Constitution: les animateurs de la campagne insistent sur l'importance d'aller voter en masse    Anniversaire de la Guerre de libération: le Musée central de l'armée abrite un programme riche    Message du Président Tebboune à l'occasion de la Journée nationale de la presse    CPA: lancement inaugural de la finance islamique ce dimanche    Boukadoum prend part à la 16e réunion des ministres des AE du Dialogue 5+5    Le projet d'amendement constitutionnel nécessite un "avis consensuel"    Impératif de coordonner les efforts des journalistes algériens et sahraouis pour le droit à l'expression    Ouverture de plus de 91 000 postes d'emploi en 2021    Classement Fifa: l'Algérie gagne cinq places    Arsenal: Özil, la mise au point d'Arteta    Coronavirus : 266 nouveaux cas, 136 guérisons et 8 décès    Manchester City: Fernandinho absent au moins un mois    Mawlid: une campagne de sensibilisation sur les dangers des produits pyrotechniques    Donald Trump a un compte bancaire en Chine    Nouvelles législatives en décembre    "Les alertes de l'ONS auraient dû interpeller Sonatrach"    "La dévaluation du dinar est inévitable"    Prison ferme, relaxes et condamnations avec sursis    Banouh libéré de la JSK à moindre coût    Le stage de l'EN interrompu à cause de la Covid-19    Vers une dérogation pour le club amateur    Lourdes peines pour Oulmi et Ouyahia    "LE RECUL DU MULTILATERALISME A FAVORISE LA MULTIPLICATION DES CRISES" Aujourd'hui, dans    Une rentrée presque normale à Alger    Atelier scientifique sur les glissements de terrain    LES VERITES AMÈRES D'UNE ENSEIGNANTE    Benfodil, Bensayeh et Zimu, lauréats    Des actrices unissent leurs voix contre les féminicides    Lire délivre    Une rentrée adaptée au contexte sanitaire    Macron et l'arabe    «Le sigle FLN doit être restitué au peuple»    La liberté dans le respect de l'autre    Le mur, la blessure du Sahara s'invite au Festival de Lugano    Disney ajoute un avertissement à ses classiques contenant des clichés racistes    Prix Marcel Duchamp à l'artiste franco-canadienne Kapwani Kiwanga    Equipe Nationale : U20 Bensmaïn satisfait du stage    Le RAJA interdit de quitter le Maroc pour cause de Covid-19 : Menace sur la demi-finale retour de la LDC    Djerad plaide pour une réelle ouverture dans le domaine de l'industrie    El Tarf: L'attribution des aides au logement rural fait des mécontents    Le projet révision de la Constitution, le CNDH et les Principes de Paris    Qui veut juger Aboubakr Benbouzid ?    Musulmans de France, tous coupables ?    Partenariat université-industrie pharmaceutique: Vers la création d'un «Hub biotechnologie»    L'ambassadeur de France à la Chambre de Commerce et d'Industrie de l'Oranie: Les intérêts réciproques réaffirmés    Bouira: Le ministre met en garde les commerçants spéculateurs    Complaisances    LES CHEMINS EPINEUX    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La justice confirme l'inéligibilité du président régional catalan
Espagne
Publié dans Le Soir d'Algérie le 29 - 09 - 2020

La plus haute instance judiciaire espagnole a confirmé hier lundi la condamnation du Président indépendantiste régional catalan Quim Torra à une peine d'un an et demi d'inéligibilité pour désobéissance, entraînant automatiquement sa destitution et un risque de répercussions politiques majeures.
Dans son communiqué, relayé par des médias, «le Tribunal suprême confirme la condamnation à un an et demi d'inéligibilité de M. Torra pour un délit de désobéissance». Celui-ci avait refusé d'obéir «de manière réitérée et obstinée» aux ordres de l'autorité électorale lui enjoignant de retirer une banderole au contenu séparatiste de la façade du siège du gouvernement régional avant les élections législatives d'avril 2019, a ajouté le Tribunal suprême. Cette décision entraînera la destitution automatique de M. Torra de ses fonctions de Président de la Catalogne, une riche région du nord-est de l'Espagne aux compétences élargies et qui a été le théâtre en 2017 d'une tentative de sécession. M. Torra avait été condamné en décembre en première instance. Il devra, par ailleurs, payer une amende de 30 000 euros. «Oui, j'ai désobéi», avait-il reconnu lors de son procès. «Mais c'est parce qu'il était impossible d'obéir à un ordre illégal», avait-il ajouté, se prévalant de la liberté d'expression. Cette décision judiciaire risque d'avoir des répercussions politiques majeures en Espagne, où le gouvernement central de gauche dirigé par Pedro Sanchez pourrait avoir besoin des voix des indépendantistes catalans pour faire approuver son budget. Elle pourrait aussi raviver les tensions en Catalogne, où la condamnation en octobre 2019 de dirigeants séparatistes à la prison pour la tentative de sécession de 2017 avait entraîné de nombreuses manifestations, dont certaines avaient dégénéré en violences. Immédiatement après la décision du Tribunal suprême, l'association indépendantiste Omnium Cultural a appelé les indépendantistes à se rassembler lundi à 19h devant les mairies de la région.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.