Décès de la Moudjahida Annie Steiner    Un procès peut en cacher un autre    Le lanceur d'alerte Noureddine Tounsi restera en prison    Le dialogue est-il possible ?    Déstockage de 1940 quintaux de pommes de terre    Création d'une société ENR mixte Sonatrach/Sonelgaz : Que deviendra le programme solaire des 1000 mégawatts ?    Lancement d'une étude macroéconomique    La Banque mondiale table sur un baril à 56 dollars en 2021    Le premier cargo algérien accoste au port de Nouakchott    FAF : Zetchi passe la main à Amara    SuperLigue européenne : Dix clubs renoncent au projet    CR Belouizdad : Le Chabab poursuit son ascension    7 décès et 182 nouveaux cas    LES CANARIS FILENT EN QUARTS DE FINALE    Cote d'alerte    Promenade des Sablettes : Campagne de sensibilisation à la sécurité routière    Incendie au marché de gros des fruits et légumes    Plus de 600 affaires traitées depuis janvier    Grandiose marche nocturne à Akbou    7070 météorites algériennes filent illégalement à l'étranger    "Nous devons entretenir notre mémoire"    Le président de la société algérienne de néphrologie: «10.000 Algériens attendent une greffe de rein»    Ecoles primaires: Les appels au débrayage se multiplient    Amnesty International: «Une nette baisse des condamnations à mort en Algérie»    Des Algériens parmi eux: 18.000 enfants migrants non accompagnés disparus en Europe    BRAVADE VERBALE    La Ligue arabe, l'ONU et l'UE réclament leur retrait    Une période d'incertitude s'ouvre au Tchad    ECUEILS REGLEMENTAIRES ET COLÈRE DES SUPPORTERS    Un fonds de 7,55 millions d'euros pour les migrants    CONSTANTINEREND HOMMAGE AU SOUVERAIN DU MALOUF    Le salon du livre amazigh est né    Le challenge de deux présidents    «Possibilité non négligeable» d'une victoire de l'extrême droite    La sanglante guerre d'usure des Houthis    Des milliers de travailleurs investissent la rue    L'Algérie ne tombera pas    Dernière ligne droite avant la campagne    15 quintaux de kif marocain saisis    Le ministère du Commerce sensibilise    Les islamistes rêvent de victoire    346 Containers abandonnés    768 Logements sociaux électrifiés    Ghalem suspendu 6 mois    Brèves    L'art comme oeuvre marchande    Promouvoir la diversité linguistique amazighe    «Les centres d'archives sont une vitrine»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





24 harragas interceptés en 48 heures
ANNABA
Publié dans Le Soir d'Algérie le 08 - 02 - 2021

Les gardes-côtes du groupement territorial de la station maritime de Annaba ont empêché, en 48 heures, deux tentatives d'émigration clandestine à partir des côtes de cette wilaya.
Dans la nuit de samedi à dimanche, les gardes-côtes ont intercepté 13 harragas, âgés de 17 à 40 ans, dont un mineur, originaires de plusieurs wilayas, notamment de l'est du pays. Ils ont pris la mer à bord d'une embarcation traditionnelle avec l'objectif d'atteindre les côtes sardes (Italie), mais leur plan a échoué, après qu'ils furent découverts par les gardes-côtes. Moins de 48 heures auparavant, 11 autres candidats, âgés de 20 à 40 ans, en majorité originaires de la wilaya de Annaba, n'ont pu réaliser «leur rêve» de débarquer sur les rives nord de la Méditerranée. Et pour cause, leur embarcation de fortune a été stoppée net à quelque dix milles marins au nord de Ras-el-Hamra, sur la corniche de Annaba. Les deux groupes ont été ramenés sur la terre ferme où ils ont fait l'objet d'une visite de routine par le médecin de la Protection civile, qui les a déclarés en bonne santé. Ils seront traduits par la suite devant le procureur de la République pour tentative d'émigration clandestine. Alors que des informations faisaient état de retour au bercail de nombreux harragas du centre et de l'ouest du pays, après plusieurs semaines, voire mois dans les pays du sud de l'Europe, du fait des conditions exécrables qu'ils avaient vécues sur place, des jeunes de l'Est continuent à braver la mort et poursuivent l'aventure pour un chimérique paradis outre-mer.
A. Bouacha


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.