Révision des listes électorales et dépôt de candidatures    Tliba en prison à El Harrach    Adaptation de la loi des hydrocarbures de 2013 et urgence d'un nouveau management stratégique de Sonatrach    Exportation de 30.000 tonnes de rond à béton vers le Canada    Ooredoo présente ses offres et solutions innovantes aux professionnels de la santé    29.000 cibles terroristes detruites par l'aviation russe dans 9.500 sorties    Les Algériens à pied d'oeuvre à Berkane    Probable forfait de Ferhat face à Amiens    «Ma préoccupation, c'est le niveau des joueurs locaux»    Un mort et quatre blessés dans un accident de la route    Arrestation de 5 trafiquants de faux billets en dinars    La «harga» vers l'Europe, la malédiction qui accable la plèbe !    L'oralité dans la culture traditionnelle africaine    L'Algérie est-elle le nouveau «berceau de l'humanité» ?    Tipasa : « libérez nos enfants détenus »,    Biskra : « Non à la zizanie, les Kabyles sont nos frères »    Jijel : » Il n'y aura pas de vote ! «    RETRAIT DE TEBBOUNE DE LA COURSE ELECTORALE : Mohamed Lagab dément    BORDJ BADJI MOKHTAR : Découverte d'une cache d'armes et de munitions    LEVEE D'IMMUNITE DE ALI TALBI ET AHMED OURAGHI : La Commission juridique du Sénat examine les procédures    ECOLE SUPERIEURE DES DOUANES D'ORAN : Sortie de 81 officiers de brigade dont neufs femmes    MAHDIA (TIARET): Une présumée liste des bénéficiaires de logements provoque la colère    SIDI BEL ABBES : Le 58ème anniversaire du 17 octobre 61 commémoré à Dhaya    ADRAR : Saisie de yaourt et de fromage avariés    MOSTAGANEM : 1000 tonnes de pomme de terre bientôt déstockées    Chakib Khelil sera sur le devant de la scène    Liverpool: Van Dijk n'est pas obnubilé par le titre    Real Madrid: Zidane réagit au report du Clasico    Officiel: le Clasico reporté    Le véritable maître de DAESH    Bedoui en Russie    De nouvelles charges contre Donald Trump    «On peut faire encore plus mal»    Constantine : quelle scolarisation pour nos enfants ?    Les députés exigent la démission de la cheffe de l'Exécutif    3 morts et une vingtaine d'enfants blessés dans un attentat    ACTUCULT    "Derb Cinéma" lance l'appel à candidatures jusqu'au 15 novembre    Tout en excluant la trêve : Ankara exhorte les Kurdes de Syrie à déposer les armes    Boukhalfa : Huit blessés dans un accident de la circulation    Corée du Sud, Italie, Turquie et Autriche à l'honneur    Selon le MSP: « Les autorités responsables de l'échec de la transition démocratique »    Rachid Sekak: Le redressement économique passe par le règlement de l'équation politique    Pompiers en colère à Paris : tensions avec la police, au moins 6 interpellations    5ème édition du Prix littéraire " Katara ": Le talent algérien brille de nouveau dans le ciel de Katara    Belmadi et les Verts sur leur lancée    Les chrétiens d'Algérie dénoncent    La France garde le secret    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les champs Elysées seraient interdits aux «gilets jaunes»
Publié dans Le Temps d'Algérie le 18 - 03 - 2019

Dans un discours prononcé hier, deux jours après un acte 18 des «Gilets jaunes» émaillé de violences aux Champs-Elysées, à Paris, le Premier ministre a annoncé le remplacement du préfet de Paris, et plus de fermeté dans la «doctrine de maintien de l'ordre». Le Premier ministre a annoncé, hier, plusieurs mesures de fermeté, et le remplacement du préfet de police de Paris, Michel Delpuech, auquel succède Didier Lallement, actuel préfet de Nouvelle Aquitaine. Michel Delpuech avait été fragilisé par l'affaire Benalla, et les polémiques à répétition sur la gestion de l'ordre public dans la capitale. «Nous allons renforcer la fermeté de notre doctrine de maintien de l'ordre», a par ailleurs annoncé Edouard Philippe.
Le chef du gouvernement a accusé dans son allocution, les «consignes inappropriées», passées «pour réduire l'usage» du lanceur de balles de défense (LBD) lors de la journée du 16 mars. Les manifestations des «Gilets jaunes» seront interdites dans plusieurs quartiers de France, dont les Champs-Elysées, particulièrement dégradés lors de l'acte 18, si des «éléments ultras» sont présents, a annoncé le Premier ministre. «Nous interdirons les manifestations se revendiquant des ‘'gilets jaunes'' dans les quartiers qui ont été les plus touchés, dès lors que nous aurons connaissance de la présence d'éléments ultras et de leur volonté de casser. Je pense bien évidemment aux Champs-Elysées à Paris», a dit le premier ministre.
135 euros d'amende
Le Premier ministre a, par ailleurs, dit avoir demandé à la Garde des Sceaux, Nicole Belloubet, «d'augmenter très nettement le montant de la contravention en cas de participation à une manifestation interdite». L'amende passerait donc, selon Matignon, de 38 à 135 euros. Hier, le Premier ministre, Edouard Philippe, était reçu par le président de la République au Palais de l'Elysée, en compagnie du duo de Beauvau, Christophe Castaner et Laurent Nunez, ainsi que la garde des Sceaux, Nicole Belloubet. Motif : les «dysfonctionnements», reconnus par Beauvau et Matignon, dans le maintien de l'ordre, après l'acte 18 des «Gilets jaunes», au cours duquel l'avenue des Champs-Elysées à Paris, a subi des dégradations conséquentes. Les confrontations ont opposé les «gilets jaunes» aux forces de l'ordre aux Champs Elysées.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.