Premier League : Pas de reprise début mai et réduction de salaire pour les joueurs    Trois journalistes du quotidien Sawt El Akher sous contrôle judiciaire !    Bengrina dénonce l'attaque d'une chaîne tv française contre l'Algérie    LUTTE CONTRE LE COVID 19 : Le ministre Chitour appelle les enseignants à s'impliquer    DISPONIBILITE DES PRODUITS ALIMENTAIRES : Le ministre du Commerce rassure    Mines antipersonnel: l'Algérie marque le journée internationale de sensibilisation au problème    DEFENSE NATIONALE : Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés en mars    RAPATRIEMENT DES ALGERIENS BLOQUES EN TURQUIE : Plusieurs hôtels affectés à l'accueil    CORONAVIRUS EN ALGERIE : 1171 cas confirmés et 105 morts    MOSTAGANEM : Des TPE livrés gratuitement aux commerçants dans deux mois    Coronavirus: le ministre de la jeunesse et des sports rassure les athlètes    185 nouveaux cas confirmés et 22 nouveaux décès enregistrés    Décès de Kheddad: l'Organisation américaine des juristes rend hommage à un défenseur incontestable et un négociateur assidu    Adrar: large élan de solidarité de la société face aux risques du Covid-19    Quelles alternatives à la crise sanitaire, économique et financière ?    Mines antipersonnel: Tahar Salhi, une des victimes de la barbarie du colonisateur français    Secousse tellurique de 3,2 degrés dans la wilaya de Batna    Covid19-compte spécial de solidarité: la LFP fait don de 10 millions de dinars    Recul de l'activité de Naftal de 50% depuis la deuxième quinzaine de mars    Ligue 1-USM Alger: "les discussions avec Anthar Yahia ont bien avancé"    Covid-19: fermeture, dès vendredi, du marché quotidien de Réghaia    Des pluies, parfois orageuses, annoncées ce vendredi, au Centre du pays    Coronavirus: l'Opep+ va se réunir lundi par vidéoconférence    Le numérique au secours de la culture à l'heure du confinement sanitaire    Covid-19: un couloir vert pour les produits médicaux et les équipements de protection    FMI: des mesures à engager assurant la reprise économique après le confinement    Man United : Solskjaer fait une demandes aux épouses des joueurs    Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés et des munitions saisies durant le mois de mars    « Le peuple du 1er Novembre et du Hirak saura relever le défi »    Le Mouvement El-Bina dénonce l'attaque féroce" d'une chaîne de télévision publique française contre l'Algérie    Hamel écope de 15 ans de prison ferme    Appel à la libération des détenus d'opinion    Vers une plus forte chute de la demande    Sahara occidental : Décès du diplomate M'hamed Kheddad    Tunisie : Un terroriste de Daech arrêté    Condoléances    La suspension prolongée jusqu'au 19 avril    Sahara Occidental occupé : 139 000 tonnes de poissons exportés illégalement par le Maroc    Le syndicat et les travailleurs restent mobilisés    L'hommage de Larab Mohand Ouramdane aux arbitres    Un Chinois dans la tête d'un Algérien    Action de solidarité avec les confinés du Coronavirus : 10 000 ouvrages distribués    FAF - Réunion du BF: Réaction d'un fonds de solidarité    Le peuple cubain n'est-il pas ce merveilleux exemple qui indique la voie à suivre? La volonté de survie dans la dignité tout en marquant sa solidarité à l'international par élan humaniste    Le temps à l'émergence des start-up ?    Rafael Gómez, le dernier survivant de ces Espagnols qui ont libéré Paris    Vous ne détruirez pas notre maison pour construire la vôtre !    Les médecins cubains très sollicités face au coronavirus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le FCE sous l'influence des résidus de l'ère Haddad ?
M. Othmani démissionne, H. Khelifati renonce à sa candidature
Publié dans Le Soir d'Algérie le 23 - 05 - 2019

C'est une très inquiétante trajectoire qu'est en train de prendre le Forum des chefs d'entreprises (FCE) depuis que le vent de révolte a commencé à souffler sur le pays. Trajectoire inquiétante alors que l'on pensait que les choses commençaient peu à peu à se tasser en attendant que soit définitivement close la parenthèse des incertitudes avec la tenue, dans un mois, de l'élection devant doter le forum des patrons algériens d'une nouvelle direction appelée, entre autres missions, à lui redonner une image plus clean que celle qui lui collait depuis l'intronisation de Ali Haddad à sa tête, en 2014.
La disparition d'Ali Haddad du paysage du FCE n'a pas pour autant mis fin à la trouble période qui secoue le syndicat patronal le plus puissant du pays. Une période très agitée jusque dans ses tréfonds comme l'illustrent les hauts faits ayant marqué, dans la journée et en début de soirée de mardi, cette période pré-élection du nouveau président du FCE qui, en fin de compte, ne semble pas se dérouler comme dans le meilleur des mondes pour les patrons ayant pris sur eux la gageure de remettre le FCE dans le «droit chemin».
Ce n'est pas, en tous les cas, le président ayant pris en charge l'intérim après la démission forcée d'Ali Haddad, le 28 mars dernier, qui dira qu'au FCE l'on se prépare à une échéance aussi importante, qui pourrait soit remettre le FCE dans la bonne direction soit l'engloutir encore un peu plus profondément dans la crise.
En effet, le président par intérim depuis le 7 avril dernier, Moncef Othmani, a surpris tout son monde en annonçant sa démission survenue «après mûre réflexion et conformément à mes principes, valeurs et éducation». En fait, le désormais ex-président par intérim motive ce retrait par le contenu d'une correspondance de M. Samy Agli, un des deux candidats déclarés pour l'élection du 24 juin prochain, accusant Moncef Othmani d'impartialité dans le cadre du vote des délégations. «Une allégation, que je ne saurais accepter, qui intervient suite au rejet par mes soins de certains dossiers de vote des délégations non conformes à la procédure arrêtée et portée à la connaissance de l'ensemble des structures du FCE», se défend M. Othmani qui ne se perd pas en conjectures pour clairement accuser des résidus de l'équipe Haddad d'avoir lancé contre sa personne «une campagne diffamatoire d'une rare violence par certains vice-présidents aux objectifs inavoués visant à maintenir la mainmise sur le FCE comme par le passé».
Accusant ces vice-présidents de comportement «agressif et irresponsable», dont un s'est même permis de «porter atteinte à ma dignité en proférant à mon endroit des insultes et me menaçant physiquement en présence de témoins membres du Forum», M. Othmani a exprimé aux membres du FCE son incapacité à remplir son engagement de mener dans les meilleures conditions le processus devant aboutir aux élections du 24 juin en raison de ce comportement de la part d'individus dont il a clairement établi l'identité. Une tournure des événements qui, dans la soirée de mardi, a eu comme conséquence le retrait de sa candidature de la part de Hassan Khelifati, le P-dg d'Alliance Assurances, une semaine après l'avoir déposée et motivée par l'ambition de redonner au FCE l'image qu'il n'aurait dû jamais perdre.
Hassan Khelifati a non seulement décidé de retirer sa candidature mais également de quitter définitivement le FCE «en raison des magouilles constatées autour du scrutin par les tenants du statu quo», a-t-il confié dans une déclaration au journal online TSA, mardi soir, en réaction à la démission de Moncef Othmani de la présidence par intérim qui laisse ainsi dans une situation chargée en interrogations au sein du FCE, une association qui aurait pu beaucoup mieux capitaliser le privilège de représenter 4 000 chefs d'entreprises représentant 7 000 sociétés cumulant un chiffre d'affaires global de plus de 4 000 milliards de dinars.
Un autre gâchis d'une époque qui en a vu des tas sur tous les plans.
Azedine Maktour
Rahmoun Zergoune élu président par intérim
En milieu d'après-midi d'hier, pour parer à l'urgente situation qui prévaut au sein de son instance dirigeante, le conseil exécutif du FCE s'est réuni pour procéder à l'élection de Rahmoun Zergoune en qualité de président par intérim du Forum après avoir constaté que le quorum était atteint, selon un communiqué du même conseil exécutif qui avait au préalable pris acte de la démission de Moncef Othmani.
Le conseil exécutif du FCE a en outre décidé de maintenir en cours le processus d'organisation de l'assemblée générale ordinaire élective dont la tenue a été maintenue pour le 24 du mois prochain.
A. M.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.