Hydrocarbures: un régime fiscal propre au secteur encouragera l'investissement étranger    L'ex-député ‘'spécifique'' risque 6 mois de prison ferme    CAMPAGNE ELECTORALE : L'ANIE enquêtera sur la provenance des financements    POUR ATTEINTE A L'UNITE NATIONALE : Un an de prison à l'encontre de 21 détenus    Algérie - Gabon: vers la création d'un conseil économique pour les hommes d'affaires    ACCIDENTS DE LA ROUTE A OUARGLA : Trois morts et une quinzaine de blessés    L'OLP condamne l'assassinat d'un chef du Djihad islamique par Israël à Ghaza    SIDI BEL ABBES : Campagne de sensibilisation sur les risques du monoxyde de carbone    Les hauteurs de Bordj Bou-Arréridj revêtus de neige    Liverpool : Mauvaise nouvelle pour Salah ?    Belmadi évoque le retour de Soudani en sélection    Belmadi : «Cela fait un bon moment que je suis le parcours de Spano-Rahou, Halaïmia et Zorgane»    Crise en Bolivie: Morales se réfugie au Mexique, une présidentielle avant le 22 janvier    10e Fica : trois courts métrages projetés à Alger    FP: les recommandations comme feuille de route pour améliorer la performance des établissements    L'UE octroie 55 millions d'euros d'aide humanitaire    Les états de l'OCI saisissent la Cour internationale de justice    Le portrait du président Chadli parmi les objets jetés    Chlef: affectation d'un quota supplémentaire de 1.000 logements    65 projets agréés et financés par la Cnac depuis le début 2019    Le docteur Mohamed Boughlali de retour chez les Verts    Les Chipolopolo à pied d'œuvre à Alger    Où se jouera le derby MCA-CRB ?    Haddam plaide pour un contrôle plus rigoureux    Une femme se plaint d'y être inscrite à son insu    Présidentielle : les soutiens encombrants de Tebboune    La Turquie commence à renvoyer des terroristes étrangers    Les écoles primaires paralysées hier    Méli-mélo pomme-chocolat    L'UE prolonge les sanctions contre le gouvernement de Maduro    Réquisitoire imparable contre l'amnésie officialisée    Ateliers de formation cinématographique    De précieux manuscrits médiévaux divisent l'Islande et le Danemark    Festival international de danse contemporaine: l'Algérie, l'Egypte, le Maroc et la Tunisie à l'honneur    Le boulimique penchant de l'exécutif Bedoui à s'attaquer aux sensibles dossiers    Rassemblement devant le tribunal de Sidi M'hamed: Ouverture du procès des 42 détenus du Hirak    DTN : nouveaux staffs des sélections nationales de jeunes: De surprenantes désignations    Vaccination contre la grippe : plus de 46.400 doses réceptionnées    Bouira: Une bouteille de gaz butane explose, un blessé grave    26 wilayas au salon des arts plastiques    Elections législatives : L'Espagne retourne aux urnes dans un climat crispé    Le courroux des producteurs    Marché pétrolier international Le panier de l'Opep établi à 61,98 dollars le baril    Para-athlétisme/Mondiaux-2019: L'Algérie provisoirement 5e au classement    Projet de loi sur les hydrocarbures Sonatrach continuera à développer le conventionnel    Les manifestations se poursuivent    Cinéma : 10e Fica: projection de "Fatwa", un film dénonçant la montée de l'extrémise en Tunisie    Oum El Bouaghi : signature d'accord pour la gestion de deux salles de cinéma    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Ma cuisine algérienne» de Shérazade Laoudedj: Une passion gourmande
Publié dans Le Temps d'Algérie le 15 - 08 - 2018

Connue à l'international pour sa cuisine authentique et raffinée, Fatma-Zhora Laoudedj «alias chef Shérazade» a présenté récemment à Alger, le lancement de son nouveau livre, «Ma cuisine algérienne», édité en mai 2017 aux éditions françaises «Solar».
Lors de sa présentation, le public venu nombreux assister à cette rencontre à découvert qu'il ne s'agit pas ici d'un simple livre de cuisine, ou d'une simple énumération de recettes, mais avant tout du désir de la chef Shérazade de promouvoir le raffinement de la cuisine algérienne à l'international. Chef Shérazade propose ainsi dans ce recueil, aux photos inspirées, de partir à la découverte de la cuisine algérienne «celle qui permet de préparer le couscous de 300 façons différentes ; qui est synonyme de générosité, de simplicité et d'évasion». Amoureuse des bons produits du terroir et curieuse de l'histoire de son pays, Fatma-Zhora Laoudedj oeuvre à proposer une cuisine alliant saveur, simplicité et diététique toute en faisant la promotion de la cuisine algérienne. «L'Algérie est un vaste pays largement ouvert sur la Méditerranée. Il a été exposé, tout au long de son histoire, à de nombreuses civilisations… et s'est enrichie de savoir-faire et d'une culture culinaire variée grâce aux légumes, aux fruits et aux épices apportés des quatre coins du monde...C'est toute cette diversité qui fait la richesse du patrimoine gastronomique algérien. Plusieurs milliers de recettes existent en Algérie, et son souvent conservées localement et transmises oralement de mère en fille...» peut-on lire dans la présentation de l'ouvrage. Ce dernier est par ailleurs, décoré d'images de la belle vaisselle algérienne authentique qui sert à présenter des plats algériens. Chaque recette est aussi rehaussée par un petit aperçu de son histoire et de l'ingrédient qui est utilisé. Le livre se referme sur des préparations anciennes faites maison...
Ambition et efficacité
Dans «Ma cuisine algérienne», la chef avoue qu'elle a eu beaucoup de mal à choisir et à sélectionner des recettes. « On a une très grande cuisine et il est de notre devoir de faire connaître la richesse de notre patrimoine». Lors de sa présentation, la chef Shérazade a mis l'accent sur le fait que les livres sur la cuisine algérienne sont absents des étals des librairies étrangères. Et c'est dans ce sens aussi qu'elle souhaite faire la promotion de la cuisine algérienne, qui est «partie intégrante de notre identité», fera-elle remarquer. Chef Schérazade qui est à son deuxième ouvrage, est connue notamment à travers sa belle et délicieuse cuisine, mais aussi, grâce à son don de raconter la cuisine à travers les recettes.
L'auteur qui a été élevée entre Oran et Tlemcen indique qu'elle a été influencée par sa grand-mère, qui avait l'art et la manière de lui raconter l'historique des plats algériens.
Médecin de formation, Fatma-Zhora Laoudedj qui s'est installée en France à l'âge de 23 ans suite à son mariage, nourrit une insatiable passion pour la cuisine. Son aventure débute il y a 5 (en 2013), où elle entretenait quotidiennement l'écriture d'un blog de cuisine à succès intitulé «Les joyaux de Shérazade». Sa page facebook est aussi suivie par plus de 1,8 million de fans. Son talent et sa grande passion ont fait d'elle aujourd'hui l'une des ambassadrices de la cuisine algérienne en France. Grâce a son immense succès sur les réseaux sociaux, chef Shérazade est devenue depuis présentatrice culinaire sur une chaîne privée de télévision algérienne ‘Samira TV', animatrice culinaire sur ‘Bein Gourmet' de même qu'elle intervient régulièrement sur ‘France 2' comme chroniqueuse culinaire dans l'émission «C'est au programme» animée par Sophie Davant.
Par ailleurs, et parmi ses nombreux projets, la chef Shérazade compte concrétiser plusieurs projets, dont, entre autres, voyager à travers le monde pour conter la cuisine algérienne, faire la promotion des produits du terroir, continuer ses émissions télévisuelles et ouvrir un restaurant algérien à Montparnasse, à Paris.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.