Quelles formes pénales ?    Recouvrement des fonds détournés: L'Algérie en appelle à la responsabilité de l'ONU    Anis Rahmani condamné à trois ans de prison    Incendie d'un véhicule à Tizi Ouzou: Deux enfants succombent à leurs graves brûlures    "Beaucoup reste à faire"    Le Brent franchit la barre des 70 dollars    Zeghdoud à la barre de l'USMA    Le compte à rebours commence    148 nouveaux cas et 5 décès en 24 heures    Des perturbations annoncées dans 5 communes d'Alger    Quand les banques n'appliquent pas    Les femmes battent le pavé à Alger    «Journée de la colère» avec une nouvelle dégringolade monétaire    30 Morts    Après l'opposition, le pouvoir revendique la victoire    Lamentable posture pour les «démocrates»    Joan Laporta, le grand retour    Brèves Omnisports    Ouallal et Asselah précocement éliminées    Chanegriha rend hommage à la femme algérienne    Un repère pour la fixation des prix des médicaments    Le rêve d'une reprise    La santé pour tout le monde    Une neuvième victime retrouvée    Fin de la polémique sur les «tarawih»    Une exposition collective au Palais de la culture    «Résistance des femmes en Afrique du Nord»    Par-delà le bien et le mal    La réunion du GST-Mali, une opportunité pour faire le point sur le processus d'Alger    USMA: Zeghdoud nouvel entraineur    Des expériences féminines en matière "d'entrepreneuriat culturel" présentées à Alger    Sonelgaz: un indicateur de veille pour recenser les cas de discrimination hommes/femmes au travail    Crue de l'Oued Meknassa: le corps sans vie d'une huitième victime, retrouvé    Sahara Occidental: Berlin exhorté à ne pas céder aux pressions de Rabat    Vote de confiance sur fond d'optimisme modéré    Sultana Khaya victime d'une tentative d'élimination physique    "Nous reprenons confiance"    La FIFA officialise l'accord de Rabat    7 personnes brûlées dans un incendie de véhicule    La commission interministérielle tranchera le cas de la FAF    "L'économie ne peut se suffire d'ordres administratifs"    Tendances instables    Les think tanks et l'universitaire dans la sphère de l'économie de la connaissance    La statue de Mohand Oulhadj inaugurée    Le Festival national du théâtre professionnel revient    La nation du quart de page    Ils se sont rassemblés à Constantine: Retraités et radiés de l'ANP reviennent à la charge    C'était un certain 08 mars 2007    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Le FFS soumettra prochainement sa proposition de sortie de crise»
Youcef Aouchiche :
Publié dans Le Soir d'Algérie le 10 - 01 - 2021

Le premier secrétaire national du FFS, Youcef Aouchiche, a procédé, hier à Oran, à l'installation de la Fédération de wilaya. L'occasion de revenir sur plusieurs questions d'actualité, et tout particulièrement sur la convention politique nationale que prépare le parti. « Un nouveau contrat national que nous allons proposer à l'ensemble des acteurs politiques et sociaux, dans l'objectif d'asseoir une vision commune qui pourra garantir au pays d'accéder à la liberté et à la démocratie ».
Amel Bentolba - Oran (Le Soir) - Une convention nationale qui a pour objectif, dira l'intervenant, de garantir aux Algériennes et aux Algériens de vivre dignement et dans la prospérité mais également , « préserver l'intégrité territoriale de notre pays et préserver notre Etat national qui fait face à de multiples dangers et à des risques et des périls qui sont réels ».
Le but escompté par cette initiative qu'entreprend le parti du Front des forces socialistes est celui de trouver une solution politique consensuelle à la crise que traverse l'Algérie, dira le secrétaire national. « Le parti entreprend cette initiative dans le but de réunir toutes les forces politiques et sociales du pays sans exclusion, pour une solution de sortie de crise, qui soit à la hauteur des ambitions des Algériens et préserver l'unité et la souveraineté de notre Etat national. ». Une crise qui incombe, dira l'intervenant, «à la multiplication des décideurs et leur refus d'accorder un changement démocratique qui peut renforcer l'immunité nationale interne, et le second élément consiste en ces stratégies qui s'appliquent au niveau mondial et régional qui visent à disloquer les liens nationaux en facilitant le contrôle sur les richesses des pays et les nations».
Afin d'enrichir leurs propositions que contiendra la convention politique nationale, le FFS a convenu « la tenue d'une pré-convention dont l'objectif est d'impliquer nos militants, sympathisants et amis, dans le débat et la réflexion pour l'élaboration et l'adoption de notre proposition de sortie de crise, qui sera proposée ensuite à la classe politique et sociale», a expliqué Aouchiche. Dressant un tableau d'ensemble sur la situation du pays, l'intervenant parle « d'impasse et d'incertitude politique, de crise sanitaire sans précédent, et de panne économique, de détresse et de désarroi social.
Tous les indicateurs présagent d'un danger, si on n'entreprend pas un chemin politique véritable qui prépare le changement du régime et l'instauration d'une ère nouvelle, qui assure la souveraineté populaire et la construction d'un Etat de droit ».
Au FFS, l'on croit que le dialogue politique est à même de permettre la construction d'un Etat légitime, juste et l'instauration des bases du consensus national dans le but de préserver l'Etat national et renforcer l'harmonie sociale. «
Aujourd'hui, notre responsabilité en tant que parti et en tant que classe politique, que militants et activistes dans la société, est celle d'encadrer le Hirak populaire, et lui donner des prolongements, politique et social, indispensables pour traduire les objectifs pour lesquels s'est soulevé ce Hirak. Nous devons être responsables. ».
Lors de la pré-convention, que projette d'organiser le FFS, dans les plus brefs délais, « nous allons procéder à l'adoption d'un contrat national, qui sera une initiative de sortie de crise, proposé par le parti, que nous soumettrons à tous les frères et sœurs sur la scène politique ».
Et d'ajouter qu'aucune échéance électorale ne fera détourner le parti de son objectif.
A. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.