La fin de la récréation !    Chelsea : Abramovich offre un gros chèque à Lampard    Massimiliano Allegri va patienter jusqu'en juin    OM – Villas-Boas: «Brahimi était dans nos plans, mais…»    Mobilisation exceptionnelle à Alger    Les marches dénonçant l'ingérence étrangère,"une preuve irréfutable" de la conscience du peuple algérien    OIT: "faire du travail décent une réalité pour la jeunesse africaine"    MDN: large campagne sanitaire pour les habitants de zones enclavées à Ouargla    PROGRAMME DE LOGEMENTS LPA : Les souscripteurs d'Alger convoqués fin décembre    A TAMANRASSET : Tebboune s'engage à faire de la wilaya un pôle touristique    CAMPAGNE ELECTORALE : La campagne de Benflis visée par un plan d'infiltration    MASCARA : Création d'une zone industrielle à Mohammadia    ANSEJ MOSTAGANEM : 352 projets validés en 9 mois    TISSEMSILT : Saisie de 80 kg de viandes blanches impropres à la consommation    BECHAR : Arrestation de 4 braconniers à Beni Ounif    SURETE DE WILAYA DE TIARET : 307 permis de conduire retirés en novembre    Cancer de la prostate : des spécialistes plaident pour "un dépistage de masse précoce"    Harbi s'attaque à l'Armée    Loukal rappelle en Egypte l'engagement de l'Algérie pour l'autonomie financière de l'UA     Championnats arabes de Cyclisme sur route: deux autres médailles pour l'Algérie en clôture de la compétition    Gaïd Salah : l'Algérie mérite de la part de ses enfants qu'ils demeurent la "forteresse impénétrable"    Sonatrach "qualifiée" pour évaluer les actifs d'Anadarko en Algérie    Le projet de loi relative à l'organisation territoriale du pays adopté, un acquis pour la redynamisation du développement dans le Sud    Lutte antiterroriste: Une bombe artisanale détruite à Tlemcen    Jeux Paralympiques Tokyo-2020: l'Algérie candidate à l'organisation de deux tournois qualificatifs    La pièce de théâtre "Ez'Zaouèche" présentée à Alger    "L'Algérie contemporaine, cultures et identités", un nouvel essai en ligne de Ahmed Cheniki    JM Oran-2021 : la "nouvelle dynamique" des préparatifs de la 19e édition saluée    LOPIS: vulgarisation du contenu du guide scientifique au niveau des établissements éducatifs    Prix Assia-Djebar 2019: les noms des lauréats dévoilés    Les services de la Sûreté déjoue un plan de sabotage fomenté par le MAK    LOPIS : des laboratoires politiques oeuvrent à susciter "une crise de terminologies"    54 appareils distribués aux handicapés    Projecteurs braqués sur Vienne    La commission du renseignement du Congrès accable Trump    L'ONU lance un appel de près de 29 milliards de dollars    Nouvelle réunion tripartite à Washington lundi    ACTUCULT    Malgré des divergences entre ses pays membres : L'Otan adopte une déclaration consensuelle    Ligue des champions d'Afrique. ES Tunis – JS Kabylie (demain à 20h à Radès) : Mission compliquée pour les Kabyles    CAF Awards 2019 : Trois Algériens dans le top 10    Sidi Bel-Abbès: Le maire dépose sa démission, son successeur connu aujourd'hui    Le procès s'est ouvert hier: Sellal et Ouyahia à la barre    Intérêts d'Anadarko en Algérie: Sonatrach va exercer son droit de préemption    Iran : Le chef de la diplomatie omanaise en Téhéran, après une visite à Washington    France-Algérie : Nadia Kaci, le prix de la liberté    70e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la Bulgarie Ouverture à Sofia d'une exposition d'art sino-bulgare    Projection du film "Le voleur de bicyclette" le 7 décembre à Oran    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"La chute du baril inquiète tout le monde"
L'AMBASSADEUR DU VENEZUELA EN ITALIE À PROPOS DES PRIX DU PETROLE
Publié dans L'Expression le 15 - 12 - 2014


Julian Isias Rodríguez Díaz
Venu de l'Amérique latine, Julian Isias Rodríguez Díaz a préconisé le partage des expériences, de tirer des leçons du passé afin de mieux concevoir et construire l'avenir.
Invité par l'université d'Alger 3 qui a pris une démarche d'ouverture sur le monde universel et ce, afin de sortir de l'anonymat et tirer des leçons des expériences vécues par d'autres révolutions politiques et économiques, le diplomate connu dans le monde, Julian Isias Rodriguez, a réveillé l'intelligence de l'assistance à plus d'un titre. «Je suis professeur à l'université depuis plus de 15 ans, avant de devenir diplomate depuis six ans dans le continent européen, je n'ai jamais eu peur d'aborder notre révolution en Europe, mais, j'avoue devant vous, que j'ai peur d'aborder ce sujet, parce que la révolution algérienne est la plus forte de toutes les révolutions du monde», a déclaré hier, l'ambassadeur du Venezuela en Italie, à la salle de conférences Nelson Mandela, à l'université Alger 3.
Doté d'une force de caractère et lucidité de l'esprit, il n'est pas venu en donneur de leçons, mais, beaucoup plus, pour partager son expérience et réconforter les Algériens qui doivent prendre leur avenir en main, comme c'est le cas de tous les pays de l'Amérique latine, à commencer par le Brésil, le Venezuela et plus, qui se sont intégrés dans un cadre géopolitique et économiques régional, avant de relever les défis.
Répondant à la question de l'actualité internationale, à savoir la situation actuelle et à venir du Venezuela par rapport à la chute du prix du baril de pétrole qui a basculé les politiques des pays producteurs du pétrole, M. Rodriguez n'a pas manqué de souligner la difficulté pour tous les pays concernés, tout en «piquant» les décideurs au niveau de l'Opep. «Cette organisation travaille à la faveur des USA, du Qatar et de l'Arabie saoudite. C'est eux qui décident les politiques économiques dans le monde», dira-t-il, avant de faire des propositions.
Passant du socialisme classique vers ce qu'il a qualifié «de socialisme scientifique», le conférencier a souligné que les principes de base sont les mêmes depuis la nuit des temps, «mais, il va falloir partager avec toutes les composantes du pays, afin de créer un équilibre et une stabilité politique qui arrangent aussi bien la bourgeoisie et la classe moyenne, afin de vivre, travailler et se développer dans la culture de la solidarité nationale et de la communion».
Evoquant les réalisations de la révolution dans son pays depuis 15 ans, cet ambassadeur qui véhicule des valeurs humanitaires et d'égalité des chances, a mis en exergue, d'importants changements apportés depuis l'arrivée du défunt, Hugo Chavez, président du Venezuela, qui a réduit la pauvreté, le taux de la mortalité, la gratuité des soins, l'analphabétisme, l'inégalité sociale, éducative et sociale et plus en un laps de temps.
«Tirer les expériences du passé et faire le point entre les forces et faiblesses, afin d'éviter les erreurs, constituent des facteurs de base pour la stabilité et le développement de tout le pays», a-t-il souligné.
Interrogé sur le système électoral et politique, Juliane Isias Rodríguez Díaz, répond «nous nous sommes appliqués dans le respect de la Constitution de manière rigoureuse, afín d'arriver à l'établissement d'un Etat de droit dans les meilleures conditions» a-t-il dit, tout en ajoutant que les mécanismes sont mis en place, afin de garantir la transparence dans toutes les élections. «Nous avons mis en place les dernières techniques et technologies, afin de détecter les votants et les non-votants. La transparence permet de dégager des élus compétents et des représentants qui travaillent pour l'intérêt du pays et du peuple et non pas l'intérêt des personnes».
Qui est Julian Isias Rodriguez Diaz
Actuellement ambassadeur de la la République bolivarienne du Venezuela auprès de la République italienne, Rodríguez Díaz a occupé auparavant le poste d'ambassadeur de la République bolivarienne du Venezuela auprès du Royaume d'Espagne entre 2009 et 2011. Véritable homme de justice, il occupa le poste de juge associé de la Salle constitutionnelle du Tribunal suprême de justice entre 2008 et 2009. Il fut surtout procureur général de la République bolivarienne du Venezuela, entre 2000 et 2007 et contribua à invalider le coup d'Etat contre le président Chavez. Il a occupé également en 2000 le poste de vice-président exécutif de la République bolivarienne du Venezuela..


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.