Qualif. Mondial-2022 (4e journée): Niger-Algérie se déroulera finalement à 20h    Real Madrid: Benzema savoure sa bonne forme    Un membre du PNC appréhendé par les services de sécurité de l'aéroport de Paris Orly    Le grand gaspillage    Les islamistes marocains doutent de la régularité du scrutin    Incursion de près de 50 colons israéliens dans la mosquée d'El-Aqsa    Libération de 10 élèves enlevés en juillet dernier    Le procès en appel reporté au 10 octobre prochain    Un hommage a minima    Le MJS fixe un ultimatum au 30 septembre    L'aventure africaine débutera au Maroc    Trois morts et trois blessés sur la route    Mise en échec d'une tentative d'émigration clandestine    La saignée continue    Ouramdane Ahitous, le dernier forgeron d'Ihitoussen    La stèle du colonel Ali Mellah inaugurée à M'kira    Tayeb Thaâlibi inhumé au cimetière de Garidi à Alger    Reprise aujourd'hui avec Aït Djoudi    Delort et Boudaoui buteurs    Paris accuse, Washington et Canberra justifient    11 500 quintaux de lentilles et pois chiches pour lutter contre la spéculation    L'ANIE ignore les réserves des partis    Prise en charge psychologique des élèves    Vers une augmentation des tarifs    Prime de scolarité pour 61 000 élèves    Noureddine Bedoui inculpé    «L'économie nationale est dans une situation de précarité»    Trois joueurs de l'effectif de la saison écoulée retenus    Deux nouveautés chez Barzakh    Les dates officiellement fixées    Dos au mur    Des revendications en suspens: Les paramédicaux n'écartent pas le recours à la grève    Bouteflika et compassion religieuse    Mémoire indissociable    Benabderrahmane chez les sénateurs    Le remède miracle    Dites-le droit!    Le FFS est un rempart pour la patrie    «Une figure majeure de l'Algérie contemporaine»    L'épineux problème de Béjaïa    La campagne des locales sera virtuelle    L'hommage de Ramtane Lamamra    Nouvelles manifestations contre le pass sanitaire    Lamamra participe à la 76e session    Une forte baisse enregistrée    «Se battre pour défendre le film qu'on aime!»    Un concours de l'UE ouvert aux journalistes et aux artistes    Un écrivain pluriel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Un Aïd sans pain
BLIDA
Publié dans Le Soir d'Algérie le 22 - 07 - 2021

Alors que les commerçants de la wilaya de Blida, soumis au système de permanence durant les deux jours de l'Aïd, ont respecté le planning de la Direction du commerce, selon les affirmations officielles, certains boulangers, quant à eux, ont fait un pied-de-nez à cette décision, laissant les citoyens sans pain durant le premier jour de l'Aïd.
Beaucoup de boulangers n'ont pas ouvert alors que d'autres se sont contentés d'ouvrir aux premières lueurs du matin pour baisser rideau juste après, justifiant leur défection par leur obligatoire à satisfaire au rite du sacrifice du mouton. De ce fait, trouver une baguette de pain n'était pas aisée.
Certains citoyens ont dû sillonner toutes les rues de Blida à la recherche d'une boulangerie ouverte. Et si par chance ils en trouvent une, il leur faut s'armer de patience au vu de la longue file de personnes faisant la queue. Au quartier Benboulaïd, au cœur de Blida, les gens ont dû attendre leur tour pendant plusieurs dizaines de minutes pour se procurer leurs fameuses baguettes de pain. Idem pour la commune de Ouled Yaïch où le pain s'est fait rare le premier jour de l'Aïd. Pour un grand nombre de boulangers, ce sont les ouvriers qui sont la cause de cette carence car, habitant loin de Blida, ils partent tous chez eux pour passer l'Aïd en famille. Il faut dire que le problème de la disponibilité du pain au jour de l'Aïd a été toujours un fait récurrent à Blida. La Direction du commerce, qui a mobilisé plus de 2 500 contrôleurs pour observer le respect de la permanence des commerçants, va-t-elle verbaliser les boulangers ayant enfreint cette décision, sachant que les amendes peuvent aller jusqu'à 200 mille dinars, voire même la fermeture du commerce pendant une certaine durée.
M. B.
90 personnes ont consulté pour Covid-19 le premier jour de l'Aïd à l'hôpital de Boufarik
L'hôpital de Boufarik, dans la wilaya de Blida, a enregistré, le premier jour de l'Aïd el-Adha, un important flux de personnes ayant consulté pour Covid-19.
Presqu'une dizaine de cas jugés graves parmi les 90 malades s'étant présentés au service dédié au coronavirus ont été hospitalisés pour traitement surtout qu'ils présentaient des signes aggravants de la maladie. Dans le même sillage, le personnel médical de l'hôpital de Boufarik a eu à faire subir plusieurs test PCR à d'autres patients pour confirmer ou infirmer leur contamination.
Le reste des patients dont les signes sont moins alarmants se sont vu délivrer des ordonnances pour des soins et confinement à domicile.
M. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.