Premier League : Pas de reprise début mai et réduction de salaire pour les joueurs    Trois journalistes du quotidien Sawt El Akher sous contrôle judiciaire !    Bengrina dénonce l'attaque d'une chaîne tv française contre l'Algérie    LUTTE CONTRE LE COVID 19 : Le ministre Chitour appelle les enseignants à s'impliquer    DISPONIBILITE DES PRODUITS ALIMENTAIRES : Le ministre du Commerce rassure    Mines antipersonnel: l'Algérie marque le journée internationale de sensibilisation au problème    DEFENSE NATIONALE : Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés en mars    RAPATRIEMENT DES ALGERIENS BLOQUES EN TURQUIE : Plusieurs hôtels affectés à l'accueil    CORONAVIRUS EN ALGERIE : 1171 cas confirmés et 105 morts    MOSTAGANEM : Des TPE livrés gratuitement aux commerçants dans deux mois    Coronavirus: le ministre de la jeunesse et des sports rassure les athlètes    185 nouveaux cas confirmés et 22 nouveaux décès enregistrés    Décès de Kheddad: l'Organisation américaine des juristes rend hommage à un défenseur incontestable et un négociateur assidu    Adrar: large élan de solidarité de la société face aux risques du Covid-19    Quelles alternatives à la crise sanitaire, économique et financière ?    Mines antipersonnel: Tahar Salhi, une des victimes de la barbarie du colonisateur français    Secousse tellurique de 3,2 degrés dans la wilaya de Batna    Covid19-compte spécial de solidarité: la LFP fait don de 10 millions de dinars    Recul de l'activité de Naftal de 50% depuis la deuxième quinzaine de mars    Ligue 1-USM Alger: "les discussions avec Anthar Yahia ont bien avancé"    Covid-19: fermeture, dès vendredi, du marché quotidien de Réghaia    Des pluies, parfois orageuses, annoncées ce vendredi, au Centre du pays    Coronavirus: l'Opep+ va se réunir lundi par vidéoconférence    Le numérique au secours de la culture à l'heure du confinement sanitaire    Covid-19: un couloir vert pour les produits médicaux et les équipements de protection    FMI: des mesures à engager assurant la reprise économique après le confinement    Man United : Solskjaer fait une demandes aux épouses des joueurs    Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés et des munitions saisies durant le mois de mars    « Le peuple du 1er Novembre et du Hirak saura relever le défi »    Le Mouvement El-Bina dénonce l'attaque féroce" d'une chaîne de télévision publique française contre l'Algérie    Hamel écope de 15 ans de prison ferme    Appel à la libération des détenus d'opinion    Vers une plus forte chute de la demande    Sahara occidental : Décès du diplomate M'hamed Kheddad    Tunisie : Un terroriste de Daech arrêté    Condoléances    La suspension prolongée jusqu'au 19 avril    Sahara Occidental occupé : 139 000 tonnes de poissons exportés illégalement par le Maroc    Le syndicat et les travailleurs restent mobilisés    L'hommage de Larab Mohand Ouramdane aux arbitres    Un Chinois dans la tête d'un Algérien    Action de solidarité avec les confinés du Coronavirus : 10 000 ouvrages distribués    FAF - Réunion du BF: Réaction d'un fonds de solidarité    Le peuple cubain n'est-il pas ce merveilleux exemple qui indique la voie à suivre? La volonté de survie dans la dignité tout en marquant sa solidarité à l'international par élan humaniste    Le temps à l'émergence des start-up ?    Rafael Gómez, le dernier survivant de ces Espagnols qui ont libéré Paris    Vous ne détruirez pas notre maison pour construire la vôtre !    Les médecins cubains très sollicités face au coronavirus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«L'armée doit écouter les propositions des élites»
Ahmed Taleb Ibrahimi :
Publié dans Le Soir d'Algérie le 23 - 05 - 2019

Après l'appel signé samedi avec Ali Yahia Abdennour et Rachid Benyelles, dans lequel il est demandé à l'armée d'ouvrir le dialogue avec les partis politiques et les représentants du mouvement populaire, Ahmed Taleb Ibrahimi a lancé, hier, un nouvel appel à l'adresse de l'institution militaire.
Karim Aimeur - Alger (Le Soir) - A travers une lettre adressée aux jeunes du mouvement, l'ancien ministre des Affaires étrangères a demandé à l'armée d'écouter les propositions des élites pour une sortie de crise.
« Il est vrai que l'institution militaire est disciplinée et évite de se mêler directement dans les affaires publiques, mais dans la situation particulière que nous vivons, elle doit écouter les propositions des élites et des sages, et ne doit pas être un appui à des institutions rejetées par la population même si elle est dans une posture constitutionnelle constante programmée pour des situations ordinaires mais pas exceptionnelles comme celles que nous vivons aujourd'hui », a-t-il écrit.
Il a précisé que l'intervention de l'armée ne doit pas être une alternative à la légitimité populaire, mais doit être un canal pour concrétiser cette légitimité à travers une réponse claire aux revendications du peuple.
Cette lettre fait suite à l'intervention du chef de l'armée qui a décliné l'appel des trois et s'est interrogé sur « l'absence flagrante des personnalités nationales, des élites et des compétences nationales face aux évènements et évolutions accélérés que connaît notre pays et qui requièrent des propositions constructives à même de rapprocher les points de vue divergents».
Taleb Ibrahimi s'est dit étonné que les dizaines d'initiatives proposées par les partis, les syndicats et les personnalités n'aient pas été vues par les décideurs.
Il estime que la solution la plus efficace à la crise est de rassembler les articulations constitutionnelles des articles 7 et 8 avec l'interprétation qu'elles permettent en considérant le mouvement populaire comme un référendum, et certains articles de procédure permettant un transfert constitutionnel du pouvoir.
« La Constitution est l'œuvre des hommes. Elle ne doit pas être en décalage par rapport au mouvement du réel ni être une embûche devant le mouvement du futur. C'est ma vision pour sortir de la crise. Elle s'ajoute aux dizaines autres initiatives proposées par les partis, les syndicats et les personnalités. Je m'étonne qu'elles n'aient pas été vues par les décideurs », a-t-il écrit.
Il ajoutera que son but n'est pas de s'aligner avec un Algérien contre un autre.
« Ma préoccupation est de contribuer avec les autres fidèles à ce pays à trouver une issue pour sauver mon pays de l'impasse politique à moindre coût, car la poursuite de cette situation sera un saut dans l'inconnu, en plus du fait qu'elle fragilise notre économie et menace la stabilité qui est incontournable pour maintenir le rythme du développement », a-t-il expliqué.
Affirmant qu'il n'a aucune ambition en raison de son âge, il a expliqué que cela ne l'empêche pas de réagir à ce qui se passe dans le pays. « Je ne lésine pas sur les efforts, pour mettre ma modeste expérience au service de tous ceux qui ont adopté pour slogan l'amour de la patrie et le service du peuple jusqu'au retour de la souveraineté à celui qui la détient et qui est la source du pouvoir, le peuple », a-t-il affirmé. Il a appelé à maintenir la dynamique du changement en vue de construire un Etat de droit qui respecte les libertés et les droits de l'Homme avec une justice indépendante, une justice sociale réelle concrétisée par un partage juste du revenu national et des opportunités équitables offertes à tous.
K. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.