Le FFS s'indigne et demande le retrait de l'article 87 bis du code pénal    Domenech abonde dans le sens de Belmadi et ses propos sur Delort    L'Algérien Mohamed Belhocine élu    Des mesures urgentes pour "décongestionner" Alger    Milan AC : Ibrahimovic fait son retour dans le groupe    Stambouli : "Nous sommes prêts pour le défi"    Tirage au sort des barrages le 18 décembre à Doha    Début des travaux de regarnissage de la pelouse    Signature de trois conventions-cadres avec l'Anade    Campagne de maintenance des raccordements au gaz naturel    Arrestation de trafiquants de drogue présumés    La Seine d'horreur    De la berceuse de Fairouz ou de l'audit ?    sortie culturelle    CS Constantine-MC Oran en ouverture de la saison    Galtier trouve Belmadi «excessif»    Belmadi invité à la visioconférence    6 morts et 30 blessés dans des échanges de tirs à Beyrouth    Le marché de gros de Semmar prochainement transféré à El-Kharrouba    Une entrée de gamme satisfaisante    Violent incendie dans un appartement    Jambes lourdes et alimentation équilibrée    Mon beau chien Giscard...    Comment bloquer les appels indésirables ?    Elections à l'algérienne et syndrome du boycott    Ils ne nous aiment pas...    Focus sur le cinéma d'émigration    Ouverture aujourd'hui à Annaba    Une visite et des attentes    Des enfants exploités: La mendicité pointée du doigt    Industrie pharmaceutique: Des dispositions réglementaires pour «booster» le secteur    Tlemcen: Un militaire tué et deux autres blessés dans l'explosion d'une bombe    Bouira: Deux morts et 2 blessés dans un accident de la route    «Pesez de votre poids sur la politique française!»    Révélations sur une alliance criminelle    Les Russes en prospection à Tamanrasset et Djanet    Belaribi brandit l'expérience algérienne    C'est l'apanage des mamans!    L'Irlande appelle à la reprise des négociations    Le Makhzen et ses promoteurs aux abois    L'ONU appelle à la cessation des combats à Marib    Quelles incidences?    Des rejets à la pelle    Me Mourad Oussedik et la défense de rupture    Deux séquences de la barbarie coloniale    La France muette face à ses massacres    La prise d'otage de tout un peuple    Petite histoire du culte de la vache au lait d'or noir.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le vieux parti actionne ses satellites
A CINQ MOIS DE LA PRESIDENTIELLE
Publié dans L'Expression le 24 - 10 - 2013

Le siège de l'ex-parti unique est devenu la qibla des responsables des organisations
A peine terminée la rencontre avec l'Unpa, une autre a suivi avec les membres du bureau de l'Onem d'Alger.
La course au repositionnement fait rage à cinq mois de l'élection présidentielle. Le nouveau patron du FLN, plébiscité fin août dernier à la tête du FLN, amasse autour de lui de plus en plus de soutiens tous azimuts. Le siège de l'ex-parti unique est devenu la qibla des responsables des organisations ou un haut lieu de concours de courtisanerie.
Après le patron de la Centrale syndicale, Abdelmadjid Sidi Saïd, le secrétaire général de l'Unpa, également membre du comité central du FLN et un des plus fidèles partisans de Saâdani, Mohamed Alioui, accompagné par les membres de son Bureau national, est venu, hier au siège de son parti pour lui exprimer un soutien indéfectible ainsi qu'au chef de l'Etat.
Il s'est dit porteur de message de soutien des paysans au SG de la majorité au Parlement ainsi qu'au premier magistrat du pays. M. Alioui qui s'est vu renvoyer l'ascenseur aurait déjà acquis une place au bureau politique du FLN dont la liste tenue secrète sera validée lors de la session du comité central prévue pour la mi-novembre prochain. Si la rupture de l'actuelle direction du parti d'avec le clan des redresseurs et le groupe du coordinateur du bureau politique sortant, M. Belayat, serait définitive, M. Saâdani ne désespère pas de tirer le tapis sous les pieds de ses détracteurs. Le secrétaire général du FLN, qui a reçu également, hier, les responsables du secrétariat national de l' Onem d'Alger, n'écarte pas de les charger de médiation ou de les convertir en émissaires chez les autres parties du FLN dont les partisans de l'ex-chef de gouvernement Ali Benflis, dont l'annonce de sa candidature pour briguer un mandat présidentiel est attendue avant la fin de l'année en cours. «Je soutiens pleinement l'éventuelle initiative de médiation des anciens moudjahidine pour peu que ces derniers aient la volonté de le faire», dixit Amar Saâdani. Le ballet observé ces derniers temps chez Saâdani dont la majeure partie n'est pas médiatisée, ne s'arrête pas là. «Nous allons poursuivre les rencontres de ce genre avec d'autres organisations et associations de société civile», a-t-il indiqué. Ainsi, à peine terminée, la rencontre avec les responsables de l'Unpa, une autre a suivi avec les membres du bureau de l'Onem de la capitale. Interrogé sur l'utilité de ce show politique tendancieux, le SG du FLN n'a pas occulté «le caractère électoraliste et politique de ces rencontres intervenant dans cette conjoncture particulière». Par ailleurs, il a nié que la composition du bureau politique annoncée sur les colonnes du quotidien Le Soir d'Algérie soit la bonne.
Dans le même contexte de la mise en place du dispositif de la campagne électorale au profit du candidat du pouvoir à l'investiture suprême, Amar Saâdani qui veut mettre les bouchées doubles à l'approche de l'échéance d'avril 2014, compte également réactiver l'Alliance présidentielle à travers la coordination avec d'autres partis politiques à l'instar du TAJ, le RND et le MPA.
Enfin, avant la convocation de la session extraordinaire du comité central du parti pour les 15 et 16 novembre prochain à l'hôtel El Aurassi, le FLN tiendra une autre réunion avec les mouhafedhs du parti au siège national du parti.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.