Mutisme !    En solidarité avec le bâtonnier Sellini: Des avocats protestent à Alger    Une délégation en visite à la Zone industrielle d'Es-Senia: La Chambre du Commerce apporte son soutien aux opérateurs économiques    Sites expropriés pour l'implantation des logements AADL à Es-Sénia: Des exploitants agricoles non indemnisés en appellent au ministre    Mascara: Le foncier industriel inexploité sera récupéré    Combats meurtriers au Karabakh: L'Azerbaïdjan et l'Arménie au bord de la guerre    Adrar: Des promesses pour le secteur de la jeunesse et des sports    CA Bordj Bou-Arréridj: Vers une autre saison ratée    USM Bel-Abbès: Chérif El-Ouazani ne fait pas l'unanimité    Protection des consommateurs: «Les Associations sont empêchées d'accomplir leur mission»    Pluies orageuses sur le Centre et l'Est    Djelfa: Trois morts dans une collision    LE BIENFAIT D'UN VIRUS    De pays de demain et de l'Algérie post-novembriste    «Le vent du sud ou ouargla la sultane des oasis»    Les avis des partis et des personnalités    Sit-in des avocats à Alger    Les propositions des uns et des autres    Les contaminations continuent de baisser    L'Algérie a besoin d'un baril à 157 dollars    Guardiola encense de nouveau Mahrez    Report du procès en appel    Tottenham : Mauvaise nouvelle pour Son Heung-min    Liban: appels à s'attaquer aux raisons de l'obstruction pour surmonter l'impasse politique    L'opération de révision des listes électorales s'est déroulée dans de bonnes conditions    Sahara occidental: mise en garde contre l'escalade marocaine    Covid-19: 153 nouveaux cas, 104 guérisons et 3 décès    Rentrée scolaire 2020-2021: la date pas encore fixée    EMIGRATION CLANDESTINE : Sauvetage de 755 personnes durant la dernière semaine    ANSEJ : Large mouvement au niveau des directions d'annexes    Alger : sit-in des avocats pour réclamer le règlement de leurs problèmes professionnels    23 morts dans le crash d'un avion militaire    40 terroristes présumés tués par l'armée    Algérie-Mexique, le 13 octobre à La Haye    CONDOLEANCES    Abdelwahab Maïche, l'homme au tempérament de gagneur    Ces nids à problèmes    Le FFS refuse de cautionner le référendum constitutionnel    Le leader du Mouvement M5 rappelle le rôle primordial de l'Algérie    Programme dense par le TNA et les théâtres régionaux    Ouverture de la galerie "Diwaniya Art Gallery" à Alger    Une bouffée d'oxygène pour l'Algérie ?    Sommes-nous tous victimes de l'abstraction sélective ?    Et si on causait d'érotisme dans Les Mille et une Nuits ?    Robes noires    Vers l'abandon progressif de l'essence super à partir de 2021    Règlement de la crise malienne: les efforts de l'Algérie salués    Importation: Pas de retour aux licences    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'esprit joyeux et la sincérité de «Aâmmi Bachir», les secrets de sa notoriété
L'hommage des artistes au comédien disparu
Publié dans Le Soir d'Algérie le 13 - 08 - 2020

Le comédien et humoriste Bachir Benmohamed, plus connu sous le sobriquet de «Ammi Bachir», est décédé lundi à l'âge de 85 ans à son domicile situé à la cité Filali à Constantine, a appris l'APS auprès de la Direction locale de la culture.
Le défunt a participé dans plusieurs séries télévisées, entre autres Aassab wa Awtar, Ness Mleh City, Ya amer ya nessi, ainsi que les deux films Kahla wa baydha et Rih Tour, campant avec humour le rôle du père à «la traditionnelle», le supporter débordant d'énergie et le voisin toujours sur le qui-vive.
Le défunt devait être inhumé lundi après-midi au cimetière principal de Constantine. Par ailleurs, de nombreux artistes de la wilaya de Constantine ont reconnu unanimement que l'esprit joyeux et la sincérité des interprétations sont les secrets de la notoriété de l'humoriste Bachir Benmohamed, alias «Aâmmi Bachir», décédé lundi matin à Constantine, à son domicile familial, à l'âge de 85 ans.
Dans une déclaration à l'APS, Mohamed Hazourli, réalisateur de la célèbre série télévisée Aâssab oua Aoutar et compagnon de route du défunt pendant près d'un demi-siècle, a affirmé que Bachir Benmohamed «faisait preuve à chaque fois d'une grande aptitude à incarner les rôles qui lui sont attribués et dans lesquels il excellait grâce à sa profonde sincérité». Et d'ajouter : «Le défunt épousait pleinement les rôles assignés en toute sincérité, ce qui se reflétait dans son interprétation en le faisant se fondre dans la réalité, et en le rendant très apprécié par les gens.»
Affecté par le départ de celui qu'on prénomme «Aâmmi Bachir marka», l'acteur Hassan Benzerari, qui jouait en compagnie du défunt dans la célèbre série Aâssab oua Aoutar et dans le film Rih Tour, a fait part de sa «tristesse» suite au décès de l'humoriste, soulignant que sa disparition constitue «une grande perte pour la scène artistique algérienne en général et pour Constantine en particulier».
M. Benzerari a aussi évoqué «la sincérité et la sensibilité à l'extrême» de Bachir Benmohamed qui aimait écouter les autres, en plus de sa bonté et de sa gentillesse, soutenant qu'une relation de travail et d'amitié de plus de 30 ans les unit. Pour l'artiste Noureddine Bechkri, «le défunt Bachir Benmohamed était le père, le grand frère et le collègue que j'ai rencontré pour la première fois dans le théâtre amateur, en compagnie de Hassan Benzerari et Salah Adjabi, avec lesquels nous avons interprété des rôles dans de nombreuses pièces théâtrales au sein de la troupe Bahalil».
«Bachir Benmohamed a laissé derrière lui de beaux souvenirs inoubliables grâce à sa sincérité, son extrême modestie ainsi que son humour», a-t-il relevé.
Né en 1935 à Constantine, Bachir Benmohamed a participé à de nombreuses œuvres artistiques, telles que la série Aâssab Oua Aoutar produite par la station de la télévision régionale de Constantine, qui avait commencé à émettre en 1979. Il a également interprété plusieurs rôles dans des films et séries tels que Kahla oua baydha, Rih Tour, Ya amer ya nessi, Ness M'lah City et d'autres œuvres très connues et appréciées en Algérie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.