Présidentielle.. Fin de la révision des listes électorales    Favorisant l'issue constitutionnelle et mettant en garde les «conspirateurs».. Les messages forts de Gaid Salah    Le général Chentouf a fui via l'aéroport d'Oran    Rebrab sous mandat de dépôt, les frères Kouninef entendus.. L'appareil judicaire mis en branle    Le ministre des Transports y a effectue une visite, Hier.. La nouvelle aérogare d'Alger inaugurée lundi    le président du snapo tire la sonnette d'alarme.. 244 médicaments en rupture    Lutte pour le maintien.. Huit clubs pour trois places en enfer    Al-Sadd.. Bounedjah frappe encore    Fédération algérienne de cyclisme.. Barbari seul candidat à la présidence    Casbah (Alger).. La 25e opération de relogement en préparation    Msila.. Psychotropes saisis    Grève à l'Université de Sidi Bel Abbès.. Les étudiants passent au vote    Baromètre.. En Baisse : Djamel Ould Abbès    Sri Lanka.. Daech revendique les attaques    La Chine dénonce Washington    72e festival du cinéma de Cannes.. Abou Leila en compétition à la Semaine de la critique    Festival d'Annaba du film méditerranéen.. La 4e édition reportée    MASCARA : Une femme arrêtée pour escroquerie    EL KERMA (ORAN) : Sit-in des élus devant le siège de l'APC    ORAN : 2 éléments de soutien aux terroristes arrêtés    PRESIDENTIELLE DU 4 JUILLET : Fin de la révision des listes électorales    MOUVEMENT PARTIEL DANS LE CORPS DES WALIS : Abdelkader Zoukh limogé    Soutien financier de la Ligue arabe face aux mesures de rétorsion d'Israël    Fausses statistiques, vraies subventions    L'entraîneur Cavalli s'en lave les mains    «Je n'ai peur d'aucune équipe»    Abdrezzak Lazreg élu nouveau président    Un documentaire en cours de réalisation    Libye: au moins 264 tués dans les combats depuis le 4 avril    Barça : Repos forcé pour Rakitic    Pétrole: le panier de l'Opep à plus de 72 dollars le baril    "Tout le système doit partir"    Décès d'un supporter    Les manifestants soudanais maintiennent la pression    Les exclus cadenassent le siège de la daïra    Cinq morts et sept blessés dans une collision    La croissance économique de l'Algérie ne suit pas    Les recettes douanières en légère hausse en 2018    "C'est une épreuve provocatrice et humiliante"    …sortir…sortir…sortir…    Selon Djilali Hadjadj: Près de 60 milliards de dollars détournés en Algérie en 15 ans    Analyse : Baisse de l'aide militaire US au Cameroun, une brèche pour la Russie ?    Le guide suprême nomme un nouveau chef des Gardiens de la Révolution    La déliquescence de l'Etat    La saison 8 de Games of Thrones censurée en Chine    La condition féminine en débat    Hommage à Yamina et Malika...    La semaine de la langue espagnole    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'opérette Novembre… sidjil el khouloud conquiert le public tlemcénien
Spectacle
Publié dans Le Soir d'Algérie le 17 - 01 - 2019

Le public tlemcénien a longuement applaudi la fresque Novembre… sidjil el khouloud, produite par l'Office national de la culture et de l'information (ONCI), présentée dans la soirée de lundi au palais de la culture Abdelkrim-Dali.
Des dizaines de jeunes danseurs et chanteurs ont superbement mis en valeur l'épopée du peuple algérien à travers sa longue histoire. Ce spectacle, mis en scène par Moussa Noun et produit à l'occasion du 64e anniversaire du déclenchement de la guerre de Libération nationale, a réussi à refléter les sacrifices du peuple algérien et l'attachement qu'il porte à sa patrie et à sa terre depuis la nuit des temps.
Le spectacle de plus d'une heure a comporté plusieurs tableaux retraçant les importantes étapes traversées par le pays depuis la lutte armée contre le colonialisme et les souffrances qu'avait endurées le peuple algérien uni et décidé à recouvrer sa liberté. Le metteur en scène Moussa Noun n'a pas omis d'évoquer d'autres périodes déterminantes dans la vie du pays : la période post-indépendance, les étapes de l'édification nationale, la décennie noire et l'étape de l'espoir et la paix rétablie avec la concorde et la réconciliation nationales.
Dans ce spectacle riche en couleurs, en rythmes et en sonorités, les danseurs et chanteurs n'ont pas cessé d'exprimer des messages d'amour, de paix, d'espoir et de patriotisme. Tous les rêves et les aspirations à un avenir radieux et prospère sont permis.
Le public, composé de familles et de jeunes, a replongé dans chacune des étapes historiques du pays. La fin de chaque tableau de la fresque est marquée par une longue ovation et des youyous, qui fusaient de chaque coin de la grande salle de spectacle du Palais de la culture.
La présentation de cette fresque artistique et musicale aux sonorités diverses puisées du folklore national et de la musique contemporaine a été organisée par l'ONCI qui compte également la reproduire dans d'autres wilayas.
Ce spectacle a été déjà présenté dans les wilayas d'Alger, Constantine, Oran et Ouargla, a rappelé le metteur en scène.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.