Les walis appelés à prendre des mesures urgentes pour améliorer les conditions de vie des citoyens    Algérie-Libye: le renforcement de la coopération économique soulignée lors d'un forum d'affaires    Le Président de la République visite le siège du MDN    Crash d'un avion militaire à Oum El-Bouaghi : Djerad présente ses "sincères condoléances" aux familles des deux victimes    VENTE DU LAIT EN SACHET : Bras de fer entre le ministre du Commerce et les distributeurs    ANNULATION DE VOLS A CAUSE DU CORONAVIRUS : Air Algérie dément    ALGER : Saisie de 1,7 milliard de centimes en faux billets    CORONAVIRUS : Tebboune ordonne le rapatriement des ressortissants algériens à Wuhan    LA WILAYA ENREGISTRE DES RETARDS DANS LES RACCORDEMENTS : Le gaz de ville, une priorité absolue à Oran    Palestine: le rejet du plan de paix américain pour le Proche-Orient s'intensifie    Médéa : campagne de sensibilisation aux accidents de la route    L'Algérie face à l'Allemagne, la Suède et la Slovénie    La CAT a saisi l'ITF    Anes Tounsi sacré «Meilleur nageur»    Kaci-Saïd : "Le MCA devait négocier le transfert de Bendebka"    Foot/ Ligue 1 (JS Kabylie): le Tunisien Yamen Zelfani nouvel entraîneur    Abdelkader Ouali soupçonné de lourdes affaires de corruption    Un protocole à la tête du client ?    Le retrait militaire américain du Sahel inquiète Paris    Le successeur d'Al-Baghdadi menace de s'attaquer à Tel-Aviv    Noureddine Chegrane expose son «Hommage au jazz» à Dar Abdeltif    Une feuille de route «sérieuse et réaliste» pour réformer le domaine    Un monde pas si fou que ça !    Alger, Annaba, Constantine et Blida accueillent la "Nuit des idées"    Cinq DG depuis le début du hirak    Plan d'action du gouvernement : Le Conseil des ministres se réunira la semaine prochaine    Emploi et formation en Algérie : Opportunités et défis de la révolution numérique    Salah Goudjil refuse de quitter le perchoir    Cancer du sein: 3800 femmes bénéficient d'un dépistage précoce à Biskra    Installation du Comité algérien de soutien et de fraternité avec le peuple libyen    Moyen-Orient : Spirale de violence en Irak    Coupes africaines : Le PAC se rapproche de l'élimination    «En Libye, Erdogan et Poutine profitent du retrait des états-Unis et de la division des Européens»    Archéologie à Ferkane à Tébessa : Découverte d'un bain romain dans la commune de Ferkane    Ciné-club à Bejaïa : Nadia Zouaoui raconte «l'islam de (son) enfance»    Education: Grève dans le primaire et mécontentement chez les syndicats    Tébessa: La journée de la douane    L'Arba: Saisie de plus de 3.200 comprimés psychotropes    L'après Berlin et la crise libyenne    MC Oran: Chérif El-Ouazzani dénonce des faits graves    Détenus du Hirak: Des libérations et des procès reportés    Il y a de l'eau dans le gaz !    BONBONS ET CARAMELS    Accords d'association avec l'UE et de la zone de libre-échange arabe: L'Algérie a mal négocié    Mostaganem: 35 personnes, dont un ex-wali et 11 cadres, accusés dans des affaires de corruption    Deuxième place pour Reguigui    Décès du moudjahid Guergour Ahmed    Le gouvernement dément la mort de manifestants    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les nouveaux épouvantails
Publié dans Le Soir d'Algérie le 24 - 03 - 2019

Celui-là, on l'attendait parce qu'on le redoutait par-dessus tout : en la matière, les islamistes ont déjà administré aux Algériens la plus douloureuse des épreuves, étalé sur plus de dix ans de drames, pendant lesquels le pays a souvent frôlé le chaos. Mais de l'attendre, les Algériens ont peut-être pris une longueur d'avance sur ses menaces. Il est certainement encore là mais on le sait et ce n'est déjà pas si mal comme moyen de défense. Il y en a même qui soutiennent dur comme fer que l'Algérie en est définitivement prémunie. D'autres sont à un moindre niveau d'optimisme mais d'une manière générale, l'essentiel est là : le pouvoir ne peut plus l'agiter comme « effaroucheur » des colères populaires et des aspirations à l'émancipation. Déjà qu'il n'a pas toujours réussi quand le danger était réel et quand il lui restait encore quelques îlots de crédibilité, il ne va pas réussir maintenant que l'islam politique est militairement à terre, en même temps que s'est érodé jusqu'à l'os ce que le système parvenait encore à entretenir comme illusions. Surtout pas maintenant que l'Algérie est précisément dans la rue pour demander, sans autre forme de procès, leur… départ. En termes plus clairs et plus simples, le pouvoir reçoit quotidiennement, et les vendredis plus que les autres jours, le message suivant : rien ne compte désormais plus que votre départ et le plus tôt sera le mieux. Et face aux velléités de gagner du temps, on ne sait d'ailleurs jamais pour quoi faire avec précision, face aux entourloupettes grossières et aux grenouillages en tous genres la rue leur renvoie un autre message dans la foulée : vous êtes vraiment mal placés pour concevoir une sortie de crise. Ou plus cinglant encore : vous êtes le problème, vous ne pouvez pas être la solution ! Alors les derniers « ralliements » au mouvement populaire, politiquement hilarant et moralement indigne, ne peut pas inquiéter outre mesure, pour peu que le cap soit maintenu. Le FLN,« incapable de tourner le dos à la volonté du peuple » ou, pire, « le FLN partie intégrante du mouvement de protestation », se balaie d'un revers de main. A chaque nouvelle contorsion, la rue répond par plus de volume, par plus de détermination et plus de sérénité dans l'action. Elle vient, en ce vendredi pluvieux, d'étouffer dans l'œuf, par la vigilance et la fermeté, la dernière trouvaille : investir la rue en tentant de folkloriser la révolte et en l'installant dans la kermesse. Ça, on ne l'attendait peut-être pas mais on l'a vu rapidement venir.
S. L.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.