le changement de véhicule ayant atteint l'âge de retrait d'exploitation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.