Création de projets: 50% des microcrédits prévus en 2021 au profit des femmes    Algérie Télécom: déploiement de 104 Km de fibre optique à Tamanrasset en 2020    Marché de Tidjelabine : Les prix s'envolent dès le premier jour    Le Liban renoue avec la contestation populaire : «Journée de la colère» au pays du Cèdre    D'amour et de guerre : Une littérature de combat    A l'initiative d'Appel égalité / La place des femmes dans le hirak    USM Alger : Zeghdoud remplace Froger    Face au refus du Maroc d'accueillir l'équipe Algérienne : La CAF tranchera pour un report ou une délocalisation de la CAN-U17    Italie : Ounas victime de propos racistes    Crue de l'Oued Meknassa à Chlef : le bilan s'alourdit à neuf morts    Education nationale : Oudjaout reçoit des représentants de syndicats du secteur    Ramadhan : Les médias appelés à étre responsable dans la sélection des programmes    Femmes, un combat universel    Journée internationale de la Femme : Ouverture d'une exposition d'œuvres artistiques    Cinéma. La 35e édition des prix Goya (Espagne) : Las Niñas (Les filles), meilleur film    Nice : C'est la tuile pour Youcef Atal...    7 façons de faire plus de sport au quotidien sans vous en rendre compte    Recouvrement des fonds détournés: L'Algérie en appelle à la responsabilité de l'ONU    Anis Rahmani condamné à trois ans de prison    Quelles formes pénales ?    Incendie d'un véhicule à Tizi Ouzou: Deux enfants succombent à leurs graves brûlures    Des perturbations annoncées dans 5 communes d'Alger    Le Brent franchit la barre des 70 dollars    Le compte à rebours commence    "Beaucoup reste à faire"    148 nouveaux cas et 5 décès en 24 heures    Match reporté à une date ultérieure    La JSK avec un effectif au grand complet    Joan Laporta, le grand retour    Un repère pour la fixation des prix des médicaments    30 Morts    Après l'opposition, le pouvoir revendique la victoire    Berlin exhorté à ne pas céder aux pressions de Rabat    Le rêve d'une reprise    La santé pour tout le monde    Fin de la polémique sur les «tarawih»    L'Algérie épuise ses stocks de vaccins    Quand les banques n'appliquent pas    Les femmes battent le pavé à Alger    Lamentable posture pour les «démocrates»    Chanegriha rend hommage à la femme algérienne    Une exposition collective au Palais de la culture    «Résistance des femmes en Afrique du Nord»    Par-delà le bien et le mal    Sahara Occidental: Berlin exhorté à ne pas céder aux pressions de Rabat    Tendances instables    "L'économie ne peut se suffire d'ordres administratifs"    La statue de Mohand Oulhadj inaugurée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Vente d'un manuscrit unique sur la bataille d'Austerlitz annoté par Napoléon
Il sera exposé à Paris pour la première fois par la galerie Arts et autographes
Publié dans Le Soir d'Algérie le 24 - 01 - 2021

Un manuscrit unique dicté et annoté par Napoléon durant son exil sur l'île de Saint-Hélène et relatant dans les moindres détails — et toujours à son avantage — les préparatifs et le déroulement de la bataille d'Austerlitz en 1805 sera mis en vente fin janvier à Paris.
Long de 74 pages densément écrites, ce manuscrit dicté par l'empereur déchu à son fidèle des fidèles, le général Henri-Gatien Bertrand, est corrigé à plusieurs endroits par Napoléon qui barre des mots ou inscrit dans la marge ses remarques d'une écriture minuscule. Au total onze annotations. Il est accompagné d'un plan de la bataille sur papier calque dessiné par le général.
Alors que s'ouvre l'année du bicentenaire de la mort du grand homme français, ce manuscrit sur sa plus grande victoire militaire qui marquera le sommet de sa gloire sera exposé à Paris pour la première fois du 27 au 30 janvier par la galerie Arts et autographes, et mis en vente à un million d'euros.
Il a été acquis dans les années 70 par le propriétaire de la galerie, Jean-Emmanuel Raux, expert de manuscrits et autographes, qui collectionne des documents sur l'Empire et l'avait trouvé dans des masses de papiers lors de la vente des héritiers Bertrand dans leur château de Châteauroux.
C'est là qu'a été découvert le manuscrit sur «la bataille des trois empereurs». «Personne ne regardait les écrits de Saint-Hélène à l'époque. C'est le document historique le plus fabuleux qu'on puisse trouver en mains privées sur l'histoire de France», déclare M. Raux.
Napoléon, bien que la révolution soit loin, écrit encore «7 frimaire», pour le 2 décembre 1805. La première personne n'est jamais employée, mais tout le temps la formule : «l'empereur dit...» «Napoléon livre une version enjolivée de la bataille. On l'observe dans l'intonation des phrases. C'est le fameux soleil d'Austerlitz», observe la fille du galeriste, Alizée Raux, qui a étudié en détail cette pièce unique.
Au long du texte, toutes les feintes et tactiques préparatoires — replis, négociations — pour faire croire à la faiblesse de l'armée napoléonienne, puis la bataille sont détaillés.
Les attaquants russes seront pris au piège et défaits en neuf heures environ. L'héroïsme du troupier comme de l'officier français est exalté, et les soldats, même gravement blessés, saluent encore l'empereur, selon ce récit. Cette vente a lieu dans le cadre de la foire d'art et d'antiquités belge «Brafa in the galleries», à laquelle participent 126 galeries dans 13 pays.
L'édition 2021, Covid oblige, se tient dans les galeries, chacune pouvant présenter jusqu'à neuf œuvres, que les collectionneurs peuvent voir sur place ou repérer sur internet.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.