Coupe d'Algérie.. La double confrontation CRB-NAHD officiellement au 5 juillet    Ligue des champions.. Sergio Ramos s'explique après la polémique concernant son carton jaune    Grand succès de «Nathan le sage» à Alger.. Le théâtre pour unir les humains    Première forte mobilisation dans la rue contre le 5e mandat    Tamanrasset, In Guezzam et Bordj Badji Mokhtar.. 39 orpailleurs arrêtés    Salon international de défense «IDEX-2019».. Gaid Salah à Abou Dhabi    Grand concours «Cirta Science» de Constantine.. 550 lycéens aux épreuves préliminaires    INTERSYNDICALE : L'éducation perturbée par une grève le 26 février    UN VEHICULE VOLE A MOSTAGANEM, RETROUVE A RELIZANE : Les 04 voleurs placés sous les verrous    PRESIDENTILLE 2019 : Le PT tranchera prochainement sur sa participation    Le jeune arrête à BBA libéré    REVISION DE LA LOI RELATIVE AU MOUDJAHID ET AU CHAHID : Prise en charge médicale optimale pour les Moudjahidine    Pas de campagne pour Belkhadem et Saâdani    Les assurances de Temmar    La Russie, la Turquie et l'Iran s'engagent à aider Damas à réaliser des réformes constitutionnelles    La justice refuse la libération d'un ex-ministre mozambicain    Abdelmalek Sellal s'emploie à banaliser le 5e mandat    Les faux dilemmes de Benflis et Hanoune    Ernesto Valverde prolongé    «La coupe de cheveux reflète inéluctablement notre idole»    Quelques vieilles saloperies jamais vraiment enterrées au cimetière de Boothill !    La sûreté de wilaya dresse son bilan : 12 réseaux de passeurs démantelés en 2018    Gare routière est : Un policier assassiné dans un bus    MO Béjaïa : Accord trouvé avec Bouzidi    Zone de Bellara, à El Milia (Jijel) : Lancement des travaux de viabilisation    Chambre de commerce : Une délégation américaine en visite à Oran    Coupe arabe des clubs. Al-Merreikh – MCA : Mission difficile pour le Doyen à Omdurman    LFP – sanctions : Huis clos pour le MOB, un an pour Harkabi    Coupe d'Algérie: La double confrontation CRB - NAHD au 5-Juillet    Bilan financier 2018: Ooredoo Algérie compte 13,8 millions d'abonnés    Le ministre du Travail l'affirme: Plus d'un demi million de nouveaux chômeurs diplômés chaque année    Chlef: Le vol de câbles téléphoniques inquiète    Sept médailles dont 3 en or pour l'Algérie    59ème anniversaire des essais nucléaires français en Algérie    Le premier Salon national du miel se déroulera cette année    Deux terroristes se font exploser à Sidi Bouzid    Plus de 100 000 bébés meurent annuellement en raison des guerres    Le réseau internet exposé aux attaques de l'exterieur du pays    Des avions français bombardent des civils à l'extrême Est    Saisie de 1, 260 kg de kif traité    «Les Yeux de Mansour» de Ryad Girod    Générale de Saha l'artiste    Manselkouch.. Manselkouch en ouverture    "Les masques sont tombés" : Moscou répond au journaliste de la BBC sur "l'attaque" à Douma    La dette publique des USA bat un nouveau record: en quoi Trump est-il différent d'Obama?    Abdelkader Kara Bouhadba installé dans ses nouvelles fonctions    Accord de pêche Maroc-UE : Le Tribunal européen ordonne à l'UE de respecter le droit international    Cameroun : L'opposant Maurice Kamto et ses partisans inculpés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La succession du Nigeria est ouverte, l'Algérie en outsider
14e édition de la CAN seniors-dames (Ghana du 17 novembre au 1er décembre)
Publié dans Le Soir d'Algérie le 17 - 11 - 2018

Le coup de starter de la 13e Coupe d'Afrique des nations CAN-2018 de football (dames) sera donné aujourd'hui au Ghana en présence des éternels favoris de la compétition, alors que l'Algérie, dont il s'agit de la 5e participation, tentera de se faire une place au soleil.
Le Nigeria (tenant du titre) sera le favori en puissance pour sa propre succession, lui qui a écrasé cette épreuve depuis sa création en 1991 en raflant 10 des 12 titres disputés jusque-là, alors que la Guinée-Equatoriale en a remporté les deux autres. Les Nigérianes devraient passer la phase de poules sans encombre dans un groupe B composé aussi de l'Afrique du Sud, de la Zambie et de la Guinée-Equatoriale. L'hégémonie imposée par les Nigérianes risque fort de se prolonger lors de cette édition, marquée par le retour de l'Algérie, absente en 2016 au Cameroun. Le Ghana, pays hôte, sera le premier adversaire des joueuses de la sélectionneuse Radia Fertoul samedi au stade d'Accra (16h30 algérienne) dans un groupe A où figurent également le Cameroun (vice-champion d'Afrique) et le Mali. «La sélection nationale a atteint la phase finale de la CAN à quatre reprises, mais elle n'a jamais réussi à sortir des poules. Donc, si au Ghana nous parvenons à passer au deuxième tour, ce sera déjà une grande première», a estimé Fertoul qui a succédé en août dernier à Azzedine Chih.

Le Ghana comme premier obstacle
La sélection algérienne, privée de son avant-centre vedette Naïma Bouhani-Benziane, forfait pour blessure, sera mise à rude épreuve dès l'entame de la compétition par une équipe ghanéenne qui bénéficiera des avantages du terrain et du public. Finalistes malheureuses en 1998, 2002 et 2006 et demi-finalistes en 2000, 2004 et 2016, les Ghanéennes aspirent à entamer «leur» CAN en force, une manière d'impressionner dès le début et avertir leurs futurs adversaires. Pour son dernier test préparatoire, le Ghana a disposé lundi de l'Afrique du Sud (1-0). Auparavant, les «Black Queens» se sont inclinées face à la Zambie à Lusaka (3-2) et ont fait match nul à Nairobi face au Kenya (1-1).
Le Ghana n'a pas toujours fait preuve d'une grande régularité. En 2008, 2010 et 2014, il a été incapable de passer le cap du premier tour et en 2012, il a été écarté de la phase finale par le Cameroun. «Nous avons préparé une équipe qui, à notre avis, est capable de remporter le tournoi. Ne tenez pas compte du passé. C'est une nouvelle histoire qui commence à Accra», a déclaré la sélectionneuse adjointe du Ghana, Mercy Tagoe Quarcoo. Les Algériennes enchaîneront ensuite en donnant la réplique mardi au Cameroun, finaliste malheureux à quatre reprises : 1991, 2004, 2014 et 2016.
Un autre match couperet attend donc le Onze algérien dans la quête d'un exploit. L'équipe nationale bouclera le premier tour en affrontant le 23 novembre le Mali, dont il s'agit de la 7e participation et qui aspire, à l'instar de l'Algérie, de passer le premier tour du tournoi, selon le sélectionneur malien Mohamed Housseyni Saloum. «Cette CAN sera plus difficile parce qu'elle regroupe les meilleures nations du continent. C'est pourquoi j'ai choisi des joueuses déterminées, concernées, avec un esprit de gagneuses.
C'est un mélange de cadres, de jeunes et d'expatriées, un groupe homogène qui ne manque pas d'atouts avec des secteurs et autres compartiments bien servis», s'est-il enthousiasmé. Mais selon la presse malienne, la participation des Aigles menacée par des histoires de primes de qualification non empochées n'a été confirmée qu'hier. Sur un autre registre, la Confédération africaine de football (CAF) s'est distinguée par une décision pour le moins surprenante, en annonçant par le biais de son Jury d'appel le 7 novembre, la réintégration de la Guinée-Equatoriale, initialement disqualifiée et remplacée par le Kenya, pour avoir utilisé la joueuse Annette Jacky Messomo, soupçonnée d'être camerounaise, lors des éliminatoires.
Une décision qui prive du coup le Kenya de prendre part à cette compétition. Rappelons enfin que les trois premiers à l'issue du tournoi qui prendra fin le 1er décembre, se qualifieront pour la Coupe du monde 2019 en France (7 juin - 7 juillet).
Le programme complet (en heure algérienne)
Groupe A (à Accra)
Samedi 17 novembre
Ghana-Algérie (16h30)
Mali-Cameroun (19h30)
Mardi 20 novembre
Ghana-Mali (16h30)
Cameroun-Algérie (19h30)
Vendredi 23 novembre
Cameroun-Ghana (17h, à Accra)
Algérie-Mali (17h, à Cape Coast)
Groupe B (à Cape Coast)
Dimanche 18 novembre
Nigeria-Afrique du Sud 16h30
Zambie-Guinée équatoriale 19h30
Mercredi 21 novembre
Nigeria-Zambie (16h30)
Afrique du Sud-Guinée équatoriale (19h30)
Samedi 24 novembre
Afrique du Sud-Zambie (17h, à Accra)
Guinée équatoriale-Nigeria (17h, à Cape Coast)
Demi-finales : (mardi 27 novembre)
Match de classement : (vendredi 30 novembre)
Finale : (samedi 1er décembre).
Le palmarès de la compétition
1991 : Nigeria
1995 : Nigeria
1998 : Nigeria
2000 : Nigeria
2002 : Nigeria
2004 : Nigeria
2006 : Nigeria
2008 : Guinée-Equatoriale
2010 : Nigeria
2012 : Guinée-Equatoriale
2014 : Nigeria
2016 : Nigeria.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.