Vers la révision de la loi sur la Monnaie et le Crédit et la prise en charge des risques de change    LE PRESIDENT TEBBOUNE AFFIRME : L'Etat financera "la campagne électorale des jeunes''    LOGEMENTS LOCATION-VENTE A MOSTAGANEM : Les souscripteurs d'AADL 2 protestent devant la Wilaya    PROTECTION CIVILE DE MOSTAGANEM : Plus de 265 interventions en une semaine    ORGANISATION DES EXAMENS SEMESTRIELS A ADRAR : Des centres de proximité retenus par l'université    EL-BAYADH : La BRI arrête 4 individus faisant l'objet de mandats d'arrêt    Président Tebboune: "Il n'existe aucune restriction à la liberté de la presse en Algérie"    Rosthom Fadhli, nouveau gouverneur de la Banque d'Algérie    Révision de la loi électorale : La Commission a deux mois et demi pour soumettre son travail    Report du procès en appel de l'affaire Ali Haddad    Un élément abattu et un pistolet mitrailleur récupéré à Jijel    L'Arabie saoudite va-t-elle suivre ?    203 nouveaux cas, près de 50.000 au total    Colère des transporteurs privés    Communiqué du Conseil des ministres (Texte intégral)    Boukadoum s'entretient à Bamako avec une délégation du CNSP    Fédération algérienne de handball : l'assemblée générale ordinaire fixée au 25 septembre    Foire agricole du 23 au 27 septembre à Alger: une occasion pour écouler les méventes    Coronavirus: 203 nouveaux cas, 124 guérisons et 7 décès    Webinaire sur les opportunités du tourisme à l'ère du Covid-19    Farès en colère contre la direction de la Lazio    Real : Un couac avant le premier match de Liga face à la Sociedad    Ligue 1 : Paris se ressaisit et s'impose face à Nice    Ligue 1-reprise des entraînements: les clubs voient enfin le bout du tunnel    Gloire à l'ANP et gratitude envers l'Armée rouge !    Manifestations pour plus de démocratie    Des opposants poursuivis pour terrorisme    La justice à la recherche des complices de Haddad    Tebboune installe une commission pour l'amender    Une nouvelle vague d'anciens ministres concernée    Un "casus belli" technologique nommé TikTok    Les cafés littéraires dénoncent et condamnent    Jimi Hendrix, mythes et légendes marocaines 50 ans après sa mort    Appel à la solidarité au profit des démunis    L'Algérie participera à l'édition BFM du Limousin    Plus de 4000 logements à attribuer avant la fin de l'année    Le projet de la cité des 1000 logements «dégommé»    Etats-Unis et Chine : duel à distance    Match amical Algérie – Cameroun aux Pays-Bas    Où est l'Algérie ?    Automobile : Une plateforme numérique de préinscription dédiée aux opérateurs    Caricatures... indigènes : le décryptage d'Alain Ruscio    Lettres de mon moulin anonyme !    Paradou AC: Le meilleur est à venir    IRB Sougueur: Mohamed Benhalima nouveau président    BRAVADE AVEUGLE    LE «KOURSI» FANTASME    L'ONU salue la décision de Fayez al-Sarraj de démissionner    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un festival pour "corriger" l'image du pays en France
L'ALGERIE EN MOUVEMENT
Publié dans L'Expression le 24 - 09 - 2013

la région Ile-de-France comptait, en 2006, quelque 227 112 personnes immigrées d'origine algérienne.
Un premier festival socio-culturel et économique «Algérie en Mouvement», visant notamment à «corriger» l'image du pays en France par le rapprochement des sociétés civiles des deux rives de la Méditerranée, se tiendra du 12 au 16 novembre en région d'Ile-de-France, a-t-on appris samedi auprès des organisateurs.
L'initiative revient au Forum France-Algérie qui a décidé de créer ce festival afin de «remédier» à une large méconnaissance de la société algérienne actuelle par l'établissement d'échanges entre les sociétés civiles des deux pays. Selon le président du Forum, Farid Yaker, l'idée est de contribuer à densifier les relations entre les acteurs associatifs de l'économie solidaire et culturels, français et algériens. «Cela favorisera, espérons-le, le rapprochement entre les deux pays et une meilleure connaissance de nos cultures respectives», a-t-il indiqué à l'APS, précisant que l'action du Forum s'inscrit dans le sens d'un «rapprochement des deux peuples autour d'initiatives concrètes portées par les composantes de la société civile des deux pays». Selon lui, l'urgence d'agir dans ce domaine a été confortée par les conclusions d'une récente étude de l'Ifop (décembre 2012) ayant révélé que «26% seulement des Français ont une bonne image de l'Algérie, et 74% en ont une mauvaise».
«Il paraît donc primordial pour le Forum France-Algérie de faire évoluer ce point de vue négatif sur l'Algérie pour permettre la compréhension entre les sociétés civiles des deux rives en vue de favoriser les échanges», a souligné le président du Forum.
Au programme du festival Algérie en Mouvement que les organisateurs souhaitent en faire un rendez-vous annuel, figurent notamment des rencontres visant essentiellement à mettre en lumière des initiatives individuelles ou collectives prises dans différents domaines de la vie sociale, économique et culturelle en Algérie pour faire «évoluer les regards et les perceptions» sur le pays.
Comme actions prévues, il est à citer, à la soirée d'ouverture, le 12 novembre à Paris, la projection de deux documentaires présentant les actions innovantes d'associations algériennes, suivies d'un débat sur les «Programmes français et européen, quels leviers, freins et perspectives pour le secteur associatif algérien?».
Une autre rencontre sur les médias, avec un accent sur le monde bouillonnant des nouveaux médias et réseaux sociaux algériens, est également programmée ainsi que la projection de deux documentaires présentant les actions innovantes de représentants des médias algériens. D'autres thématiques seront également développées à cette occasion et devront porter sur le développement durable en Algérie et la culture algérienne en mouvements.
Territoire d'accueil et d'ancrage privilégié de populations migrantes, notamment d'Algérie, la région Ile-de-France comptait, en 2006, quelque 227 112 personnes immigrées d'origine algérienne, soit 13% de la population immigrée de la région, selon l'Institut français de la statistique et des études économiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.