La déclaration de politique générale du gouvernement n'est pas programmée : Une autre violation de la Constitution !    Les Rouge et Noir éliminés à Khartoum    FLN, acte IV(1). France, la révolution et le «complot» terroriste !    1 339 requêtes reçues en 2018    «Tôt ou tard, le tarif de l'électricité doit être revu»    L'auto-satisfecit algérien    Des formations en vue d'améliorer les systèmes agricoles locaux    Tractations autour d'un sommet    Le FLN part en favori    Trio malien pour JS Saoura-IR Tanger    Votre week-end sportif    Le Raja Casablanca dernier qualifié pour les quarts de finale    Une bonbonne de gaz explose dans un restaurant mobile    Gâteau aux raisins secs    Le Dimajazz est de retour    Tribunal correctionnel: Trois ans de prison requis contre l'ancien DG du CHU d'Oran    Déclaration de politique générale du gouvernement: Ouyahia dément tout empêchement de la présidence    Démission du SG et menaces du RCK: La FAF et la LFP retombent dans leurs travers    Division nationale amateur - Ouest: Le dauphin à l'assaut du leader    Division nationale amateur - Centre: Deux gros chocs à Aïn-Ousera et Arba    La revanche des riches    Défaitisme    Un individu sous les verrous: Chantage sur le Net    Aïn El Turck: Cinq femmes tuées par le monoxyde de carbone    10 familles d'El Djebass relogées    Bouchareb ne va pas durer longtemps    L'histoire à méditer    LE QUOTIDIEN D'ORAN A 24 ANS    La violence politique    Fusillade à proximité d'un marché de Noël à Strasbourg (France)    Mise en garde contre les dangers de la surexposition aux écrans    Saisie de 3, 877 kilogrammes de kif traité et 45 731 comprimés de psychotropes en un mois    2 morts et 3 blessés dans une collision    Coup d'envoi de la première rencontre culturelle «Voix de femmes»    Une ville au passé révolutionnaire    Réminiscences de mots à l'Espaco    Brexit : Theresa May à la peine dans son tour d'Europe pour obtenir des concessions    Commerce : Engagement de l'Algérie dans tout projet pour le développement de l'Afrique    Mondial des clubs: Vers une finale River Plate-Real Madrid    Chine et Etats-Unis … les "nouveaux rivaux"    Inter Partner Assistance Algérie fête ses dix ans en triplant son capital social : Le meilleur est à venir    Bonnes nouvelles pour les souscripteurs AADL    Espérant une amélioration des relations sino-américaines : Les Bourses européennes rebondissent    Energie photovoltaïque: Un potentiel national de près de 2,6 millions TWh/an    Répression meurtrière à la suite de manifestations de l'opposition    Un monument à Soljenitsyne inauguré à Moscou le jourde son centenaire    Kia Al-Djazaïr : remises, GPL et nouveautés au menu    Exception d'inconstitutionnalité : Le principe et sa procédure d'application    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





10e édition du festival de la chanson Sétifienne
Le sraoui à l'honneur
Publié dans Le Soir d'Algérie le 21 - 10 - 2017

La ville de Sétif vit au rythme du Festival de la chanson sétifienne dans sa 10e et dernière édition, sous le slogan «Sraoui, mélodie de la patrie et de la citoyenneté».
La soirée inaugurale de cette manifestation culturelle a été marquée par la présentation, deux heures durant, d'un tableau artistique intitulé «la mélodie de Amer», comprenant une mosaïque de chansons sétifiennes puisées du patrimoine local et interprétées par une panoplie d'artistes qui ont séduit un public exigeant venu nombreux assister à cet évènement, organisé à la maison de la culture Houari-Boumediene.
Les inoubliables Hali madrour ya Boutaiba daouini, Zahra mabroumt Ennab, Sidi Slimane El Wali, Aala Dekhla banou sejratou et Sbart sbart ma lguitch douwaya, interprétées respectivement par Cheb Farès, Cheb Mohamed Amine Maiza, Cheb Houssem, Cheb Khalil et l'artiste Nouri Kamatchou, ont ébloui le public qui a eu droit à une virée dans le bon vieux temps.
La star Nadia Guerfi Kechoud est venue par la suite présenter, avec sa voix forte et douce à la fois, un bouquet de chansons patrimoniales de style sraoui, à l'instar de Sab Rachrach, Ya li thabouna la tzidou fi âdabna, Aynik y'a aynik, avant d'envoûter le public avec Ya Salah Kounek Salah et le chef-d'œuvre du défunt cheb Aziz Lahwa wa drara.
Le coup d'envoi du Festival de la chanson sétifienne qui sera remplacé en mars prochain par le Festival national du chant sraoui a été marqué par l'organisation d'une cérémonie en l'honneur de la famille du défunt Omar Ziyat, communément appelé «Sono Safi», spécialiste dans la sonorisation et l'éclairage, décédé en mai dernier, et un nombre de personnalités artistiques de la wilaya comme Kamel Enay.
Le commissaire du festival, Aïssa Djirar, a indiqué à l'APS, à l'issue de la cérémonie d'ouverture de cette édition devant se poursuivre jusqu'au 23 octobre en cours, qu'une compétition intitulée «le cavalier de la chanson sétifienne», mettant en concurrence 30 candidats, sera lancée à l'occasion de ce festival.
Plusieurs stars de la chanson sétifienne et sraouie à l'image de Amine Ksantini, Khaled Staifi, Salim Chaoui et Bekakchi El Khier défileront sur la scène de ce festival, au grand bonheur des férus de ce genre musical.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.