L'Iran a utilisé le système Sol-Air Khordad pour abattre le drone de reconnaissance Furtif US RQ-4A    Un long combat pour l'émancipation    La conjoncture impose des solutions structurelles    Mauritanie: El-Ghazouani élu président, l'opposition conteste    Rassemblement devant le tribunal de Sidi M'hamed pour réclamer la libération des manifestants détenus à El Harrach    Une récolte de plus de 2 millions de quintaux attendue    Explosion de la consommation de gaz en Algérie    Premiers incidents post-congrès    La procédure enclenchée à l'APN    Large vague de dénonciation    Le président Keïta prépare le dialogue politique inclusif    Ben Badis aurait-il été le 23e ?    Karim Ziani raccroche les crampons    Garder l'entraîneur et réviser les salaires des joueurs    L'intruse    L'état interpellé à s'impliquer… dans les affaires du club    L'USM Alger fait appel    Qui a demandé à la potiche de parler ?    Quand Bouchareb bloque le FLN    1 281 morts et 12 914 blessés en 5 mois    Un fonctionnaire arrêté en flagrant délit de corruption    Arrestation du voleur de téléphones portables qui semait la peur dans la ville    Déclaration    Lounès Matoub, la révolution dans l'âme    Les trois manifestants arrêtés à Tamanrasset libérés    Curieuse distribution gratuite du Coran dans la rue    Paroles et images de femmes    Lancement au Maroc d'une exposition itinérante    Les études se poursuivent pour la reconversion de la prison de Serkadji en musée    EN : Bounedjah remercie les supporteurs et leur fait une promesse    Ammal : Une cinquantaine de familles oubliées du relogement    Habitat: L'agrément des promoteurs immobiliers désormais du ressort des walis    Abderrahmane Hadj-Nacer: Les contours d'une sortie de crise «acceptable par l'armée et le Hirak»    Sept plaquettes de kif saisies, quatre arrestations    La commission de contrôle à pied d'œuvre dans les communes côtières: Les infrastructures touristiques passées au peigne fin    Tlemcen: «Plaidoyer» pour les personnes handicapées    Tlemcen: L'ex-PDG d'Algérie Télécom devant le parquet général jeudi    Les papys font de la résistance    Avec une croissance à la peine : Le marché pétrolier s'inquiète de la demande    Sahara occidental : Des eurodéputés interpellent le Maroc sur le sort de militants sahraouis    L'Algérie et la ZLECAF : Une occasion pour conquérir le marché africain    Police aux frontières : Des instructions pour fournir les meilleures prestations sécuritaires au citoyen    Entretien : La Tunisie et Naïm Sliti veulent "passer un cap"    "La banqueroute de Lehman Brothers paraîtra une simple gaminerie": Deutsche Bank lutte pour sa survie ?    Bourses : L'Europe termine en baisse avec les tensions USA-Iran    Reddition d'un terroriste    Mandat de dépôt pour 18 manifestants    Les Houthis affirment avoirabattu un avion militaire saoudien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nasreddine Brahami expose ses oeuvres: Un «Regard, autrement» à découvrir
Publié dans Le Temps d'Algérie le 24 - 07 - 2018

Une belle invitation picturale à une expérience plastique réalisée au cours de ces dernières années par l'artiste peintre Nasreddine Brahami est à découvrir à partir de demain au Palais des Raïs (Bastion 23) à Alger.
Sous la thématique d'un «Regard, autrement», l'artiste- peintre Nasreddine Brahami exposera ses toiles à partir de demain (26 juillet) au Palais des Reis d'Alger.
Le vernissage est prévu à 15h00. Dans cette exposition qui promet originalité et émotion, l'artiste propose une multitude de toiles réalisées au cours de ces dernières années sous la thématique du «Regard». S'articulant autour de trois sujets principaux, les toiles de Brahami reflètent ainsi les «personnages connus et méconnus, les édifices religieux, mosquées et mausolées faisant partie de l'histoire architecturale algérienne et enfin les symboles visuels exprimant la dimension intellectuelle et l'héritage civilisationnel, culturel et social algérien», est-il indiqué dans la présentation de l'exposition.
Emotions…
Pour mieux s'immerger dans l'univers de Brahami, il est aussi indiqué qu'il s'agit d' «appréhender dans la culture visuelle les différents éléments et matériaux pour exprimer la lutte face à la platitude du quotidien et tenter de représenter les diverses perceptions de nos émotions», une manière pour l'artiste-peintre d'expliquer pourquoi il a intitulé cette exposition «Regard». «Le regard est le caractère non verbal de nos émotions et comme certains le définissent, le miroir de l'âme», nous fait-il savoir. Et d'ajouter : «Les enfants ont besoin du regard de leurs parents. Dans la rue, au marché, nous nous échangeons des regards sans même nous en rendre compte. Le regard peut être une offense, une animosité dans certains cas, un sentiment de sympathie, une opinion, un signe de confiance et d'assurance chez d'autres… Réciproque ou mutuel entre deux êtres, il révèle parfois une admiration ou de l'amour. L'iconographie et la propagande coloniale ont imposé un ensemble de codes imagés et colorés pour répondre à l'imaginaire métropolitain avide de ses stéréotypes raciaux. Le message ainsi diffusé n'est pas encore parvenu à effacer ou refouler le fonds culturel et civilisationnel de notre nation. Comme pour la langue française, nous considérons la masse du matériau-image en notre possession comme un butin de guerre et nous estimons qu'il est de notre devoir de le récupérer et de le décoloniser. Certes, ce sont leurs archives, mais c'est de notre mémoire, de notre histoire et de notre différence qu'il s'agit» est-il noté.
Culture visuelle
En outre, dans cette exposition, l'artiste tentera de «présenter avant tout – Un art de voir et de percevoir –. Une manière colorée de magnifier le souvenir par une pratique personnelle et par l'exercice d'une technique picturale moderne afin de consolider, par la magie et l'enchantement, une mémoire trop souvent escamotée. Le but est d'appréhender dans la culture visuelle les différents éléments et matériaux en sa possession pour exprimer notre lutte face à la platitude du quotidien et tenter de représenter les diverses perceptions de nos émotions, avec modestie». selon l'artiste, une belle exposition intrigante et originale à découvrir. Rappelons que le vernissage de «Un regard, autrement» aura lieu demain à 15h00. L'exposition-vente s'étendra jusqu'au 15 août, au Palais des Rais.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.