ENCORE UN PAS À FRANCHIR...    La Ligue arabe, l'ONU et l'UE réclament leur retrait    Une période d'incertitude s'ouvre au Tchad    Un fonds de 7,55 millions d'euros pour les migrants    "L'EN doit continuer à apporter de la joie aux Algériens"    C'EST DEJÀ LA FIN !    ECUEILS REGLEMENTAIRES ET COLÈRE DES SUPPORTERS    Six personnes arrêtées lors des manifestations    De fausses licences de moudjahidine pour importer des voitures    Lancement de "Lawhati" pour la vente d'œuvres d'art en ligne    CONSTANTINEREND HOMMAGE AU SOUVERAIN DU MALOUF    Le salon du livre amazigh est né    Le challenge de deux présidents    «Possibilité non négligeable» d'une victoire de l'extrême droite    La sanglante guerre d'usure des Houthis    Une enquête choquante    Les inconnues d'un scrutin    346 Containers abandonnés    768 Logements sociaux électrifiés    Victoire du CRB devant le CABBA    Brèves    Les Africains connaissent leurs adversaires    182 nouveaux cas, 129 guérisons et 7 décès en 24h    Des milliers de travailleurs investissent la rue    Les raisons de la 2e vague de la hausse des prix    15 quintaux de kif marocain saisis    Le ministère du Commerce sensibilise    Déprime ramadhanesque    Les islamistes rêvent de victoire    L'Algérie ne tombera pas    Dernière ligne droite avant la campagne    «Les centres d'archives sont une vitrine»    Projection de Hassan Terro    Expo «Quelques choses d'Alger»    Coupe de la Confédération (Gr. B / 5e J): victoire de la JS Kabylie devant Coton Sport (2-1)    Gouvernement: examen d'un projet de création d'une autorité de régulation du marché du tabac    Décès d'Idris Deby : la communauté internationale appelle à préserver la paix    Perturbation dans l'approvisionnement en huile de table    Grandiose marche nocturne à Akbou    Le marché dans tous ses états    Bechar: installation du nouveau chef de la sûreté de wilaya    Les appels à la libération de Rabah Karèche se multiplient    «Le sondage doit devenir un réflexe»    la liste des membres sélectionnés approuvée    Hausse au premier trimestre 2021    Lutte contre la criminalité : Démantèlement de groupes criminels    A partir de la citadelle d'Alger : Coup d'envoi des festivités du mois du patrimoine    La fièvre des stèles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Vers l'officialisation du korandji comme axe de recherches académiques
HCA
Publié dans Le Soir d'Algérie le 03 - 03 - 2021

Le secrétaire général du Haut Commissariat à l'amazighité (HCA), Si El Hachemi Assad, a annoncé dimanche à Béchar que le HCA va inscrire le korandji, parler de l'oasis de Tabelballa (382 km au sud de Béchar), comme axe de recherches scientifiques et académiques.
«Nous allons contribuer à la description de ce parler (unique en Algérie, ndlr) avec la contribution des universités de Béchar et Adrar ainsi que d'une équipe de spécialistes nationaux dans ce domaine pour sa valorisation», a indiqué Si El Hachemi Assad à la presse, en marge de sa visite de travail dans la région de Béchar. «Le Haut commissariat à l'amazighité va également contacter la direction générale de la recherche scientifique et du développement technologique du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique pour inscrire le korandji comme axe de recherche au titre des plans nationaux de recherches (PNR) et ceux de l'Académie africaine des langues (Acalan), ce parler reflétant la continuité naturelle spatio-temporel très peu étudiée entre l'Algérie et les régions subsahariennes sur des milliers d'années», a-t-il souligné. «Le vocabulaire korandji, qui est un mélange de songhaï (langue nilo-saharienne parlée dans plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest, ndlr), d'arabe et de tamazight, doit être valorisé et préservé», a ajouté M. Assad.
S'agissant de l'enseignement de tamazight dans la wilaya de Bechar, assuré dans huit écoles primaires, soit à 776 élèves encadrés par 7 enseignants spécialisés, le SG du HCA a plaidé pour «la généralisation de l'enseignement de cette langue nationale, la révision de la loi-cadre du système éducatif national et l'intégration de l'enseignement de tamazight, langue maternelle de nombreux Algériens, dans la politique globale du système scolaire».
«Il est inconcevable qu'une langue étrangère soit enseignée à nos élèves avant une langue nationale», a-t-il estimé, affirmant que «l'objectif est de mettre au diapason les lois de la République avec la réalité sociologique de notre pays et ce, en conformité avec les constantes nationales énumérées dans la dernière Constitution».
«Il s'agit aussi de redonner une nouvelle dynamique à la généralisation graduelle de l'enseignement de la langue nationale amazighe sur l'ensemble du territoire national», a souligné M. Assad.
Aussi, il a annoncé qu'une rencontre sur la «carte linguistique de tamazight» en Algérie sera organisée prochainement à Adrar, avec la participation de tous les professionnels du domaine dans le but de mettre en place «une stratégie pour le développement et la valorisation de la langue amazighe en Algérie».
Le secrétaire général du Haut commissariat à l'amazighité a souligné, également, que l'enseignement de la langue amazighe connaît une évolution au niveau national. Rappelant que le nombre d'enseignants de tamazight au niveau national est passé d'environ 233 durant l'année scolaire 1995-1996, à 1 902 enseignants en 2014-2015 pour atteindre en 2021 plus de 3 700 enseignants, il a salué la volonté de l'Etat dans la généralisation de cette langue nationale.
Auparavant, M. Si El Hachemi Assad a visité trois écoles primaires dans la commune de Bechar, où il a fait part de sa décision de renforcer leurs fonds de lecture en différents ouvrages littéraires dans les deux langues nationales. Il a achevé sa visite de travail d'une journée dans la wilaya par une séance de travail avec les responsables et cadres locaux de la Direction de l'éducation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.