PARQUET GENERAL PRES LA COUR D'ALGER : Les dossiers de 12 personnalités remis à la Cour Suprême    PRESIDENTIELLE : 2 candidatures déposées au Conseil constitutionnel    AADL 1 : Plus de 4 750 logements attribués au niveau national    ORAN : 590 surveillants de baignade pour les 34 plages autorisées    Quatre narcotrafiquants arrêtés à Tlemcen    Le président insiste sur son départ, l'ère Hyproc loin de commencer    Le projet de loi sur les hydrocarbures finalisé    La Palme d'or pour le «Parasite» de Bong Joon-ho    Man City : Un milieu belge pour remplacer David Silva ?    Une bande de malfaiteurs neutralisée    Campagne sur les risques liés à la saison estivale    Barça : Bartomeu prévoit des arrivées mais également des départs    Ligue 1 Mobilis: Le programme des rencontres de la 30ème journée    Trump relativise les tirs de missiles nord-coréens    La police diffuse de nouvelles photos du suspect    Les raisons d'une visite    Lotfi Cheriet retournera-t-il à l'Arav ?    Sahli et Belaïd se retirent de la course    Transition : la mort de l'article 102    Flambée des cours et tension sur les devises en vue    Belaïli et l'EST se rapprochent du sacre    Les itinéraires-bis vers la capitale, les impers noirs ou gris et tous les chemins qui ne mènent pas à Achgabat !    Benflis : "Bensalah et Bedoui sont disqualifiés"    Grève de deux jours à partir de mardi    Venezuela: Guaido refuse tout "faux dialogue" avec Maduro    Galettes de légumes    5 224 élèves aux examens de 5e    Sachez que…    Téhéran dénonce la surenchère américaine    Le public algérois renoue avec le fado    Baâziz enflamme le public à Dar Abdeltif    Le retour de Kamel Ferrad    Le pessimiste, cet ennemi du bonheur    Un éveil populaire pour une Algérie disruptive (Partie 1)    Skikda : Prison ferme pour cinq douaniers    Tlemcen: Un cinquième groupe de soutien à Daech démantelé    Le RCD demande à la justice de convoquer Abdelaziz Bouteflika    Tiaret: Des travailleurs sans salaire depuis 30 mois    Volley-ball - Coupe d'Algérie messieurs: Le GSP sans problème    Lâche agression d'une fonctionnaire    Le président Trump effectue une visite au Japon    Des adoptions dans un climat délétère    Asselah offre le maintien à son équipe    L'activité en baisse de 85%    La liste s'allonge    Tahar Djaout était assassiné    2019: l'Année de l'Algérie à Cannes    Abdelkrim Tazaroute lui consacre une biographie Vibrant hommage à Brahim Izri    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les 7 000 LPL de Draâ Errich en voie de règlement
ANNABA : APRÈS LA REMISE DE 1 000 CLES
Publié dans Le Soir d'Algérie le 21 - 04 - 2019

Les 1000 bénéficiaires de logements publics locatifs (LPL), relevant du quota des 7 000 logements de ce type au nouveau pôle urbain de Draâ Errich et qui se sont acquittés des frais de cautionnement, ont reçu en fin de semaine leurs clés dans une ambiance festive.
Lors d'une cérémonie organisée par l'Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI), sur le site même, le millier de familles bénéficiaires occuperont des logements flambant neufs. Elles habitaient dans des conditions difficiles depuis des décennies dans des logements insalubres ou menaçant ruine du chef-lieu de wilaya. Sous la supervision du chef de l'exécutif de la wilaya, le directeur de cet office, installé il y a moins de deux mois, s'est attelé depuis avec le gros des effectifs de son office à accélérer la cadence de finition des logements et des autres travaux des voies et réseaux divers (VRD) pour permettre aux familles d'emménager dans les meilleurs délais. La majorité de ces familles attendaient depuis la publication des listes de bénéficiaires en août 2017 de voir le bout du tunnel. De commissions de contrôle des fichiers en commissions de visites inopinées des lieux de logement des demandeurs de logements, l'opération s'est éternisée. Il fallait débusquer les indus demandeurs ayant bénéficié de complicité parmi certains fonctionnaires et élus. Et le résultat a été édifiant. Plus de 2 000 noms sur les 7 000 bénéficiaires ont été retirés des listes. Ce sont de gros commerçants, entrepreneurs, cadres avec des salaires dépassant dix fois le SNMG, propriétaires de logements dont des villas cossues en Algérie et même à l'étranger, ayant bénéficié de terrain à bâtir alors que certains pères de famille attendaient d'avoir un toit depuis des décennies. Devant cette situation explosive qui a fait réagir la population pour exprimer son mécontentement à plusieurs reprises en occupant la rue, sans heurts heureusement avec les forces de l'ordre. Pour désamorcer la bombe que lui a léguée son prédécesseur, le nouveau wali, Toufik Mezhoud, était contraint de recourir à la persuasion en accordant plusieurs audiences à ceux qui ont déposé des recours tout en poursuivant l'assainissement des listes préétablies, œuvre de fonctionnaires et d'élus zélés ou intéressés. Même s'il existe aujourd'hui encore quelques mécontents qui se font entendre de temps en temps, cette affaire de 7 000 logements est en voie d'être réglée définitivement une fois les 2.000 derniers bénéficiaires logés au pôle urbain de Draâ Errich. Ils le seront dans les semaines à venir. En tous les cas, au plus tard avant la célébration de la fête de l'Indépendance, selon les assurances du wali de Annaba.
A. Bouacha


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.