L'eau et l'exigence de prosternation    Appartenant à des hommes d'affaires condamnés pour corruption: Six sociétés nationalisées par l'Etat    L'été des émigrés    Hiroshima et Nagasaki : 06 et 09 août 1945 : Géopolitique de la terreur nucléaire (2/2)    Origine à déterminer    Impropres à la consommation: Plus de 120 kg de viande et produits alimentaires saisis    Oued Tlélat, Gdyel et Bir El Djir: 45 personnes interpellées par la police    Chute mortelle du 7ème étage d'un immeuble    L'écrivain Dib, la BNF et la terre algérienne    Quand la maintenance va, tout va durablement    GUERRE(S)...ET AMOUR    Man City : Mahrez pourrait être auditionné dans le procès de Benjamin Mendy    La négociation privilégiée par les deux pays    Ghali appelle à mettre un terme à l'obstination marocaine    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Le champion d'Afrique est algérien    Une sérénité nommée Madoui    Le PSV élimine Monaco    Les chantiers de la rentrée    Les nouveaux sillons    Quel impact sur la recomposition géostratégique mondiale?    Vacances à la belle étoile    2 quintaux de kif saisis par l'ANP    Le poteau de l'éternel problème    L'heure de la convergence patriotique    Loin d'être un discours de consommation    «Seul le droit international doit primer»    Un roman sur l'Algérie de 1920 à 1992    La «fleur du théâtre algérien»    L'occupant marocain encercle la maison de la militante sahraouie Meriem Bouhela    Le défilé militaire impressionnant du 5 juillet est "un message de fidélité" envers les Chouhada    Jeux de la Solidarité Islamique 2022 : Amine Bouanani (110m haies) décroche la première médaille d'or algérienne    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès de la Côte d'Ivoire    Tennis-Coupe Davis (Groupe 3 / Zone Afrique): l'Algérie menée au score (2-0)    Benabderrahmane s'entretient en Turquie avec le Premier ministre palestinien    Les relations algéro-turques évoluent conformément aux orientations des Présidents des deux pays    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Accidents de la circulation : 61 décès et 1.831 blessés en une semaine    ANP: 5 éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés en une semaine    Partenariat AT-Kaspersky: une large gamme de produits pour garantir la sécurité des clients    Equipe Nationale: Yacine Adli a choisi l'Algérie    USM Bel-Abbès: En voie de disparition !    Mali: 17 soldats et 4 civils tués, 9 militaires portés disparus    Les détails de l'opération UGTA    Il y a deux ans, disparaissait Nouria, la "fleur du théâtre algérien"    Musée d'Oran: une exposition d'arts plastiques à la salle des Beaux arts    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



TERRORISME
Merah, le capitaine �Zouheir� et les maquis de Boumerd�s
Publié dans Le Soir d'Algérie le 13 - 06 - 2012

Les services de renseignement fran�ais auraient tent� d�infiltrer et manipuler les terroristes islamistes alg�riens par l�entremise de Mohamed Merah qu�ils avaient envoy� � Boumerd�s et Tizi-Ouzou pour y nouer des contacts. Mohamed Merah aurait �t� pris en charge et missionn� par un capitaine des renseignements g�n�raux (RG) fran�ais pr�tendument djihadiste, un certain Jossier, agissant sous le sobriquet de Zouheir.
Sofiane A�t Iflis - Alger (Le Soir) - L�affaire Mohamed Merah est-elle en passe de livrer quelques dessous jusque l� insoup�onn�s ? Deux vid�os d�crypt�es par le journal Echourouk jettent le scandale sur les services de renseignement fran�ais qui auraient exploit� la foi de Merah en le djihad pour en faire un agent infiltrant pour les besoins de la manipulation les groupes terroristes s�vissant en Alg�rie. Ces vid�os, film�es par Mohamed Merah, alors qu�il �tait cern� par le Raid, dans l�appartement o� il s��tait r�fugi� apr�s les tueries de Montauban et de Toulouse, restituent les �changes t�l�phoniques entre Merah et le capitaine Jossier, l�officier des RG qui l�aurait envoy� dans les maquis terroristes alg�riens. Les �changes en question d�voilent un Merah �veill� sur la manipulation dont il a fait l�objet du capitaine Jossier qu�il connaissait sous son sobriquet de Zouheir. Cern� dans son refuge, Merah a r�alis� que son �ami� Zouheir n��tait pas un djihadiste comme il l�avait cru mais un officier des renseignements fran�ais. A ce dernier qui le suppliait de se rendre, Merah r�pliquait nerveux : �Comment peux-tu m�aider alors que c�est toi qui es responsable de cette situation, Monsieur le capitaine Jossier, je connais ton vrai nom, toi qui nous trompais avec le nom de Zouheir, esp�ce de tra�tre � sa religion et ses fr�res de sang !� En tentant de convaincre Merah de se rendre, le capitaine Jossier agissait � d�couvert. Il promettait � son prot�g� d�avant de lui garantir la vie sauve. Merah ne s�en laisse pas conter. �C�est mal ce que tu fais Zouheir, tu m�as envoy� en Irak, au Pakistan et en Syrie pour aider les musulmans et ensuite tu apparais comme un criminel et capitaine dans les renseignements, je ne te pensais pas comme �a.� Manquant de convaincre Merah de se rendre, le fameux Zouheir c�de la place � un certain Jean Daniel, un officier du renseignement fran�ais. Sa tentative buta, comme celle du capitaine Jossier, sur le refus de Merah d�entendre raison. Et comme dans une ultime confession, Merah se filme racontant les p�rip�ties de la manipulation dont il s�est dit l�objet de la part du capitaine Jossier : �Zouheir m�a envoy� en irak, � Kirkouk et j�ai contact� les combattants, j�ai �tabli de bonnes relations avec eux. J�ai ensuite �t� en Syrie, � Alep, ensuite j�ai �t� � Diar Bark dans le Kurdistan, ensuite en Alg�rie � Boumerd�s et Tizi- Ouzou. J�ai contact� des combattants et j�ai nou� de bonnes relations avec eux. Ce tra�tre m�a utilis� comme outil pour faire mal aux musulmans combattants (�)� Mohamed Merah a, en croire ces deux vid�os, s�journ� dans les maquis alg�riens. On ne sait pas � quelle p�riode. Il ne le dit pas. Ce qu�il dit, en revanche, c�est qu�il �tait envoy� par le capitaine Jossier, dit Zouheir. Et l�objet de cette mission tel qu�il l�affirme dans sa vid�o �tait d��tablir de bonnes relations avec les terroristes alg�riens. On ne sait pas �galement de quelle mani�re et � quelles fins les services fran�ais auraient exploit� ces liens li�s par Mohamed Merah. Quant aux deux vid�os en question, l�avocate de la famille Merah, Zahia Mokhtari, en avait fait cas lors d�une conf�rence de presse � Alger, quelque temps apr�s l��limination de Mohamed Merah le 22 mars dernier. �Nous d�tenons deux vid�os identiques de 20 minutes chacune dans lesquelles Mohamed Merah parlait aux policiers qui l�encerclaient�, a-t-elle dit, expliquant que �des personnes au c�ur de l��v�nement et qui voulaient que la v�rit� �clate m�ont remis ces vid�os�. Qui ? Comment ces vid�os ont pu �chapper aux perquisitions des policiers, apr�s l�assaut ? Merah les aurait-il post�es via le net avant qu�il ne soit abattu ? A qui ? Autant de questions qui restent sans r�ponses� pour le moment.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.